Accueil > Infos > Ecologie - nucléaire - Alternatives > Fêtons les 50 ans de la bio et continuons la lutte !

Fêtons les 50 ans de la bio et continuons la lutte !

Publié le 20 juin 2013

Maj le 21 juin 2013

C’est à partir de paysans en lutte dans les Monts du Lyonnais, il y a tout juste 50 ans que l’agriculture biologique a commencé à prendre corps dans notre pays. Mais la bio était alors bannie, et la lutte a dû se poursuivre pendant de longues années... et on doit encore le faire pour éviter maintenant que la bio soit accaparée par la grande distribution. Fêtons ces cinquante ans à Lyon et à St Martin en Haut et continuons la lutte !

 23 JUIN 1963 - 23 JUIN 2013  

50 ANS D’AGRICULTURE BIOLOGIQUE EN FRANCE ÇA SE FÊTE !

    Le diman­che 23 Juin 2013 à Saint Martin en Haut, venons fêter la bio. Et à Lyon toute la semaine pré­cé­dente.  

 FÊTE des 50 ANS du LANCEMENT de l’AGRICULTURE BIOLOGIQUE en FRANCE

     Alors que des agri­culteurs des Monts du Lyonnais, notam­ment près de Larajasse et Saint Martin en Haut, lut­taient fer­me­ment contre l’abat­tage de leurs trou­peaux soi-disant pour éviter la pro­pa­ga­tion de la tuber­cu­lose bovine, c’est le 23 Juin 1963 à Saint Martin en Haut que se sont ren­contrés Raoul Lemaire et Jean Boucher, venus en sou­tien aux agri­culteurs en lutte, et ont décidé tous les deux de mettre en place une méthode simple pour que les agri­culteurs fran­çais se lan­cent enfin à plus grande échelle dans l’agri­culture bio­lo­gi­que (ce qui per­met­trait plus sérieu­se­ment d’éviter que ne se pro­pa­gent de telles mala­dies dues beau­coup plus selon eux à l’agri­culture chi­mi­que pro­duc­ti­viste). La bio était alors réel­le­ment lancée et de plus en plus d’agri­culteurs dans le Rhône se mirent à la méthode Lemaire-Boucher, et aussi dans tout le pays... Cependant, ceux-ci, très mar­gi­na­li­sés, eurent vrai­ment la vie dure pour garder le cap de la bio, car, en plus du tra­vail plus impor­tant demandé en agri­culture bio­lo­gi­que (désher­bage à la main...etc), ils ont été l’objet d’énormes moque­ries, quo­li­bets et mises au rebut de la part des autres agri­culteurs demeu­rés conven­tion­nels à l’agri­culture chi­mi­que. Il est impor­tant, étant donnée l’ambiance de l’époque, de les remer­cier sin­cè­re­ment de leur per­sé­vé­rance.

C’est pour­quoi il nous semble très impor­tant de fêter les 50 ans du lan­ce­ment de l’agri­culture bio­lo­gi­que en ce diman­che 23 Juin 2013 à Saint Martin en Haut et dans toute la région lyon­naise toute la semaine avant. Il est très impor­tant d’écouter leurs témoi­gna­ges. Et si aujourd’hui la « bio » semble pren­dre plus d’impor­tance qu’il y a cin­quante ans, notam­ment par les consom­ma­teurs inquiets pour leur santé, nous devons cepen­dant nous méfier de son acca­pa­re­ment par les hyper­mar­chés, la grande dis­tri­bu­tion, le busi­ness, l’exploi­ta­tion d’ouvriers sous-payés et les impor­ta­tions de l’autre bout du monde. N’oublions pas que dès le départ, la « bio » est une démar­che indis­so­cia­ble­ment locale, écologique, sociale et poli­ti­que qui ne peut exis­ter sans ébranler les fon­de­ments de la société de consom­ma­tion.    

PROGRAMME DE LA SEMAINE

 
- Jeudi 20 Juin : Projection à 20h30 du film « Mouton 2.0 » au cinéma Paradiso à Saint Martin-en-Haut (place à 6 euros). Débat avec le réa­li­sa­teur, Antoine Costa, et des asso­cia­tions de Saint Martin en Haut : « La Bio est-elle com­pa­ti­ble avec l’intro­duc­tion de puces RFID et tou­jours plus de contrôle social ? »  

