Site collaboratif d’infos alternatives

Répression - prisons

Infos locales Répression - prisons

Libérez Antoine ! Solidarité avec tou-te-s les reprime-és stop a la repression du mouvement social contre la loi travail

Alors que le mouvement social contre la loi travail et son monde tient bon. Alors que la grève s’étend dans plusieurs secteur (poste, raffinerie, transports etc…). L’Etat, Valls et Cazeneuve aux abois, craignant que la colère se généralise, répriment dans une soif vengeresse les acteur/rice.s de ce mouvement social : syndicalistes, étudiant.e.s, lycéen.ne.s, jeunes, militant.e.s…

Analyse et réflexion Répression - prisons

Tout le monde déteste les voitures de police

Retour sur la voiture de flics et la question de la violence :
Depuis le début du mouvement et chaque semaine depuis, des solidarités nouvelles se créent, des gens qui s’ignoraient se découvrent, des façons différentes de manifester vivent ensemble, la peur change de camp et le monopole policier de la violence est contesté. Chaque nouvelle manifestation le montre, la voiture de flics incendiée mercredi 18 mai à Paris n’en est qu’un nouvel exemple. Nul besoin d’être psychologue des foules pour comprendre ce qui anime ce geste, ni d’être un observateur attentif des médias pour voir ce qui se joue derrière cette médiation.

Infos locales Répression - prisons

Grenoble : pour en finir avec la mise à mort de Kamel Bouabdallah

Kamel a déjà passé plus de 10 ans derrière les barreaux ! Plus d’un tiers de sa vie en prison ! Le collectif de soutien Kamel-Libre appelle à être présents du 20 au 22 juin à la cour d’assises d’appel de Grenoble qui va décider du sort réservé à Kamel Bouabdallah, 28 ans, condamné en première instance par la cour d’assises de Valence à vingt-cinq ans de prison.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

La police est là pour maintenir l’ordre économique : entretien avec Mathieu Rigouste

Comment comprendre la violence policière lors des diverses manifestations contre la loi El Khomri ? Gaz lacrymogènes, grenades assourdissantes, technique de la nasse bloquant boulevard Diderot des manifestants du 1er Mai, pour beaucoup en panique, et puis ces gens tenus en joue avec des flashballs dans une station jouxtant la place de la République. L’analyse de Mathieu Rigouste, sociologue.

Infos locales Répression - prisons

Violences policières : témoignage sur la manifestation contre la loi travail du 19 mai

Après une fin de manifestation tendue un petit groupe de manifestant.es dont je faisais partie a décidé de se détendre en musique. Jusqu’au moment où, au milieu d’une valse je me sente projetée contre les boucliers des CRS qui se mis à avancer et frapper à coups de matraques les danseurs. Résultat des courses ? 3 points de suture sur le crâne pour un ami, 2 pour moi et une ou deux entorses, je ne compte pas les hématomes qui nous décorent désormais.

Infos locales Répression - prisons

Les flics grognent, la presse lyonnaise les caresse

Toute les médias lyonnais ont fait leurs gros titres jeudi matin sur le petit rassemblement des policiers mercredi à Lyon qui appelait à « plus de fermeté » afin de lutter contre la « haine anti-flics ». Des articles qui brossent dans le sens du poil une profession qui a démontré un acharnement sans précédent à péter des bouches depuis deux mois.

Brèves Répression - prisons

Nouvelles des interpellé.e.s lors de la manif du mardi 17 mai

Les incidents en marge de la manifestation contre la loi Travail, mardi, à Lyon, avaient donné lieu à dix interpellations. Six d’entre eux vont faire l’objet de poursuites et seront présentés ce jeudi au parquet.
Trois sont mineurs. Les trois majeurs pourraient être jugés dans le cadre d’une comparution immédiate. L’un pour des jets de pierre, un autre pour des dégradations, et le dernier pour l’incendie de détritus place Bellecour.
Source : Le (...)

Brèves Répression - prisons

Interdiction de manifester contre les violences policières !

Suite à l’annonce de la manifestation policière devant la préfecture à 12h30 ce mercredi 18 mai, anniversaire de la relaxe des flics poursuivis pour la mort de Zyed et Bouna, un rassemblement contre l’impunité policière a été appelé en réponse à 12 h au TGI, rue Servient, pour partir en cortège.
Ce rassemblement a été interdit le jour même, avec pour "justifications" l’état d’urgence, des risques de troubles graves à l’ordre public, mais aussi la mention de la manifestation sur le site Rebellyon. Le site (...)

Infos locales Répression - prisons

Les flics manifestent le 18 mai, anniversaire de la relaxe des flics poursuivis pour la mort de Zyed et Bouna

Les syndicats de police appellent à manifester demain à 12h30 devant la préfecture. Un rassemblement contre l’impunité policière est appelé à 12 h au TGI, rue Servient, pour partir en cortège.
Mise à jour :
Le rassemblement a été rapidement dispersé, assorti de quelques contrôles d’identité, suite à l’Interdiction de manifester contre les violences policières ! prononcée par le préfet aujourd’hui.

Infos locales Répression - prisons

Face à l’état et au patronat révolution sociale et libertaire grève générale !

Depuis plusieurs semaines, la loi travail est mise à mal grâce à la mobilisation dans la rue. Le gouvernement, sourd à la contestation met en branle une stratégie brutale qui révèle bien sa détermination de faire passer ce projet coûte que coûte, et par les voies les plus autoritaires qui soient. État et patrons, main dans la main mènent une lutte de classe sans répis : loi macron (imposée déjà par 3 fois par le 49.3), chantage Unedic, et maintenant, loi travail.
Réprimer pour mieux régner :
La (...)

Infos locales Répression - prisons

Suivi des arrestations suite à la manif’ sauvage de mardi 10 mai

Suite à la libre manifestation du 10 mai, 4 arrestations ont lieu le lendemain, d’après les forces de l’ordre. Ces personnes, dont 3 mineures, ont été reconnues sur vidéo ou photo comme ayant participé à la manifestation qui a engendré quelques dégradations. Pour au moins un d’entre eux, une perquise aurait permis de retrouver une veste qu’il portait le 10.
Les mineurs ont tous été relachés, deux avec obligations morales à s’insérer, le dernier avec une convocation à comparaître le 1er Juillet. La majeure quant à elle... si elle parvient à s’en sortir avec 6 mois de sursis malgré la demande de 8 mois fermes par la proc’, écope malgré tout de 13 553.88 euros d’amende pour les vitres du poste municipal.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 59 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info