Site collaboratif d’infos alternatives

Faut-il continuer Nuit Debout ?

1 complément

On critique beaucoup Nuit Debout.

Nuit debout c’est trop mou.
Nuit debout c’est trop radical.
Nuit debout c’est que du bla bla.

Etc...

Mais Nuit Debout c’est juste ce que font les gens qui y viennent. Et ils y font pleins de trucs différents les gens….. Et c’est ça l’intérêt.

Nuit debout c’est pas un parti.
Pas même un collectif ou même un mouvement.
C’est un LIEU.

Un lieu ouvert à des gens, des groupes, des collectifs, des syndicats très différents qui ont en commun de vouloir un monde plus juste, plus solidaire, plus à l’écoute.

Alors si on n’agit pas assez, si on parle beaucoup dans le vent, si on n’arrive pas à s’écouter, si il y a trop de gens qui pensent pas comme moi, si on n’ arrive pas à s’organiser, c’est pas Nuit debout le problème.
C’est que c’est difficile de construire des rassemblements larges. Et que y a du boulot. Et que ça prend du temps.

Après on peut se dire que les rassemblements larges c’est pas important. Que ça sert à rien.
On peut vouloir se consacrer seulement à sa famille, ses amis, son groupe, son association citoyenne, ou… son collectif radical, et c’est très bien.
Mais c’est bien aussi d’avoir un lieu où on se rassemble plus largement. C’est complémentaire.

Parce que si les gens qui ont envie d’un monde plus juste plus solidaire plus à l’écoute (même si chacun rêve d’un monde différent) ne se réunissent pas davantage, alors on laisse le pays grand ouvert à d’autres mouvements qui eux rassemblent de plus en plus.
Les identitaires. Les ultra libéraux. Tous les intégrismes.

Et alors ça devient de plus en plus chaud, la catastrophe se profile, la situation devient peu à peu de plus en plus... critique.

Alors oui Nuit debout n’est pas la solution miracle. C’est juste un lieu où se peuvent se rassembler de nombreuses personnes, différentes luttes et différents engagements.

Et on en a besoin aussi, vraiment.

Alors ne lâchons pas la Nuit debout, transformons-là !

P.-S.

Ce texte approuvé collectivement a été écrit dans le contexte de la reprise de la mobilisation en septembre à Lyon. Dans de nombreuses villes Nuit debout a repris comme lieu de convergence des luttes. A Lyon c’est un peu différent : les assemblées de luttes s’organisent bien, et c’est super ! mais parfois, pour certains, dans une forte opposition à "Nuit Debout". Un outil existe (qu’on l’appelle Nuit debout ou fraise tagada) qui implique de nombreuses villes sur tout le pays, sans étiquette ni définition précise et certains (pas tous heureusement loin de là) ne cessent de le dénigrer au lieu de faire des liens entre nous. Dommage...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 5 septembre 2016 à 18:24, par misson

    Si nuit debout souhaite peser dans les débats de la campagne présidentielle" ce sera sans moi et sans d’autres !

    https://reporterre.net/Nuit-debout-repart-du-bon-pied-entre-interrogations-et-determination

    Alors continuer nuit debout avec une majorité de citoyennistes qui s’en iront voter bien en rang pendant que à Calais , au canal St Martin pendant que leur Police envahie l’espace publique en provoquant, en frappant , pendant que la fRance sombre dans le racisme et l’osracisme et avec les syndicalistes "pas voyou" qui étaient à Calais aujourd’hui ?
    La question se doit en effet d’être posée car" l’Etat de siège" actuel est dénié par une majorité des participants à ce mouvement .
    Si c’est pour réaliser " la constitution d’un contre-espace public et politique, partout en France, qui rende à son caractère dérisoire tout le spectacle décrépit de la politique
    https://lundi.am/IL-N-Y-AURA-PAS-D-ELECTION-PRESIDENTIELLE

    "Un autre futur" sera envisageable

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Fêtes - Festivals - Vie du mouvement » :

Les Ecrans du doc 2017- 7ème édition

Programme du festival les Ecrans du doc 2017 - 7e édition au Ciné Toboggan à Décines. Politique, sens de la démocratie et importance du collectif.

> Tous les articles "Fêtes - Festivals - Vie du mouvement"