Site collaboratif d’infos alternatives

Mémoire

Dans cette rubrique, on trouvera notamment les articles de l’éphéméride ou Almanach de Myrelingue dont voici la présentation.

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

4 janvier 1966 : Explosion de la raffinerie de Feyzin

Tout près de Lyon, à Feyzin, avec un champignon enflammé de 600 mètres de haut, au petit matin du 4 janvier 1966, c’est l’une des premières grandes catastrophes industrielles, qui fit 18 morts, dont 11 pompiers, ainsi que 88 blessés et des dégâts matériels jusqu’à Vienne, à 25 Km de Lyon, endommageant 1475 habitations. A-t-on pris la mesure d’un tel risque technologique majeur ?
(Ajout sur le procès escamoté de 1970)
Aujourd’hui encore : Logiques de profit et risques industriels : à Feyzin, les habitants paient pour Total

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

Catastrophe de BHOPAL, 32 ans de laisser-aller criminel

Dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984 une cuve explose dans une usine de pesticides à Bhopal, en Inde. Ce sont 42 tonnes de gaz mortels qui s’échappent et provoquent la mort de 8 000 personnes en quelques jours, puis de 25 000 personnes un peu plus tard dans d’atroces souffrances. Il y a aussi de très nombreux blessés, malades, plus de 200 000 personnes gravement handicapées à vie.... L’entreprise américaine Union Carbide s’est volatilisée administrativement, puis a été rachetée par la multinationale Dow Chemical qui refuse de dépolluer le site et d’indemniser les victimes comme il se doit. Trente ans après, rien a changé. Un grand nombre d’enfants naissent encore aujourd’hui mal-formés suite à la consommation de l’eau des nappes phréatiques toujours contaminées...

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

Sébastien Briat assassiné par la société nucléaire, le 7 novembre 2004

Le 7 novembre 2004, Sébastien, 22 ans, est mort à Avricourt, en Lorraine, renversé par la locomotive d’un convoi de déchets nucléaires partant vers l’Allemagne. La mort de ce jeune plein d’ardeur ne doit pas passer pour lettre morte. L’appel de Sébastien à refuser l’industrie nucléaire et ses déchets éternels dangereux pour les générations futures doit être entendu.

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

Bien la bonne année ! Ce 10 octobre à Lyon, nous sommes en 2060 !

Et oui, selon le calendrier lyonnais, c’est le nouvel an à partir de ce 10 octobre à 7h49. Alors, embrassons-nous pour le jour de l’an...
En effet, on dit que c’est à ce moment-là en moins 43 qu’il y a eu au lever du jour la fondation de Lyon par Plantacul, même si des bourgades gauloises existaient déjà à cet endroit depuis fort longtemps. Ils sont fous ces Romains...

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

L’énorme mensonge de Tchernobyl

En 1986, la France apprenait que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière... C’est Sarkozy, alors délégué interministériel pour les énergies et le nucléaire dans le gouvernement Chirac, qui s’est chargé d’orchestrer cet énorme mensonge. Le 26 avril 1986, une catastrophe nucléaire près de Tchernobyl, en Ukraine, fait 47 morts directs, mais plus de 4000 victimes indirectes, au delà des frontières. Entre 1986 et 2004, ce sont ainsi près d’un million de personnes qui ont perdu la vie à cause de cette catastrophe nucléaire. Vingt cinq ans après, 80 % des enfants de Biélorussie et de très nombreux Ukrainiens sont malades à cause de la catastrophe de Tchernobyl.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info