Site collaboratif d’infos alternatives

Manipuler les émotions à des fins de pouvoir

En agissant sous le coup des émotions, la colère par exemple, on fait plus facilement des erreurs ; les émotions peuvent nous gêner pour penser aux conséquences de nos pensées ou de nos actes.

Certains utilisent ce fonctionnement naturel du cerveau pour nous faire accepter des pensées, des actes qui ne seraient pas acceptables sans cette association avec une émotion forte.

Faire appel à l’émotionnel est même une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus.

Les publicitaires - vendre des objets inutiles

Comment réussir à vendre un objet cher et inutile ? En l’associant à une émotion.
Par exemple l’ image d’une femme sensuelle, dénudée provoque chez l’homme hétéro une émotion. Cette émotion diminue sa capacité à raisonner. Dans cet environnement propice, la publicité peut envoyer un message au cerveau : acheter l’objet.

Les publicités de la télévision superposent deux manipulations.
Au fonctionnement de la publicité précédente s’ajoute le fonctionnement de la télévision selon Patrick Lelay, Pdg de TF1 en 2004 :
Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective ”business”, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (...).
Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (...).

Donc on organise du temps de cerveau humain disponible avec des programmes agréables, puis une fois le cerveau préparé aux petits oignons on provoque une émotion qui affaiblit à nouveau les défenses du cerveau afin d’y incruster une envie, une pensée.

A la vue des fortunes amassées par les protagonistes, ces techniques de manipulation sont efficaces.

JPEG - 20.8 ko

Le gouvernement - voter des lois inacceptables

Le gouvernement utilise aussi cette technique de manipulation pour faire voter des lois inacceptables.

Par exemple en 2008, le président Sarkozy utilise le drame d’une infirmière qui se fait décapiter par le patient d’un hôpital psychiatrique et des émotions qui s’en suivent dans l’opinion publique pour faire voter dans l’urgence une loi qui rétablit la prison à vie (loi sur la rétention de sûreté).

Cette loi particulièrement controversée en France et non conforme à la convention européenne aurait eu peu de chance d’être acceptée par l’opinion publique sans être associée à l’émotion suscitée par un drame.

Les gouvernements - commettre des actes inacceptables

Depuis longtemps les dirigeants utilisent les drames et les émotions qu’ils provoquent dans les esprits pour faire basculer les opinions d’un pays en faveur des meurtres de masse.

- Le 7 décembre 1941, la base navale Pearl Harbor est attaquée soudainement, par surprise et de manière immorale par les japonais et tue 2400 soldats américains. Unité nationale ! Les États Unis déclarent la guerre au Japon, une guerre qui fait 2,3 millions de victimes militaires et plus d’un million de victimes civiles japonaises.

En réalité, les archives montrent que deux semaines avant l’événement de Pearl Harbor les États Unis désiraient entrer en guerre et cherchait les moyens de la justifier dans le but de conserver les marchés chinois, indien et ceux du sud est asiatique.
L’attaque japonaise n’était ni soudaine, ni surprise, ni immorale, elle a été provoquée par les agressions répétées des États Unis durant des mois auparavant et par le décret d’"embargo sur le fer et le cuivre" que les États Unis ont prononcé à l’encontre du Japon ; cet embargo a été vécu comme une déclaration de guerre par le Japon [1].
Les plans étaient dans les cartons depuis longtemps et n’attendaient qu’une étincelle qui prive les Hommes de leur réflexion pour autoriser un groupe ultra minoritaire à déclencher une politique meurtrière inacceptable et incompréhensible pour l’opinion publique.

JPEG - 48.6 ko

- Le 6 avril 1994, les présidents de la république rwandais (Habyarimana) et burundais ainsi que des hauts responsables du Rwanda et du Burundi sont tous assassinés lors d’un tir de roquette sur l’avion présidentiel. Unité nationale ! Les Hutus découpent à la machette 1 million de civils Tutsis.

A l’aube d’une grave crise économique le pouvoir en place, incapable de faire face et menacé par l’opposition, entame une campagne hostile à l’égard de la minorité Tutsi.
Le drame du double assassinat présidentiel et de leurs conseillers déclenche le génocide. Les branches extrémistes gouvernementales Hutu à l’aide du groupuscule Interahamwe entraînent la population dans le « travail collectif » d’élimination systématique des Tutsi et des Hutu modérés du Rwanda.

On retrouve les même techniques de manipulation dans l’histoire militaire récente de la France. Les émotions ressenties par l’opinion à la vue des images des femmes en burka ou des images de femmes lapidées en Afghanistan ont permis de justifier une guerre dans laquelle à minima 35000 civils et 25000 militaires afghans ont été tués. Les émotions ressenties par l’opinion publique à la vue des images terribles de dizaines de corps d’enfants tués par asphyxie (gaz sarin) en Syrie ont permis de justifier la guerre qui a suivi (130000 morts [2]).

Finalement (après une propagande bien orchestrée en amont), un drame, des images atroces qui privent les humains de leur réflexion sont plus efficaces sur l’opinion publique qu’un long discours.

Une efficacité redoublée

La manipulation des masses autorise un groupe minoritaire, non représentatif de la société, à faire cautionner par le peuple des actes et/ou des pensées inacceptables.

En 2015 la manipulation est d’autant plus facile à réaliser qu’à l’efficacité des différentes techniques de manipulation auxquelles nous ne sommes pas préparés, il faut ajouter les faiblesses de notre esprit face aux écrans qui nous informent [3] ; et les moyens disproportionnés qui existent pour contrôler notre environnement et lire nos pensées.

Les assoiffés de pouvoir, de haine et de guerre ne se privent pas d’utiliser ces techniques efficaces de manipulation des Hommes, à la faveur d’un événement dramatique.

Notes

[1"Une histoire populaire des États Unis", Howard Zinn, p466

[2Finalement les occidentaux pensent qu’il faut s’allier avec la Syrie contre Daesh. Comprenne qui pourra.

[3Voir le site de l’expérience trans-média Lazarus, rubrique "Télépathie" et "Effet marker"

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Médias » :

La mairie de Lyon bloque un débat sur la démocratie

Alors que devait se tenir jeudi 9 mars un live Mediapart à Lyon sur la thématique "Réanimer la démocratie, changer de République ? " dans le cadre de la thématique "FORUM DEMOCRATIQUE" prévu depuis plusieurs mois (car validé par le conseil municipal du 10 octobre 2016...) ...... BINGO notre cher gégé...

> Tous les articles "Médias"

Derniers articles de la thématique « Aliénation - Publicité » :

"Fragments d’un discours amoureux", l’amoureux est un fou comme les autres

Lorsque l’on s’intéresse à la question de l’amour il n’est pas rare qu’on croise la route du philosophe Roland Barthes. Si à la lecture de son essai sur la question, Fragments d’un discours amoureux (1977), certains estiment la vision de l’amour qu’il propose particulièrement pessimiste, le texte qui...

Jeux du dimanche : capture du drapeau

Ce soir, c’est jour de match, c’est la finale de l’Euro de foot ! L’équipe de France affrontera celle du Portugal, avec en jeu la coupe d’Europe. Vous nous direz, même si on aime le foot, l’UEFA et ses pitreries ne sont pas trop notre tasse de thé... D’accord, mais une finale de coupe d’Europe...

> Tous les articles "Aliénation - Publicité"