- Vendredi 21 Juin : « Biozilla » - Fête de la musi­que, place Mazagran (Lyon 7e) orga­ni­sée par le Court-Circuit et L’Arbralégumes : gau­fres, sand­wi­ches, buvette, déco­ra­tion de la place avec le public
de 14h à 19h : Ateliers pour enfants (jeu de l’oie gran­deur nature, cons­truc­tion d’ins­tru­ments de musi­que avec des légu­mes, jeu de reconnais­sance des goûts...)
de 16h30 à 20h : MARCHÉ BIO DES JEUNES POUSSES, orga­nisé par Ondine
à 17h30 : DJ NAZAL en ambiance afro­beat
à 18h30 : « CHABOUBA » for­ma­tion percus ambu­la­toire et par­ti­ci­pa­tive 
à 19h30 : fan­fare Tar’taraff
à 20h30 : « TUNEZIK » fusion eth­ni­que 
à 21h30 : DJ ILL BOY and PELOCH
de 22h30 à 0h : DJ FIRE funk hip-hop groove et « VJ-ING » dès la tombée de la nuit

- Samedi 22 Juin à 19h : Repas par­tagé des 50 ans de la bio : Sous l’Cerisier 27, rue Michel Servet à Villeurbanne (Quartier : Gratte-Ciel).  

- Dimanche 23 Juin 2013 : à Saint Martin en Haut « Fête des 50 ans du lan­ce­ment de la bio » Rendez-vous au hameau médié­val de Rochefort (En cas de mau­vais temps le rendez-vous sera à « Jardin d’Avenir », Le Colombier, Saint Martin-en-Haut)
11h : Jeux - ani­ma­tions pour enfants - visite du hameau médié­val de Rochefort
12h30 : Buffet bio­lo­gi­que en plein air sur réser­va­tion auprès de Ondine (par inter­net si-pos­si­ble) (trai­teur : Bernard Thévenon) (pos­si­bi­lité d’appor­ter le pique-nique)
14h : musi­que médié­vale avec le groupe « Yachirym »
15h : Témoignage des anciens sur les débuts de la bio
16h30 : balade jusqu’au Colombier avec visite du « Jardin d’Avenir », jardin d’inser­tion en maraî­chage bio­lo­gi­que et avec trac­tion ani­male.

1963 - 2013 : 50 ans d’Agriculture Biologique

En Rhône-Alpes, en mars 1963, les pre­miè­res infor­ma­tions sur cette tech­ni­que de culture sont dis­pen­sées auprès d’agri­culteurs des Monts du Lyonnais. Un évènement impor­tant a lieu à St Martin en Haut : la ren­contre de Jean Boucher avec Raoul Lemaire le 23 juin 1963, lors d’une réu­nion de défen­ses des éleveurs, suite à la mise en appli­ca­tion de l’éradication de la tuber­cu­lose bovine. Les tests pra­ti­qués sur les bovins n’étaient pas fia­bles. Conséquence : des ani­maux sains étaient abat­tus et cer­tains, eux tuber­cu­leux ne réa­gis­saient pas ! « Le microbe n’étant rien et le ter­rain étant tout » ces éleveurs furent les pre­miers à pra­ti­quer les débuts de l’Agriculture Biologique.

Puis très rapi­de­ment des maraî­chers l’ont appli­qué pour offrir aux consom­ma­teurs des légu­mes garan­tis culti­vés sans pes­ti­ci­des. Puis ce fut les meu­niers et les bou­lan­gers pro­po­sant le Pain Lemaire. Très rapi­de­ment, l’équipe Lemaire Boucher s’étoffe : deux repré­sen­tants en Isère – Un dans l’Ain, puis en Savoie.

En 1970 – année de la pro­tec­tion de la Nature – un stand d’infor­ma­tion est ins­tallé au Salon de l’Agriculture à Paris. Il est pris d’assaut par les élèves des écoles d’agri­culture dési­reux de s’infor­mer et connaî­tre les prin­ci­pes de l’agri­culture bio­lo­gi­que, ceux-ci n’étant pas ensei­gnés par leurs pro­fes­seurs. Au contraire, les grands pro­fes­seurs écrivaient des arti­cles dans la presse agri­cole pour démo­lir la Bio. Cela n’a pas empê­ché sa pro­gres­sion car seul « les résul­tats comp­tent sur le ter­rain ». Les visi­tes de culture bio avaient un énorme succès !

Un syn­di­cat regroupa tous les agro­bio­lo­gis­tes, et ceux de Rhône-Loire crée­ront le 1er marché Bio de France en 1973 à Grézieu-la-Varenne (Rhône). En sep­tem­bre 1974 le Congrès National des agro­bio­lo­gis­tes pra­ti­quant la méthode Lemaire Boucher eu lieu à Grenoble. Plus de 3000 visi­teurs ren­contrè­rent près de 50 pro­duc­teurs des diver­ses régions de France, sans oublier l’expo­si­tion d’ani­maux Bio ! Tout ça malgré l’oppo­si­tion des ins­tan­ces offi­ciel­les de l’agri­culture. Grenoble fut pour­tant le début de la reconnais­sance des tra­vaux des agro­bio­lo­gis­tes, par M. Fréjus Michon pré­si­dent à cette époque des cham­bres d’agri­culture fran­çai­ses qui déclara « le dia­lo­gue est désor­mais ouvert avec les Bio ».

