Site collaboratif d’infos alternatives

Analyse et réflexion

Analyse et réflexion Rapports sociaux de genre

"Fragments d’un discours amoureux", l’amoureux est un fou comme les autres

Lorsque l’on s’intéresse à la question de l’amour il n’est pas rare qu’on croise la route du philosophe Roland Barthes. Si à la lecture de son essai sur la question, Fragments d’un discours amoureux (1977), certains estiment la vision de l’amour qu’il propose particulièrement pessimiste, le texte qui suit tente au contraire de montrer que perce sous l’amoureux de Barthes une figure libératrice. Il y a, chez lui, dans l’amour une invitation certaine au dépassement, des pistes pour qui cherche à construire avec les autres des rapports plus riches.

Analyse et réflexion Médias

Petits morceaux de mythologie amoureuse à la télé : les monstres

Ce texte parle d’amour et de télévision. Il s’inscrit dans une démarche qui cherche, à travers l’image que renvoie la télévision, à entrevoir une partie de ce que veut dire maintenant ce mot et les sentiments qu’il décrit. Si ce texte s’attache à cette question c’est que la télévision joue un rôle important dans la culture dominante de notre époque. Il essaye de faire entrevoir la manière dont l’image de l’amoureux que nous renvoie la télévision, est aussi liée à la figure du monstre à travers l’exemple d’une émission de télé-réalité : la Belle et ses princes (presque) charmants.

Analyse et réflexion Salariat - précariat

Le crime quotidien

L’été de la France paranoïaque traîne en longueur. Dans les journaux télévisés, la trouille dégouline des micro-trottoirs, suinte des voix off, s’étale dans les mines équivoques des présentateurs au chevet d’un pays à feu et à sang. Les faits divers se succèdent, on se sent comme étranglé, étouffé par un corset tissé de meurtres, de braquages sanglants, de vols et d’agressions incompréhensibles. On ne les voit pas encore, ces actes de guerre terrible qui pourtant seraient partout, mais on s’y prépare : quelques excités s’arment, hurlent leur peur dans des réunions de riverains, s’organisent en « voisins vigilants », rivalisent de bêtise et de lâcheté. Une famille rrom entassée à l’intérieur d’un amas de tôles et de bâches en plastique devient l’Ennemi, le Danger ; un voleur soudain mérite de se faire tirer dans le dos pour des bijoux assurés : il paraît que c’est de la « légitime défense ».

Analyse et réflexion Globalisation - capitalisme

L’information au pouvoir

Ebauche d’une réflexion sur l’information, ses enjeux de pouvoir, son économie, cet article porte sur la relation entre la pratique de plus en plus répandue du mot de passe, du code, du secret, et celle du caractère publique de l’information qui, à l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication, parait de plus en plus accessible. Loin d’être paradoxaux, le secret et la publicité forment un couple cohérent, se soutenant l’un l’autre, et développent ainsi une nouvelle forme de domination, utilisée tant par les entreprises que par les gouvernements, et dont le domaine d’avant-garde fut l’espionnage gouvernemental et industriel. Ce nouveau vecteur de domination s’impose aujourd’hui dans de nombreux domaines du quotidien. Le propos ici est donc de rendre compte de certains ramifications des luttes politiques qui entourent l’information, sa publicité et son secret, de montrer comment le pouvoir utilise de manière presque invisible ce nouvel outil, et nous voulons amener le lecteur à s’interroger sur l’étendue de ce nouveau domaine de lutte, lui permettre aussi par ce biais de réfléchir à des alternatives possibles. Prendre conscience est le premier pas nécessaire pour ne pas participer à ce qui nous contredit.

Analyse et réflexion Aliénation - Publicité

Parlons-en...

J’ai décidé d’écrire ce texte dans l’intention de partager une part de mon vécu et pour essayer de briser un peu cette solitude qui entoure ceux et celles victimes d’hypersexualisation. Peut-être aussi pour essayer d’aider les jeunes a comprendre qu’ils sont en fait bombardés d’images d’une perfection subjective impossible à atteindre... Ce texte est né de mes expériences personnelles ; ainsi c’est donc une vision particulièrement individuelle que j’exprime ici. Je crois qu’en partageant nos expériences et en faisant l’examen du discours public/ médiatique, nous créons un espace pour bâtir un avenir meilleur.

Analyse et réflexion Rapports sociaux de genre

Take Back Our Walk : ne laissons pas les industriels saloper notre lutte

Dans son discours à la « SlutWalk » (« marche des salopes ») de Philadelphie, 6 août 2011, Aishah Shahidah Simmons a lié l’événement aux « Take Back the Night », actions contre le viol débutées en 1975. Féministe, elle a voulu voir là le rassemblement de la masse silencieuse : enfant terrorisée, adolescente brisée, jeune femme abattue, femme survivante, qui veulent crier « Assez ». Mais en 2011, le contexte est tout autre : la marche est vidée de sa force révolutionnaire par les principes libéraux et sexistes des recycleurs d’insultes.

Analyse et réflexion Biotek - OGM

Documents d’identité biométriques et questions pratiques

Ce texte à pour but d’ouvrir une discussion, ici même, sur les problèmes que soulèvent les papiers d’identité biométrique et les tactiques misent en place pour y faire face.
Ce texte a pour vocation de sonder la possibilités d’ouvrir une brèche dans l’alternative entre ne pas avoir de papier d’identité valable et donner ses empreintes pour obtenir un passeport biométrique. Autrement dit : soit se compliquer la vie de plus en plus, soit avoir l’impression d’aller se mettre, presque volontairement, un fer au poignet sans connaitre la longueur de la chaîne ni s’il sera possible de s’en libérer si la nécessité s’en fait sentir.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info