Site collaboratif d’infos alternatives

Répression - prisons

Infos locales Répression - prisons

Vous reprendrez bien un peu de répression ? Deuxième goûter d’anniversaire de l’état d’urgence

Les prolongations de l’état d’urgence se suivent, faisant de cet état d’exception la règle. Inutile contre le terrorisme, il sert surtout à couvrir et étendre la répression.
L’état d’urgence t’invite à fêter l’anniversaire d’une de ses nombreuses prolongations. Rendez-vous vendredi 24 février à 20h, Place des Terreaux à Lyon, pour un goûter d’anniversaire festif, pacifique et surtout ironique.

Mémoire Répression - prisons

Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois particulièrement tendue. C’est dans ce contexte que le groupe Os cangaceros publie l’affiche que nous avons retranscrite ici et qui résume les événements à la mi-82. Une affiche qui, a chaque émeute urbaine depuis 25 ans, aurait pu refleurir sur les murs des quartiers, sans vraiment perdre de son actualité.

Analyse et réflexion Répression - prisons

Légitime défiance : quelques notes sur les récentes réformes de la police

Jeudi 16 février la réforme de la « sécurité publique » à été adoptée par le parlement, au passages les législateur ont rétablit le délit de consultation de site djihadiste. Cette loi répond à une veille revendication des syndicats majoritaires. Elle vient ponctuer une période qui, depuis la mort de Rémi Fraisse en passant par celle d’Adama Traoré, a vu les violences et les crimes policiers devenir un sujet un peu moins confidentiel dans les médias. La Caisse de solidarité propose ici une analyse succincte.

Brèves Répression - prisons

Plus de 200 personnes rassemblées à Lyon contre les violences policières le jeudi 16 février

Ce jeudi soir, plus de 200 personnes se sont réunies à l’appel de différentes organisations de jeunesse place Guichard (3e). Elles entendaient « exprimer [leur] solidarité avec les familles des victimes, et exiger vérité et justice pour toutes les victimes de violences policières ». C’était le troisième rassemblement depuis le viol de Théo par des policiers le 2 février.
La préfecture avait, comme toujours à Lyon, vu les choses en grand. Un dispositif policier démesuré composé d’une dizaine de véhicules (...)

Infos locales Répression - prisons

Prenons la rue face aux violences policières : rassemblement vendredi 17 février à 19H00

Face aux bavures, aux meurtres et aux viols de la police, face à l’impunité dont elle jouit, face à la complicité de la justice, face au racisme de l’État, prenons la rue partout à Lyon !
Rendez-vous Place du Pont (La Guillotière) vendredi à 19h, et ce n’est qu’un début !
Mise à jour : 19h45 : les policiers réussissent à attraper douze personnes au niveau du tram rue de l’Université. Contrôle d’identité en cours.
19h30 : 100 personnes environ partent en manif sauvage rue de Marseille

Mémoire Répression - prisons

Dans la nuit du 12 au 13 février 2007 à St Fons, Tina et Raouf meurent percutés par la BAC

Il y a 10 ans, dans la nuit du 12 au 13 février 2007, deux jeunes, Tina Sebaa et Raouf Taïtaï, originaires du 8ème sont morts dans un accident de voiture alors qu’ils étaient poursuivis par la BAC (une troisième personne grièvement blessée). La version officielle n’a pas tardé et a évidemment très vite mis hors de cause les policiers...

Analyse et réflexion Répression - prisons

Réforme de la "légitime défense" policière : l’inspecteur Harry débarque en France

Alors que les affrontements et les manifestations en soutien au jeune Théo violé par un équipage de police à Aulnay-sous-bois (93) se multiplient dans tout le pays, le gouvernement est en train de faire passer une loi visant à réformer le statut de la légitime défense des policiers. Alors que les sévices et l’impunité policières trouvent une audience inédite depuis une semaine grâce aux réseaux sociaux et aux jeunes révoltés, le gouvernement se prépare à élargir une nouvelle fois le champ d’action de la police. Analyse d’une énième loi pro-flic.

