Site collaboratif d’infos alternatives

Black-out du net contre les lois liberticides !

Mercredi 18 janvier est un jour de grève, de blocage des flux, mais c’est aussi sur le net que ça se passe : en réponse aux projets de lois liberticides des USA (SOPA & PIPA) un appel à bloquer les sites internet a été lancé, une grève du net. De nombreux sites ont répondu à cette appel, parmi lesquels Wikipedia (en). Derrière ces lois antipiratages se profile, de chaque coté de l’atlantique, la volonté des gouvernements de transformer internet en un espace contrôlé, quadrillé, censuré, en quelque sorte neutralisé. Finie la révolte, fini la libre circulation des informations et de la culture, quand un espace de liberté échappe au contrôle de l’Etat, son premier réflexe est d’y envoyer ses chiens de garde.

Plusieurs sites Français, en solidarité et vu les mesures similaires s’attaquant au Web français, participent également à ce mouvement : voir le texte d’explication de Korben, celui de Wikimedia ou encore celui d’Owni. Le site Indymedia Lille est également bloqué. Pour rappel la France est malheureusement à la pointe des lois liberticide, déjà plus d’une quarantaine depuis 2002... Le collectif d’animation de Rebellyon a choisi de ne pas bloquer le site mais s’associe au mouvement.

Hadopi, Loppsi, Sopa, pipa, acta, ipred, etc.
Vos lois sécuritaires ne nous feront pas taire, vive l’internet libre !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.Info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info