Site collaboratif d’infos alternatives

Logement - Squat

Infos locales Migrations - sans-papiers

A peine installé, le nouveau préfet du rhône met à la rue des enfants d’à peine 3 mois

Jeudi 23 mars 2017, le préfet du Rhône a décidé d’expulser le square Baraban, occupé par une centaine de demandeurs d’asile albanais parmi lesquels figuraient 45 enfants dont le plus jeune n’avait que quelques mois. Hier soir à 21 heures, ce sont plus de 70 personnes dont de très nombreux enfants qui se préparaient à passer la nuit dehors, sous une pluie battante. Le MRAP dénonce les violations des circulaires ministérielles, des lois françaises et européennes par la préfecture du Rhône.

Infos locales Logement - Squat

Occupation de la mairie du 3eme par les familles expulsées

Suite à leur expulsion du square Baraban et comprenant qu’aucune solution ne leur serait faite par la préfecture, les familles (50 enfants, 70 adultes) expulsées ont décidé collectivement de venir occuper pacifiquement la mairie du 3ème afin d’obtenir des solutions pérennes, sachant qu’ils disposent tous d’un récépissé de la préfecture prouvant leur demande d’asile donc leur prise en charge obligatoire par l’État.
Maj 18h : L’ensemble des familles sont sorties. Elles ont essayée d’aller récupéré leurs affaires laisser dans le square Baraban mais contrairement à ce que l’adjointe au maire du 3eme avait promis la police les en a empêché.
Retour devant la mairie sous la pluie et toujours sans solution d’hébergement pour cette nuit.

Brèves Logement - Squat

Expulsion du square Baraban : une centaine de personnes à la rue

Ce jeudi 23 mars au matin vers 7h, la gendarmerie est intervenue en nombre avec une dizaine de fourgons. En quelques heures, la centaine d’occupant.e.s du parc qui dormait là sous tente depuis le 10 février suite a l’expulsion d’un autre parc a été évacuée. Ils et elles sont désormais sans aucune solution, ni pour les femmes enceintes, ni pour les bébés, ni les personnes âgées, ni personne en fait... A noter, la promptitude du responsable de l’église du sacré cœur, collée au Parc, qui a fermé ses portes (...)

Brèves Logement - Squat

Vaulx-village : mobilisation autour de familles sans domicile

Depuis le vendredi 10 mars, 2 familles, dont les enfants sont scolarisés à Grandclément, sont à la rue. Le Secours populaire leur a permis de passer un week-end à l’abri, la générosité des habitants du village le reste de la semaine et le week-end dernier. Des collectes ont été lancées dans les écoles afin de leur faire passer quelques nuits à l’hôtel.
Cependant, ces solutions n’étant pas pérennes le collectif Jamais sans toit avons cherché d’autres solutions lors d’une réunion qui s’est déroulé le jeudi 16 (...)

Infos locales Logement - Squat

Incendie du squat du Poireau à Villeurbanne : une centaine de personnes à la rue sans solution

Lundi 13 mars au soir, entre 19h et 20h, une incendie apparemment accidentel s’est déclaré au squat du Poireau, ouvert depuis bientôt 2 ans. Les occupant·es ont réussi à évacuer les lieux assez rapidement sans blessé. Après l’extinction de l’incendie, les habitant·es ont passé la nuit sur le trottoir d’en face sans aucune solution proposée.
Appel a venir soutenir les familles en attente d’une solution : repas, eau, café ...

Brèves Migrations - sans-papiers

La mairie de Lyon assigne 100 Albanais pour demander leur expulsion immédiate

Jeudi 2 mars 2017, la ville de Lyon, représentée par M.Gérard Collomb assigne devant le tribunal administratif 24 familles albanaises représentant une centaine de personnes dont de nombreux enfants afin de demander leur expulsion immédiate du square Baraban. Pourtant, c’est la police elle-même qui avait conduit ces familles du square Jugan au square Baraban le 10 février.
A l’époque, la ville de Lyon avait prétexté une remise en état urgente des pelouses. En plein hiver. Le square Jugan est toujours (...)

