Site collaboratif d’infos alternatives

[Calais] Appel au soutien : Expulsions et manifestation à venir

Depuis octobre 2015, l’État construit un camp fermé à l’intérieur de la jungle existante, pour loger 1500 résidents. Le 5 janvier, la municipalité de Calais a annoncé qu’elle tolèrerait seulement 2000 personnes vivant dans la jungle, et a commencé à forcer les gens à aller dans ce nouveau camp de conteneurs, à côté du camp Jules Ferry (également situé dans la jungle et accueillant 500 personnes). Ces camps contrôlés par l’État sont prévus pour les 2000 personnes « tolérées » par la municipalité de Calais.

(...)

Mais pourquoi expulser la jungle ? Il est crucial de se rappeler que la nouvelle jungle a été ouverte sur ordre de la municipalité de Calais en collaboration avec le gouvernement. Maintenant que le parti de Natacha Bouchart contrôle et la mairie et le conseil régional pour Calais, ils peuvent agir efficacement comme ils le veulent. Parfois cela vaut la peine de regarder en arrière, le dernier round de grosses expulsions était lent et interminable. Ils ont commencé en mars 2015 et ont continué jusqu’à la fermeture du squat de Galloo en juin 2015. Quand les expulsions des squats de la ville et de la jungle Tioxide ont commencé en mars, la police devait conduire tous les gens qui vivaient dans ces endroits en dehors de la ville dans une décharge, à côté d’une autoroute, avec peu ou pas d’infrastructures et la menace constante de la violence policière. A la place, ce qu’il s’est passé est que la jungle est partiellement devenue un espace indépendant où les gens avec ou sans papiers vivent ensemble pour étudier, jouer, construire, et organiser d’une manière anarchiste et autonome, manifestant et combattant pour une liberté que l’État aimerait détruire (oui, c’est aussi un espace violent, imprévisible, hiérarchique et dominateur, mais quelque part c’est intensément hiérarchique et égalitaire en même temps). La Jungle est devenue, d’une certaine manière, un bidonville auto-organisé où les gens réclament un peu de liberté dans l’ombre de la frontière. Cette liberté est une chose pour laquelle il est utile de se battre, et la chose que l’État ne peut pas empêcher !

Nous appelons les gens à venir sur Calais en Janvier nous aider à combattre et résister avec les gens de la jungle par tous les moyens possibles. Venir et manifester contre les violences policières, combattre les gouvernements qui les créent, et saper les fachos qui les soutiennent. Nous vous appelons à lutter contre les frontières, qui sont un outil de pouvoir et de contrôle, non seulement à Calais mais où que vous soyez.

Liberté de circulation pour tou.te.s, le système des frontières doit tomber.

SVP, venez préparés ! Amenez une tente, ou une camionnette ou arrangez-vous pour votre propre couchage à Calais. Cela va être turbulent sur le terrain, être automome est une priorité.

La suite à lire sur : https://renverse.ch/Calais-Appel-au-soutien-Expulsions-et-manifestation-a-venir-483

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

Mayotte : situation alarmante !

Un Lyonnais nous écrit de Mayotte. Le gouvernement français a annoncé ce jeudi 2 juin un plan de sécurité pour tenter de gérer la résistance. C’est une réponse très policière, de répression coloniale et ce n’est pas cela qui pourrait améliorer les conditions de la population de Mayotte, ni bien sûr toutes...

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"