Site collaboratif d’infos alternatives

Infos locales

Infos locales Répression - prisons

TGI de Valence : procès des deux détenus du Quartier Maison Centrale

Bis repetitas : interdiction de rentrer dans la salle d’audience hormis la famille et la presse. Les quelques vingt personnes venues assister au procès de deux détenus de la prison de Valence se sont vues refuser l’entrée d’une audience pourtant publique. En plus d’une charge violente par les flics, deux personnes ont été embarquées au comico et placées en garde à vue. Elles ressortent avec une convocation pour un procès en novembre pour outrage et violence contre personne dépositaire de l’ordre publique. Les détenus quant à eux, ont subi la justice de classe. Les magistrats, toujours soudés avec les flics et les matons leurs ont rajoutés 1 825 jours de détention dans le néo QHS Valentinois.

Infos locales Répression - prisons

Les flics provoquent un accident de scooter à Rillieux-la-Pape : un blessé grave, révolte, répression et manipulation

Si la police alterne ses méthodes de contrôle dans le reste de la France (clés d’étranglement, tir dans le dos, viol a la matraque...), à Lyon, au fil des années, la technique du parechoquage de véhicule semble devenir une marque de fabrique. À peine 3 mois après la mort de Mehdi à Vénissieux, c’est à Rillieux-la-Pape que la police municipale l’a mise en application samedi 11 mars après-midi en provoquant la chute d’un scooter. Si le conducteur est désormais hors de danger, la peine, la révolte et la soif de justice elles ne disparaitront pas.

Infos locales Répression - prisons

Appel à blocus et manifestation contre les violences policières dans les lycées de la métropole de Lyon le jeudi 9 mars

Le mouvement lycéen contre les violences policières s’étend à Lyon ! Dès jeudi un blocus lycéen se met en place, suivi d’un rassemblement à Jet d’eau à 11h. Nous demandons la justice pour Théo, Adama, Mehdi, et toutes les victimes de la police !
Màj 11H00 : sur les blocus prévus ce matin, ampère-saxe et Lumière ont été empêchés par les flics (plus de 80 flics à Lumière !). Ampère-Bourse a bien fonctionné, les lycéen·es sont parti.es en manif sauvage pour aller vers Diderot, mais se sont fait nasser rue Philippe Gonnard. Nasse terminée, 2 personnes au comico pour contrôle d’identité ... RDV à Jet d’eau à 11H00 !

Infos locales Répression - prisons

Vous reprendrez bien un peu de répression ? Deuxième goûter d’anniversaire de l’état d’urgence

Les prolongations de l’état d’urgence se suivent, faisant de cet état d’exception la règle. Inutile contre le terrorisme, il sert surtout à couvrir et étendre la répression.
L’état d’urgence t’invite à fêter l’anniversaire d’une de ses nombreuses prolongations. Rendez-vous vendredi 24 février à 20h, Place des Terreaux à Lyon, pour un goûter d’anniversaire festif, pacifique et surtout ironique.

Infos locales Répression - prisons

Meeting contre le racisme, les violences policieres, la hogra, la chasse aux migrant-e-s

Suite à l’Appel lancé par le collectif du 19 mars à Paris et suite à l’annulation du précédant meeting, le comité Lyonnais organise un nouveau meeting dimanche 26 février à partir de 14h30.
Après une attaque des facho sur la Maison des Passages et l’interdiction de la préfecture de se rassembler sur les quais, le meeting est déplacé à la Maison de la Mésopotamie, 13 rue Mazagran 69007.

Infos locales Répression - prisons

Prenons la rue face aux violences policières : rassemblement vendredi 17 février à 19H00

Face aux bavures, aux meurtres et aux viols de la police, face à l’impunité dont elle jouit, face à la complicité de la justice, face au racisme de l’État, prenons la rue partout à Lyon !
Rendez-vous Place du Pont (La Guillotière) vendredi à 19h, et ce n’est qu’un début !
Mise à jour : 19h45 : les policiers réussissent à attraper douze personnes au niveau du tram rue de l’Université. Contrôle d’identité en cours.
19h30 : 100 personnes environ partent en manif sauvage rue de Marseille

Infos locales Répression - prisons

Justice pour Théo et pour tous les autres !

Communiqué de l’Union Pour le Communisme au sujet du caractère systématique de la violence policière et de son impunité suite aux événements récents en région parisienne.
Face à ces institutions racistes, sexistes et violentes, la mauvaise foi évidente dont font preuve les tribunaux dans ces affaires doit nous rappeler qu’il ne sert à rien de s’en remettre au bon sens de la justice des magistrats. Ce qui peut permettre de faire sauter le tabou des violences policières et notamment des violences sexuelles des flics, ce qui peut nous apporter justice, ce n’est que la mobilisation dans nos quartiers, par la lutte, par l’unité des opprimé-e-s qui subissent quotidiennement cette violence et ces humiliations.

Infos locales Répression - prisons

Rassemblement face aux violences policières et d’Etat : la police se venge après le départ des médias

Appel à un rassemblement de soutien aux victimes des violences policières. Rendez-vous à 13h, devant le collège Elsa Triolet (3 Avenue de la Division Leclerc, tram T4 arrêt Vénissy).
Màj 18h : après le départ des journalistes et militants, la vie reprend, des enfants jouent et font du vélo, des parents se promènent pourtant les flics veulent faire payer aux habitants, ils chargent au hasard dans le parc derrière le commissariat, tir au flashball, tir de grenade lacrymogène... Plusieurs personnes sont blessées ...

  • 16 h : face à 26 camions de CRS, la manif spontanée se disperse.
  • 15h : départ en manif spontanée vers le commissariat.
  • 14h : une centaine de personnes sont présentes sur place. Prise de parole de familles de victimes, de militants de quartier et d’habitants.
  • 13h : Najat Vallaud-Belkacem annule son déplacement.

Infos locales Répression - prisons

Justice pour Théo, justice pour Adama, justice pour Mehdi, justice pour tous : appel à rassemblement

Les quatre policiers accusés d’avoir frappé et violé avec une matraque Théo, un jeune homme de 22 ans d’Aulnay, en banlieue parisienne, ont été suspendus de leurs fonctions et mis en examen. Mais un seul l’est encore pour viol en réunion, les trois autres accusations ayant été requalifiées en violences volontaires.
17h00 : tout le monde a été relâché. Fin de la manifestation spontanée. Rdv demain à Vénissieux.
16h20 : des personnes peuvent sortir au compte goutte par le derrière de la place.
15h30 : des personnes arrivent autour de la nasse, besoin de soutien pour éviter un deuxième encerclement.
15h15 : environ 80 personnes nassées place Stalingrad.
Mise à jour 15h00 : le rassemblement est parti en manifestation en direction de Sans soucis.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 38 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info