Puis en 1980, c’est la reconnais­sance offi­cielle de la Bio et la créa­tion du logo AB – qu’il faut tou­jours garder ! Dans les années 90, lors­que l’état décida d’aider les agri­culteurs à pra­ti­quer la bio (par des aides finan­ciè­res) il fut décidé de créer l’asso­cia­tion : « Les Pionniers de l’Agriculture Biologique » (sta­tuts et marque dépo­sés – sept. 93). Son objet :
- Préserver l’éthique de la bio du début (pas de bio au rabais pour répon­dre au marché !) 
- Faire connaî­tre l’his­toire de la Bio – nous avons réé­dité le livre de Jean Boucher : Précis de culture bio­lo­gi­que : vendu à plus de 3000 exem­plai­res depuis sa réé­di­tion, à tous ceux qui veu­lent réus­sir en bio. Réédition aussi du livre : Blé – Farine – Pain – La Santé de l’homme » le pain Bio étant l’ali­ment indis­pen­sa­ble pour acqué­rir une bonne vita­lité et béné­fi­cier d’un esprit sain dans un corps sain. Présents sur les salons pro­fes­sion­nels agri­co­les en France et dans les salons de consom­ma­teurs, « les Pionniers de l’agri­culture bio­lo­gi­que » res­tent effi­ca­ces malgré 50 années pas­sées au ser­vice de la Bio. Alors il faut fêter cela digne­ment !

Jacques MONIN – Président de l’asso­cia­tion « Les Pionniers de l’Agriculture Biologique », à l’ini­tia­tive de la réu­nion du 23 juin 1963...

Évènements à venir en projet

DANS LA CONTINUITÉ DES « 50 ANS DU LANCEMENT DE LA BIO »

 
- Jeudi 26 Septembre 2013 à 19h : 
Projection du film « Secrets des champs » réa­li­sée par Honorine Perino et débat avec un auteur du livre « La BIO entre busi­ness et projet de société » et des repré­sen­tants de Nature & Progrès.  
- Samedi 28 Septembre : FÊTE DES RÉCOLTES au Gaec « Boule d’Or » (toute la jour­née)
126, rue du Pontet à Curis au Mont d’Or, avec repas en plein air, marché de pro­duc­teurs, musi­que et de nom­breux ate­liers...  

 

P.-S.

Co-organisateurs : Ondine, Arbralégumes, ARPE, La Ruche de l’Écologie, À deux prés de chez vous, le Court-Circuit, Jardin d’Avenir, Sous’l’Cerisier, cinéma Paradiso de St Martin en Haut

Contacts :
Ondine : 27, rue Michel Servet 69100 Villeurbanne
ondine.sortiedeterre potager.org (09 75 97 91 61)
Arbralégumes : 61, avenue des Bruyères 69150 Décines-Charpieu
contact arbralegumes.net (04 72 04 62 85)

Proposer un complément d'infos

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 juin 2013 à 09:51, par .

    @ fredo : D’une part, c’est loin d’être sûr que les pionnier-e-s de l’époque n’aient eu à voir avec la biodynamie, ou même connaissance de Steiner. D’où le fait, j’imagine, qu’il n’en est pas fait mention ici. Et si Steiner a théorisé certaines pratiques, il y avait du monde avant lui qui expérimentait un mode de culture qui n’avait pas de raison à l’époque de s’appeler «  »bio«  ».

    Et d’autre part, tant mieux qu’il n’en soit pas fait mention (de Steiner lui-même), car même si la biodynamie présente un tas de pratiques agronomiques vraiment intéressantes, Steiner n’en est pas moins un théoricien essentialiste plus que craignos (cosmos, « complémentarité homme-femme », pacification/ négation des rapports de pouvoir, etc...).

  • Le 24 juin 2013 à 21:00, par fredo

    Dommage de ne pas avoir parlé de ce qui est sans doute le vrai point de départ de la bio au niveau international : Le fameux « cours aux agriculteurs » de Rudolf Steiner en Allemagne en 1924. Les débuts de la biodynamie et de la bio tout court.


Infos locales


23 avril

  • Résistances et solidarités internationales

    Soirée de soutien pour les droits de l’homme en Colombie

    Rencontre et débat avec l’avocat colom­bien Alvaro Duran et témoi­gnage d’un membre de Amnesty International à l’Atelier des canu­lars le jeudi 24 avril à partir de 19h30.

  • Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

    Cantine pour cantiner

    Vendredi 25 avril 2014 à 20h, on se retrouve autour d’une bonne bouffe à prix libre. La thune col­lec­tée avec ce repas ser­vira à envoyer des man­dats aux détenu-e-s avec les­quel-le-s nous sommes en contact.

  • Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

    Soirée « Jeux » à la Plume Noire

    La Plume Noire vous pro­pose une soirée jeux le ven­dredi 25 avril à partir de 20h.


20 avril

  • Ecologie - nucléaire - Alternatives

    Le retour de la Vélorution à Lyon

    Le prin­cipe ?! Distribution de den­rées issues du gas­pillage ali­men­tai­res à vélo en sillon­nant les arron­dis­se­ments Lyonnais ! Alors sortez vos 2 roues et venez déam­bu­ler en musi­que dégui­sés en fruits et légu­mes à nos côtés. Rendez-vous le 26 avril à 15h place de la comé­die.

  • Infos

    Infokioske, salon de thé et atelier sécurité informatique au squat le Mât Noir

    Mercredi 23 avril viens nous voir dès 14h à notre squat Le Mât Noir à Lyon-Vaise : pro­jec­tion de court-métra­ges, info­kioske, gateaux vegan et un ate­lier infor­ma­ti­que pour sécu­ri­ser ton PC !


19 avril

  • Education - partage des savoirs

    Inauguration du CRAASH le 26 avril

    L’asso­cia­tion CRAASH (Collectif de Réflexion et d’Action Autour des Sciences Humaines) orga­nise le 26 avril 2014, de 15h à 1h, son inau­gu­ra­tion au bar/res­tau­rant De L’Autre Côté du Pont (25 cours Gambetta 3e arrt), en par­te­na­riat avec Pushka.


17 avril

  • Résistances et solidarités internationales

    Débat « L’Ukraine, entre capitalisme à la russe et impérialismes occidentaux »

    Depuis quel­ques mois, l’Ukraine est deve­nue un champ de batailles où s’affron­tent les vieilles puis­san­ces impé­ria­lis­tes d’Europe occi­den­tale et des États-Unis, et le capi­ta­lisme russe dési­reux de se cons­truire une puis­sance régio­nale. L’étincelle et Union pour le Communisme pro­pose une réu­nion publi­que / débat le jeudi 24 avril à 18H à l’Université Lyon 2 (Quais).

  • Résistances et solidarités internationales

    Conférence-débat : officiers français et génocide des Tutsi

    Les expli­ca­tions, déné­ga­tions et jus­ti­fi­ca­tions des offi­ciers fran­çais pré­sents au Rwanda en 94, dans le texte. Une démar­che ori­gi­nale pour com­pren­dre le rôle des offi­ciers fran­çais dans le géno­cide tutsi à partir de leur pro­pres décla­ra­tions. Conférence - débat le 26 avril à la librai­rie Terre des Livres.


16 avril


13 avril

  • Vie des quartiers - urbanisme - initiatives

    Goûter solidaire contre la fin de la trêve hivernale

    Depuis le 31 mars, fin de la trêve hiver­nale, plu­sieurs famil­les dont les enfants sont sco­la­ri­sés à l’école Gilbert Dru se retrou­vent à la rue ou dans des situa­tions d’héber­ge­ment très pré­cai­res. C’est pour­quoi des parents et des ensei­gnants de plu­sieurs écoles et col­lè­ges de l’agglo­mé­ra­tion lyon­naise s’orga­ni­sent et vous invite le jeudi 17 avril.


12 avril

  • Résistances et solidarités internationales

    Rencontre autour de la naissance d'une école autogérée

    Rencontre débat avec des cama­ra­des venu-e-s de Barcelone pré­sen­ter leur projet d’école auto­gé­rée, coo­pé­ra­tive et com­mu­nau­taire, le mer­credi 16 avril.


11 avril

  • Salariat - précariat

    Blocage du site ERDF de Vénissieux

    Depuis jeudi 10 avril, une tren­taine de sala­riés du groupe ERDF de Vaise et Vénissieux, blo­quent l’entrée du site de Vénissieux deman­dant entre autre le retrait des cour­riers d’aver­tis­se­ment et de blâmes adres­sés à cer­tains d’entre eux. Il se sont relayés toute la nuit du 10 au 11 avril dans l’attente d’une négo­cia­tion juste.

  • Résistances et solidarités internationales

    « Les négociations Israélo-Palestiniennes » : Premier bilan et perspectives

    Conférence d’Élias Sanbar, ambas­sa­deur de la Palestine auprès de l’UNESCO, mer­credi 16 avril à 18h, salle Victor Hugo, Lyon 3e.


> Voir toutes les archives