Site collaboratif d’infos alternatives

La mairie de Lyon assigne 100 Albanais pour demander leur expulsion immédiate

1 complément

Jeudi 2 mars 2017, la ville de Lyon, représentée par M.Gérard Collomb assigne devant le tribunal administratif 24 familles albanaises représentant une centaine de personnes dont de nombreux enfants afin de demander leur expulsion immédiate du square Baraban. Pourtant, c’est la police elle-même qui avait conduit ces familles du square Jugan au square Baraban le 10 février.

A l’époque, la ville de Lyon avait prétexté une remise en état urgente des pelouses. En plein hiver. Le square Jugan est toujours fermé. Aujourd’hui, la ville de Lyon prétexte des problèmes imaginaires d’hygiène afin de demander au tribunal administratif d’expulser ces familles du square Baraban. Mais pour aller où ?

La quasi totalité des familles albanaises du square Baraban est en procédure de demande d’asile et à ce titre devrait être hébergée comme l’exigent les lois françaises et européennes, en attendant la réponse de l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides). Ces familles sont dans le square Baraban, sous des tentes, en plein hiver, uniquement parce que la préfecture viole leurs droits en refusant de les héberger. Leur expulsion sans solution d’hébergement représenterait une violation supplémentaire de leurs droits qui n’honorerait pas le justice de notre pays.

Le MRAP dénonce cette gestion inhumaine et illégale desmigrants par la préfecture du Rhône et rappelle que l’audience publique se déroulera :

le jeudi 2 mars à 10 heures au tribunal administratif, 183 rue Duguesclin.

MRAP RHONE

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

Rassemblement de soutien à un mineur sans papier mardi 15h

Boubacar, membre du Collectif Jeunes RESF, à été placé en garde à vue. Suite à un test osseux [1] qui lui donne 19 ans il n’est plus considéré comme un mineur à protéger mais comme un resquilleurs à évacué. Pour lui évité un placement en CRA et une expulsion ces camardes appellent à un rassemblement cette...

"Pas de familles remises à la rue ! La préfecture doit appliquer la loi !"

Le collectif Jamais Sans Toit refuse que des familles soient remises à la rue vendredi 31 mars, et veut que la préfecture applique la loi française qui stipule que des familles prises en charge dans le cadre de l’hébergement d’urgence doivent le rester ou se voir proposer une solution d’hébergement....

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

9 avril 1992 : un César pour les squatteurs

Un bout d’histoire des luttes sur logement au début des années 90 à la Croix-Rousse à travers des événements survenus autour de l’inauguration de l’immeuble du "Patineur" dans le sillage de l’expulsion du squat le Rap’Thou.

La Chapelle : du squat au rachat collectif ?

Le plus vieux squat politique de France, La Chapelle, véritable lieu d’expérimentation sociale, politique et artistique, qui existe depuis 1993, à Toulouse, lance un appel aux dons pour pérenniser son existence !

> Tous les articles "Logement - Squat"