Site collaboratif d’infos alternatives

Brèves

Brèves Biotek - OGM

Les Faucheurs Volontaires et d’autres collectifs occupent les DRAAF de France

Les faucheurs volontaires occupent actuellement les locaux de la DRAAF à Lyon (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt).
Si aujourd’hui, nous sommes venus investir ces locaux, c’est parce que le gouvernement doit agir :
– pour exiger des semenciers une vraie traçabilité pour les cultures de tournesol et colza mutés, et un étiquetage de la semence à l’assiette
– pour faire pression auprès de la Commission Européenne afin que les nouveaux OGM soient bien considérés comme (...)

Brèves Biotek - OGM

Nouveaux OGM : 7 associations de la société civile claquent la porte du Haut Conseil des Biotechnologies

Communiqué des Amis de la Terre, Confédération paysanne, Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, France Nature Environnement, Greenpeace, Union Nationale de l’Apiculture Française et du Réseau Semences paysannes, toutes démissionnaires du Haut Conseil aux Biotechnologies :
Mercredi 13 avril Le sujet des nouveaux OGM mérite un réel débat sociétal et scientifique, impossible au sein du Haut Conseil des Biotechnologies. C’est pourquoi aujourd’hui, nos sept organisations de la société civile (Les (...)

Brèves Biotek - OGM

Le laboratoire P4 à Gerland qui abrite le virus ebola est une vraie passoire

Il aurait dû être remercié pour avoir montré que les failles de sécurité étaient monumentales. Au lieu de ça, ce SDF qui a réussi à rentrer dans l’un des laboratoires les plus dangereux au monde a pris 6 mois ferme pour outrage. Apparemment saoûl, avec une simple pince coupante et un peu d’agilité, alors qu’il cherchait un coin pour dormir, il s’est retrouvé au milieu de ces salles supposées hyper sécurisées, à Gerland, où on manipule les pires virus de la Terre, ebola, la peste, etc.
Rattrapé par un (...)

Brèves Globalisation - capitalisme

COP 21 : le gouvernement interdit les manifestations sur la voie publique

Profitant du ras-de-marée répressif initié suite aux attentats du vendredi 13 novembre, le gouvernement a fait interdire les manifestations qui devaient se dérouler en marge de la conférence sur le climat, dont la grande manifestation du 29 novembre.
LeMonde nous apprend que :
Le gouvernement a décidé, mercredi 18 novembre, l’annulation de la grande manifestation qui devait se tenir à Paris, entre les places de la République et de la Nation, dimanche 29 novembre, veille de l’ouverture de la (...)

Brèves Biotek - OGM

Du monde à Lyon contre Monsanto

1400 personnes selon la police ont pris le départ, ce samedi peu après 14 heures place Carnot, d’une marche organisée simultanément dans une trentaine de villes françaises, et plus d’une cinquantaine de pays dans le monde entier.
La manifestation visait à protester contre un modèle agricole industriel et productiviste, et à réclamer un retour à une agriculture écologique et respectueuse du vivant.
[---]
Composé de militants mais aussi de citoyens et de familles, le cortège coloré et bruyant s’est (...)

Brèves Biotek - OGM

Occupation de la DDT d’Ardèche en cours

Cet après-midi, des éleveur.ses des collectifs et de la Conf’ occupent la Direction Départementale des Territoires, contre l’identification électronique des troupeaux et l’industrialisation de l’élevage.
Ailleurs, des paysan.ne.s ont bloqué aujourd’hui une usine de boucles électroniques à Vitré (35). à suivre...

Brèves Biotek - OGM

A Lyon, Monsanto condamné pour intoxication .... fait appel

« La décision fera jurisprudence », estime l’avocat de Paul François. Ce lundi, le tribunal de grande instance de Lyon a reconnu l’entière responsabilité de Monsanto face aux pathologies affectant cet agriculteur charentais parti en guerre contre le géant mondial des pesticides.
En 2004, en ouvrant une cuve en fin de nettoyage, il inhale accidentellement les vapeurs du Lasso, un herbicide qu’il utilise depuis plusieurs années. Après plusieurs malaises, le céréalier doit vivre avec de nombreux troubles (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info