Site collaboratif d’infos alternatives

Extrêmes droites

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

Non au camp de Salérans du 11 au 17 juillet

Non au camp de Salérans du 11 au 17 juillet
Du 11 au 17 juillet 2016, Jeune Nation organise un « camp école » dans la commune de Salérans, village des Hautes Alpes (05) dans la vallée de la Méouges, proche de Sisteron. C’est un camp interdit aux Femmes (sauf à celles du groupe nationaliste Caryatides) aux Noirs, Arabes, Juifs, Rom-e-s, Homosexuel-les etc… et qui se réunit sur ce même lieu depuis 3 ans, avec pour thème cette fois, la réhabilitation de Pétain. Cette organisation d’identitaires (...)

Infos locales Extrêmes droites

Nuit Debout Lyon attaqué par l’extrême droite : les assaillants repartent en courant

Vendredi 22 au soir des groupes d’extrême droite lyonnais ont essayé d’attaquer le rassemblement de Nuit Debout place Guichard par deux fois. Après avoir lâchement attaqué deux personnes isolées, ils repartiront en courant -comme à leur habitude- devant le reste du rassemblement qui se préparait à les affronter en rang serré...

Infos locales Extrêmes droites

Nuit Debout, où vas-tu ? A propos du débat sur la présence d’Egalité et Réconciliation aux agoras lyonnaises

Vendredi soir, plusieurs militants de l’organisation "égalité et réconciliation" sont passés une vingtaine de minutes à "Nuit Debout Lyon". Ils se sont présentés auprès de plusieurs personnes sur la Place Guichard comme étant d’Egalité et Réconciliation, c’est à ce titre qu’il leur a été demandé de quitter les lieux et ils sont repartis sentant que leur présence n’était pas désirée. Néanmoins, parmi les présent.e.s, leur départ ne faisait pas l’unanimité et s’en est suivi un débat de plus d’une heure et demi sur la question de leur légitimité à être présents et à parler sur cette place. Petit retour à la réalité.

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

La camelote de l’Action Française étudiante de Bordeaux

(Source : facebook de l’AFE Bordeaux)
Le 16 février dernier, à la pointe du jour, l’amphi Aula Magna de l’université Bordeaux IV s’est trouvé paré d’une étrange décoration : un grand pochoir encadré de drapeaux BBR appelant à voter Philippe de Villiers, le châtelain islamophobe du Puy du Fou. Propagande tragi-comique, tant elle évoque aussi bien les sinistres fixettes racistes du vendéen que l’antique marionnette bouffonne des Guignols de l’Info. De nombreuses et nombreux étudiant.e.s ont d’ailleurs dû (...)

Brèves Extrêmes droites

L’Œuvre française essaie de ressusciter malgré son interdiction et se réunissait samedi à Lyon

Le parti d’extrême droite d’Yvan Benedetti, interdit après la mort du jeune antifasciste Clément Méric a investi massivement depuis l’automne dernier un groupuscule décrépi. Le Parti nationaliste français, en sommeil depuis le début des années 90, s’est réuni discrètement à Lyon samedi 12 mars. L’occasion pour le site La Horde de proposer de garder un œil vigilant sur cette bête immonde :
« Tentant de faire du neuf avec du vieux, cette tentative de ressusciter l’Œuvre française de façon détournée semble (...)

Brèves Extrêmes droites

L’homme qui voulait attaquer la mosquée de Venissieux de nouveau jugé, et toujours pas pour terrorisme...

En 2014, jeune militaire, Christophe Lavigne est arrêté, dénoncé par ses proches, alors qu’il se préparait à tirer sur les fidèles de la mosquée de Vénissieux, le lendemain matin. Pendant l’enquête ouverte pour terrorisme, il s’avère que Lavigne est également l’incendiaire de la mosquée de Libourne, quelques temps auparavant. Coup de théâtre, l’inculpation de terrorisme tombe et Lavigne, condamné à une peine dérisoire, retombe dans l’anonymat. Avant d’être de nouveau arrêté en plein état d’urgence, dans le (...)

Brèves Extrêmes droites

Dans l’Ain, un festival « viking » ou pro-nazi ?

Le site ProChoix publie une enquête sur le « festival viking » Ragnard Fest qui se déroulera du 21 au 24 juillet 2016 dans le petit village de Simandre-sur-Suran dans l’Ain, à quelques kilomètres de Bourg-en-Bresse, pour la 2e année consécutive.
Au-delà des animations folkloriques (combats, présentation d’armes ou de troupes slaves), la presse locale s’interroge timidement sur la présence du groupe ukrainien Nokturnal Mortum qui affichait il y a quelques années ses sympathies pour le IIIème Reich. (...)

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

Califat et barbarie, première partie : La naissance d’un État

Avec l’actuelle restructuration du Proche-Orient, nous assistons à la constitution de nouvelles entités, les plus connues étant l’État islamique (EI) et le Rojava (Kurdistan occidental). Celui-ci, parangon de démocratie et de féminisme, serait un rempart contre la barbarie du premier. Car l’État islamique est un monstre, les images le prouvent. Tout le prouve. Il faudrait d’ailleurs le nommer Daech car il ne mériterait pas le « noble » qualificatif d’État et n’aurait « rien à voir » avec l’islam. L’explication devrait suffire. Elle n’est pourtant pas suffisante pour comprendre pourquoi et comment, depuis des mois, huit à dix millions de personnes vivent dans un territoire en guerre contre le reste de la planète. Les jours du Califat sont sans doute comptés, mais la question, elle, demeurera : Pourquoi ça marche ?

Infos locales Migrations - sans-papiers

Un rassemblement de soutien à tou.te.s les migrant.e.s et réfugié.e.s déterminé face à la préfecture et l’Action Française

Après une première interdiction de rassemblement le 21 novembre ordonnée par le préfet Delpuech sous le prétexte fallacieux de "potentiel risque d’agression par l’extrême droite" puis l’interdiction par deux fois d’une manifestation de soutien au peuple palestinien comme d’une marche contre la COP21, l’espoir de pouvoir enfin s’exprimer dans la rue devenait de plus en plus mince.
Malgré cette pression et un changement de lieu de dernière minute, le rassemblement de soutien à tou.te.s les réfugié.e.s et migrant.e.s du jeudi 3 décembre, fut tout de même un succès avec près de 300 personnes au rendez-vous !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info