Infos locales Répression - prisons

Justice pour Théo et pour tous les autres !

Communiqué de l’Union Pour le Communisme au sujet du caractère systématique de la violence policière et de son impunité suite aux événements récents en région parisienne.
Face à ces institutions racistes, sexistes et violentes, la mauvaise foi évidente dont font preuve les tribunaux dans ces affaires doit nous rappeler qu’il ne sert à rien de s’en remettre au bon sens de la justice des magistrats. Ce qui peut permettre de faire sauter le tabou des violences policières et notamment des violences sexuelles des flics, ce qui peut nous apporter justice, ce n’est que la mobilisation dans nos quartiers, par la lutte, par l’unité des opprimé-e-s qui subissent quotidiennement cette violence et ces humiliations.

Infos locales Répression - prisons

Rassemblement face aux violences policières et d’Etat : la police se venge après le départ des médias

Appel à un rassemblement de soutien aux victimes des violences policières. Rendez-vous à 13h, devant le collège Elsa Triolet (3 Avenue de la Division Leclerc, tram T4 arrêt Vénissy).
Màj 18h : après le départ des journalistes et militants, la vie reprend, des enfants jouent et font du vélo, des parents se promènent pourtant les flics veulent faire payer aux habitants, ils chargent au hasard dans le parc derrière le commissariat, tir au flashball, tir de grenade lacrymogène... Plusieurs personnes sont blessées ...

  • 16 h : face à 26 camions de CRS, la manif spontanée se disperse.
  • 15h : départ en manif spontanée vers le commissariat.
  • 14h : une centaine de personnes sont présentes sur place. Prise de parole de familles de victimes, de militants de quartier et d’habitants.
  • 13h : Najat Vallaud-Belkacem annule son déplacement.

Infos locales Répression - prisons

Justice pour Théo, justice pour Adama, justice pour Mehdi, justice pour tous : appel à rassemblement

Les quatre policiers accusés d’avoir frappé et violé avec une matraque Théo, un jeune homme de 22 ans d’Aulnay, en banlieue parisienne, ont été suspendus de leurs fonctions et mis en examen. Mais un seul l’est encore pour viol en réunion, les trois autres accusations ayant été requalifiées en violences volontaires.
17h00 : tout le monde a été relâché. Fin de la manifestation spontanée. Rdv demain à Vénissieux.
16h20 : des personnes peuvent sortir au compte goutte par le derrière de la place.
15h30 : des personnes arrivent autour de la nasse, besoin de soutien pour éviter un deuxième encerclement.
15h15 : environ 80 personnes nassées place Stalingrad.
Mise à jour 15h00 : le rassemblement est parti en manifestation en direction de Sans soucis.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Aulnay : Après une semaine de violences policières, les condamnations pleuvent, le 93 gronde

5 jeunes ayant participé aux affrontements consécutifs à l’agression sur Théo viennent d’être condamnés à 6 mois de prison (fermes pour 2 d’entre eux, avec sursis pour les 3 autres) (soit sans doute plus que ce que vont prendre les keufs pour leur acte de barbarie). La réponse est immédiate : affrontements autour du tribunal de grande instance de Bobigny et un peu partout dans le 93. Le récit a lire sur paris-luttes.info

Brèves Répression - prisons

La police veut porter plainte pour outrage contre la famille de Mehdi pour des slogans en manif

A la fin de la marche blanche en mémoire de Mehdi, samedi 28 janvier, pour demander Justice et vérité sur sa mort, sa famille a été intimidée. Elle a été encerclée et contrôlée par une quinzaine de flics de la BAC. Les policiers les menacent alors de porter plainte pour « slogans non appropriés » pendant la manifestation. Pour les avocats de la famille, il s’agissait a priori d’un coup de bluff pour faire flancher leur détermination à lutter. Mais plusieurs membres de la famille ont été convoqués les jours (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 68 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info