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

Lundi 6 février, plus de 300 personnes jetées à la rue par la préfecture : appel à rassemblement

Après avoir ouvert à grand renfort de publicité des places d’hébergement d’urgence pour les sans-abri, la préfecture du Rhône a décidé de fermer tous les gymnases lundi 6 février et de jeter à la rue plus de 300 personnes dont de très nombreux enfants.
Le MRAP appelle à venir les soutenir lundi 6 février dès 8 heures du matin devant les gymnases d’où elles seront chassées. Gymnase Bellecombe : 171 avenue Thiers, 69006 Lyon Gymnase Clémenceau : 66 rue Béchevelin, 69007 Lyon

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

Que vont devenir les 350 personnes hébergées dans les gymnases de la métropole ?

Dans Lyon métropole, 470 places de mise à l’abri en gymnase ont été ouvertes pour compléter les places Plan Froid. Avec le redoux, le plan grand froid prend fin lundi 6 février. Les gymnases ferment. Si d’ici là aucune solution ne leur est trouvée, alors elles seront jetées à la rue et rejoindront la trop longue liste des 1800 personnes en attente d’hébergement à Lyon. Communiqué du 3 février du collectif des Professionnels de l’urgence sociale.

Infos locales Logement - Squat

Tour de France de quelques horreurs faites aux pauvres en période de grand froid

Alors que les températures extérieures descendent dans le négatif, préfets et maires de France rivalisent de dégueulasserie dans le traitement qu’ils réservent à celles et ceux qui sont privés de logement. Qu’ils ferment des lieux d’accueil, refusent d’ouvrir des lieux de mise à l’abri ou envoient plus ou moins directement leurs flics harceler celles et ceux qui dorment dehors, tous ont en commun de se comporter de manière inhumaine. Passage en revue d’horreurs révélées dans les deux dernières semaines.

Infos locales Discriminations

Malgré le grand froid, au moins 31 enfants dorment toujours dehors à Lyon

Le collectif Jamais Sant Toit dénonce la situation des familles sans logement depuis le mois d’octobre. 3 mois et demi plus tard, alors que le gouvernement a activé le plan grand froid et a mis en place « un pilotage quotidien », au moins 19 familles qui comptent en tout 31 enfants (dont certains en bas âge) vont passer une nouvelle nuit dehors. Face à une telle situation, la préfecture et M. Collomb (maire de Lyon et président de Lyon Métropole) font de beaux discours qui sont bien loin de la réalité.

Infos locales Logement - Squat

Grève du Samu social et des professionnel.le.s de l’urgence sociale pour dénoncer le manque de places d’hébergement dans le Rhône

Le Samu Social refuse d’être le complice silencieux de la détresse qu’il observe chaque jour. Il ne peut se taire face à ces vies chaque jour mises en péril.
Alors que le 115 est sensé avoir une mission d’écoute, d’orientation et de mise à l’abri, il est aujourd’hui dans l’incapacité de répondre aux appels, face à l’explosion de la demande. Parce que en dépit de l’annonce du Ministère de l’intérieur, en cette période de grand froid, hier, à Lyon des hommes, des femmes, des enfants sont encore restés sans solution. Le Samu social et les professionnel.le.s de l’urgence sociale de Lyon maintiennent leur grève du jeudi 19 janvier 2017.

Brèves Logement - Squat

Ecole Charles Perrault à Vénissieux : Mobilisation pour une famille à la rue depuis deux mois

Depuis deux mois, une mère et ses deux enfants (de 7 et 13 ans) dont un enfant à la santé fragile dorment dehors à Vénissieux. La communauté éducative et les parents d’élèves de l’école Charles Perrault, ayant appris la situation mercredi 10 janvier, se sont mobilisés pour qu’une solution soit trouvée. Tous les services compétents ont été alertés. Mercredi soir, en l’absence de solution une chambre d’hôtel a été financée grâce aux dons recueillis. Jeudi, la situation n’ayant pas évolué un rassemblement a été (...)

Brèves Logement - Squat

Oui à l’urgence d’une nouvelle ouverture d’hébergement

Aujourd’hui, 10 janvier. La Ligue des Droits de l’Homme ne saurait rester silencieuse devant la situation dans laquelle la collectivité publique place nombre de nos concitoyens notamment dans le Rhône.
Qu’un seul être humain soit privé d’un toit sur sa tête est déjà scandaleux. C’est en éprouvant les rigueurs de cet hiver qu’on s’en rend compte …comme chaque hiver malheureusement. Combien de femmes, d’enfants, d’hommes sont dans nos rues, et vivent dans des abris de fortune, en France, sixième puissance (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info