Site collaboratif d’infos alternatives

Mémoire

Mémoire Répression - prisons

Déclaration des 66 Anarchistes au Tribunal de Lyon le 19 janvier 1883

Le 8 janvier 1883, à Lyon, débute le procès dit "des 66". Il est reproché aux accusés « d’avoir (...) été affiliés ou fait acte d’affiliation à une société internationale, ayant pour but de provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. »
Et c’est le 19 janvier que les prévenus liront devant le Tribunal correctionnel de Lyon la déclaration suivante, devenue aujourd’hui texte primordial de référence :

Mémoire Mémoire

Le 23 décembre 1942, Berty Albrecht s’évade du Vinatier

« La vie ne vaut pas cher, mourir n’est pas grave. Le tout, c’est de vivre conformément à l’honneur et à l’idéal qu’on se fait. » Femme extraordinaire, féministe, grande activiste de la Résistance française, Berty Albrecht est à Lyon en 1941 où elle a lutté sans relâche contre le fascisme. Les nazis finiront par avoir sa peau en 1943.

Mémoire Répression - prisons

Le 18 décembre 1997 Fabrice Fernandez est abattu dans le commissariat du 9ème d’une balle en pleine tête

Le jeune Fabrice Fernandez, 24 ans, a été abattu le 18 décembre 1997, d’une balle en pleine tête tirée à bout touchant, alors qu’il était interrogé, assis menottes aux poignets, dans les locaux du commissariat du neuvième arrondissement de Lyon, rue Berjon à Vaise. Le policier Carvalho, en état d’alcoolémie, au cours de l’interrogatoire, venait de tirer d’un fusil à pompe dont il avait mis le canon sur la mâchoire du jeune Fabrice Fernandez, le tuant sur le coup !

Infos locales Mémoire

Adieu à René-Pierre, camarade et ami

Vivre Mai-68 à vingt ans avait évidemment marqué René-Pierre à jamais, comme bien d’autres. Et l’année prochaine il aurait atteint ses cinquante ans d’un engagement aussi actif que tenace dans des collectifs militants et des luttes sociales si un véhicule n’était venu stopper net, et absurdement, le cours de son existence. René-Pierre a été renversé mercredi 7 décembre à Lyon. Hommage de ses camarades de l’OCL.

Mémoire Salariat - précariat

Baroud d’honneur à Longwy et Denain ! (11 décembre 1978)

Au mois de décembre 78, le groupe Usinor veut supprimer 21.750 emplois dans les bassins de Longwy et Denain. Dans le Nord et en Lorraine, où l’on est sidérurgiste de père en fils, le gouvernement présente cette décision comme le « plan de sauvetage de l’acier ». En réaction la population se mobilise pour rester « vivre et travailler au pays ».

Mémoire Mémoire

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986, Malik Oussékine assassiné par deux voltigeurs de la police

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986 à Paris, en pleine répression du mouvement étudiants/lycéens, Malik Oussekine, 22 ans, était matraqué à mort dans le hall d’un immeuble parisien où il s’était refugié, par deux policiers "voltigeurs" motocyclistes. Dans cette même nuit, un autre jeune de 19 ans, Abdel Benyahia a été tué par un policier non en service à Pantin.

Mémoire Mémoire

Histoires de squat à la Croix-Rousse

"D’aussi loin que je me souvienne... j’ai toujours aimé faire chier le monde"
Une émission sur les luttes de squatteur.euses dans les années 90 à la Croix-Rousse, avant et au moment de la gentrification de ce quartier.

Mémoire Mémoire

L’épopée de La Bande à Bonnot

Jules Bonnot a travaillé à Lyon chez Rochet-Schneider (ce qui était, il n’y a pas si longtemps le Squat de "La Friche RVI" ou "La Friche Autogérée") avant de prendre la route le 28 novembre 1911 pour ces fameux exploits avec sa bande...

Mémoire Politicaillerie

La Grève des électeurs

En cette période de farce démocratique, de renforcement de la légitimité étatique et des institutions républicaines, il est de bon ton de relire ce texte écrit par Octave Mirbeau et publié dans Le Figaro le 28 novembre 1888. Du bon sens plus que centenaire et nécessaire en ce sale temps.

Mémoire Salariat - précariat

Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des délégués et non pas des chefs... » (Réédité et numérisé par Normale-Sup Lyon)
Ainsi naissait à Lyon la presse ouvrière, ce qui eu un impact considérable dans le monde entier. Dans l’Écho de la Fabrique, Marius Chastaing définit le journal : « c’est un bouclier (un journal sert d’armes défensives), un javelot (il sert à l’attaque), un miroir (il réfléchit les opinions), une arène (il leur ouvre un champ libre), une table rase (il reçoit des perspectives radicalement nouvelles et conserve leur expression diverse) ».
Voir aussi le film tout récent « l’Écho de la Fabrique »

Mémoire Guerres - Armements

11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les monuments aux morts et les cérémonies. La République, et avec elle le pouvoir en place (quelle que soit son étiquette politique), profite de ces moments pour s’autocélébrer, sans se soucier de véracité historique.

A lire sur d’autres sites Globalisation - capitalisme

Chambéry : Festival du film militant et libertaire les 3 et 4 Décembre

Pour la troisième année, le groupe de Chambéry de la fédération anarchiste vous proposons un week-end autour de plusieurs films documentaires et fictions. Luttes, féminisme, autogestion, expérience concrète, antifascisme voilà des mots qui prennent corps dans les documentaires que l’on vous réserve et peut-être dans les échanges qui suivront chaque projection.

Mémoire Mémoire

Une panne de courant... libératrice !

Le 9 novembre 1965, une gigantesque rupture du courant électrique se produisit à New York. Mais, au lieu des scènes d’horreur que les politiciens imaginaient ce fut un immense soulagement. Ce fut presque une vacance du pouvoir ; pendant quelques heures on arriva plus près de la véritable anarchie qu’aucun de nous n’aura le bonheur de l’être jamais.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info