Site collaboratif d’infos alternatives

Au Sénat, bonnet d’âne et petite amende de 2 000 € pour Gérard Collomb

Après le prix Orwell, décerné en 2003 par les Big Brother Awards, c’est une distinction tout aussi âprement disputée que le Baron de Lyon vient de remporter. Avec 13 autres valeureux candidats, il a été désigné par le président du Sénat parmi les plus flemmards des sénateurs durant l’automne 2015.

Au cours du dernier trimestre 2015, Gérard Collomb a été présent onze fois seulement au Sénat. Il a participé à une commission et à une séance plénière en décembre. En novembre, son activité fut plus importante. Il fut présent sept fois au cours du mois. Et en octobre, le sénateur-maire de Lyon n’a été présent que deux fois à la haute-assemblée.

Une récompense qui a un coût : il est condamné à payer 700 € d’amende par mois sur le trimestre, soit 2 100€. Une amende de plusieurs milliers d’euros, ça peut sembler monstrueux. Mais le coût est modique comparé à la rémunération des sénateurs. Et Collomb s’est fait une spécialité de cumuler les mandats. Si la rémunération globale est limitée par la loi sur le cumul des mandats à 8 272 € net, c’est sans compter les avantages et les indemnités de frais de mandat (plus de 6 000€), qu’on peut facilement se mettre dans la poche comme le rappelle Le Progrès ou encore les frais de représentation.

Des revenus qui le font planer bien haut : en 2013, il avait très sérieusement déclaré que gagner 3 000 € par mois, c’était « être dans une situation extrêmement difficile ». Et ce n’est pas le coût prohibitif du billet de TGV qui l’empêche de monter à Paris : il est évidemment gratuit, tout comme le taxi ou l’hôtel.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

> Tous les articles "Politicaillerie"