Site collaboratif d’infos alternatives

À la villa Gillet, on sait se mettre bien

Selon un pré-rapport de la Chambre régionale des comptes, obtenu par le Progrès, au sujet de la Villa Gillet, le directeur de cette institution aurait trouvé un bon moyen pour s’en mettre plein les fouilles.

Entre 2008 et 2013 son salaire brut annuel a augmenté de 55 %, passant de 68 170 € à 105 690 €, soit 8 800 € bruts par mois. À partir de 2010, il s’arrondit d’une prime mensuelle d’environ 2 000 €, pour l’organisation du festival Walls and Bridges. Cette prime sera intégrée au salaire en 2012. À cela s’ajoute une rémunération pour la direction des Subsistances (4 600 € bruts par mois) : Guy Walter gagne environ 10 600 € nets par mois.

Cette rémunération ne prends pas en compte les notes de frais qui atteignent 57 000 € pour l’année 2013. Lorsqu’on ajoute celles sous sa casquette Subsistances, on arrive à 68 000 € sur l’année : environ 5 660 € par mois.
On peut dire qu’avec un salaire total de 19 060€ mensuel [1], il a de quoi voir venir.

Et il semblerait qu’il n’y ait pas que la rémunération du directeur de la structure qui soit hors contrôle, puisqu’on apprend aussi que « le conseil d’administration ne joue pas son rôle »et que la direction salariée est « prédominante » ou encore que « le suivi et le contrôle exercés par les collectivités publiques sont insuffisants ». On peut donc dire que Guy a trouvé une gâche tranquille où on le fait pas trop chier.

Si Monsieur Walter a, semble-t-il, pu s’augmenter grassement en ces temps de vaches maigres dans la culture, on espère qu’il n’a pas oublié d’arroser aussi un peu les employé-e-s de la structure qu’il dirige.

En apprenant ça, notre nouveau président de région en a profité pour proposer de tout bonnement couper les subventions à toute la structure. Les travailleurs de la villa Gillet seront ravis d’apprendre qu’en plus de devoir faire avec le salaire de la direction, ils vont devoir aussi faire sans les subventions de la région. Celles-ci ayant déjà été fortement entamées sous les socialistes puisque la Région avait déjà diminué son soutien, de 1 million d’€ en 2012 et 2013 à 920 000 € en 2014, puis 800 000 € en 2015.

Et comme chez Wauquiez, le flicage semble être une deuxième nature il propose au passage d’augmenter les contrôles sur les associations, où comment faire payer les petits pour les conneries des gros...

Notes

[1On ajoute le salaire brut, les notes de frais et les primes, le salaire brut parce que les cotisations c’est du salaire indirect et les notes de frais par ce que moi mon sandwich je me le paye avec mes sous.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

Hôpital du Vinatier : dépôt d’un préavis de grève

La Cgt du vinatier a déposé un préavis de grève local pour le 03 avril 2017 de 13h00 à 17h00. Ce préavis rentre dans le cadre de l’action de la pédopsychiatrie, regroupée en collectif de résistance, et du mouvement initié depuis le mois de novembre sur l’hôpital contre le plan d’économie de 3,5...

Communiqué de la CGT ville de Lyon : Ehpad Marius Bertrand, la lutte continue

Nous attaquons ce jour la 4ème semaine de lutte aux côté des agents de l’Ehpad Marius Bertrand. Une 4ème semaine pour dénoncer les conditions de travail des agents au service des personnes âgées. Il faut avoir à l’esprit que de mauvaises conditions de travail, en sous-effectif, pour les agents d’un Ehpad...

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

Un plan de lutte contre la maltraitance des enfants bien mal engagé

Mercredi 1er mars, la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, Laurence Rossignol, a annoncé en fanfare le lancement du "premier plan de lutte contre les violences faites aux enfants". Sauf que rien n’a été organisé en amont et les conséquences peuvent être catastrophiques pour...

Légitime défiance : quelques notes sur les récentes réformes de la police

Jeudi 16 février la réforme de la « sécurité publique » à été adoptée par le parlement, au passages les législateur ont rétablit le délit de consultation de site djihadiste. Cette loi répond à une veille revendication des syndicats majoritaires. Elle vient ponctuer une période qui, depuis la mort de Rémi...

> Tous les articles "Politicaillerie"