Site collaboratif d’infos alternatives

Les sous-traitants du linky, le nouveau compteur électrique connecté qui surveille tout chez toi

2 compléments

En 2015, l’assemblée nationale adopte en catimini au mois d’août une « loi sur la transition énergétique », qui impose entre autres de fournir aux consommateur.ices des moyens de mieux « maîtriser leur consommation d’énergie ».
Adopte ton sous-traitant, version linky, est un appel ouvert à toutes les formes créatives de contestation.

Dans un fougueux élan d’altruisme responsable, ErdF-Enédis distributeur d’énergie en France, fait plancher ses ingénieur.e.s et ses communicant.e.s. Aux premier.e.s, il est demandé de réussir à fabriquer un objet susceptible de fournir des données sur la consommation de chaque foyer, en se branchant sur le courant porteur en ligne, dont la pause sera assurée par n’importe qui, sauf des électricien.ne.s de métier. Les second.e.s doivent faire passer un objet inutile, coûteux et dangereux (incendies- tumeurs infantiles-électro-hypersensibilté) pour un remarquable progrès.

Résultat : un compteur vert fluo (subtile allusion à la modernité du Greenwashing) baptisé Linky. ErdF-Enédis profite de l’ignorance absolue des usager.e.s du réseau électrique (« je suis seulement locataire, ce n’est pas à moi de refuser la pose d’un nouveau compteur... » ) pour poser de force ses « comptueurs ». Alors que ce sont les mairies qui en sont propriétaires, et que plus de 270 d’entre elles ont contesté ou refusé son installation.

Voir aussi : Pourquoi refuser l’installation de Linky
En résumé :

1) Notre vie privée et notre sécurité se trouvent sévèrement mises à mal par la transmission en temps réel des données de consommation électrique : il devient facile d’établir une courbe usuelle de la consommation d’un foyer, et de repérer toute différence avec cette norme. Comment en ce cas, ouvrir la porte à nos amis.es, aux migrant.es qu’on accueillerait ? La CNIL considère que cette surveillance ne porte pas atteinte à notre vie privée. Merci, la CNIL. Bisous.

2) Les compteurs sont présentés comme "gratuits". Les 5 milliards d’euros que leur confection a coûté se répercuteront néanmoins sur la facture, via une augmentation prévisible de la Contribution Tarifaire d’Acheminement.

3) La démarche "écologiquement responsable" d’ErDF-Enédis consiste à remplacer des compteurs électriques qui fonctionnent bien et durent une cinquantaine d’années par des compteurs dont la durée programmée d’existence est réduite au tiers (20 ans environ pour Linky, moins encore pour les concentrateurs dans la rue). De l’éco-capitalisme durable appliqué.

4) On recense aujourd’hui déjà 9 incendies qui se sont déclenchés après la pose de ces nouveaux compteurs. Leur puissance est trop élevée pour l’installation électrique de nos maisons. Les contrats d’assurance précisent qu’ils ne prennent pas en charge les dégâts.

5) Les ondes électro-magnétiques générée par les relevés continus de ces compteurs pourraient générer de graves troubles de santé. L’OMS classe les ondes électo-magnétiques comme "peut-être cancérigènes".
Recenser les collaborateurs d’Enedis-Erdf peut donc sembler une information utile pour (et utilisable par) ses opposant.e.s ;

Sagemcom - groupe francais
Site de production à Quévert (22), 11 rue de la nouette, Z.I. de Quévert, 22100 Dinan
Siège social : 250 route de l’Empereur, 95200 Rueil-Malmaison
Sagemcom produit aussi les compteurs gazpar (marché de 1,2 million de compteurs linky et 5 millions de compteurs gazpar)

Itron - entreprise américaine
Site de production dédié aux compteurs linky à Chasseneuil du Poitou (86) - ZI du Bernais, 1 avenue des temps modernes, 86360 Chasseneuil du Poitou

Landis + Gyr - Entité "indépendante" de Toshiba Corporation, Suisse/Japon
site de production : 30 avenue du président Auriol 03100 Montluçon
Siège social ; Landis+Gyr S.A.S. 77-81 Bd. de la République 92250 La Garenne Colombes
L’entreprise a aussi conçu le compteur et mise sur une production totale de 12 millions de compteurs, soit plus du tiers du marché total.

MAEC (ex, devenu Groupe Cahors - entreprise du sud-ouest)
Site de production : ZI des Grands Camps, BP 9, 46090 Mercuès ( Lot )
Siège social : MAEC, ZI de Regourd, 46000 CAHORS
Autres sites : MAEC Libercourt, 8 chemin des blatiers, ZI Les portes du nord, 62820 LIBERCOURT ; Pommier, 33 avenue du général leclerc, 65200 bagnières de bigorre ; Transfixe, 836 route départementale 97, lieu-dit la chaberte, 83130 la garde
Lacaze Energies : Zone industrielle – BP 2 -46120 LEYME

Elster - Entreprise allemande
site de production : (montage) à Estrées-Deniécourt, Elster Solutions SAS, 1 allée de Bruxelles 80200 Estrées-Deniécourt

ZIV - entreprise espagnole filiale du groupe Crompton Greaves, lui-même propriété du conglomérat indien Avantha
site de production : CG-ZIV france, 22 rue jean-pierre timbaud 38600 Fontaine près de Grenoble (Isère) +33 (0)7 82 06 84 22
département RDD à Paris
directeur : sébastien fontaine

N’ont pas remporté l’appel d’offres (peut-être en course pour un 2e tour) :
- Asteelflash, avec site de production à Redon (Ille-et-vilaine)
- Thomson, avec site de production à Angers (49)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 novembre 2016 à 10:25, par gromain

    Cet article est tellement plein de fausses infos et manipulateur que ça en est vraiment énervant.

    Déjà, les travaux sur le Linky ne datent pas de la Loi sur la Transition Energétique (et cette Loi n’a absolument pas été adoptée en catimini, le rédacteur était peut être en vacances à ce moment là, mais les travaux ont durés plus de 6 mois sur cette Loi, avec des consultations publiques, etc... Je ne dis pas que cette Loi est parfaite hein, juste qu’on est très loin du catimini. Le décret sur le fichier TES, là par contre...)

    Ensuite, le fait pour les fournisseurs et les distributeurs de devoir installer des compteurs "intelligents" (communicants serait un terme plus approprié) est une obligation imposée par l’Union Européenne, avec une mise en œuvre à effectuer avant 2020. Donc là encore, il ne s’agit pas d’une décision unilatérale d’ERDF.

    Les données ne sont pas transmises (ni même agrégées) en temps réel. La raison derrière ça est tout d’abord technique : Il est impossible, avec les protocoles choisis, de transmettre suffisamment rapidement suffisamment de données pour remonter des données en temps réel. Et je parle là de l’infrastructure côté compteur, du côté des concentrateurs, ce n’est pas une connexion fibrée qui est installée, mais le réseau GPRS EDGE... Vous vous souvenez de l’Internet sur mobile il y a 10 ans ? Voilà. Aussi rapide.
    Ceci dit, oui, il faut absolument être vigilant quand à la protection de ces données, qui sont profondément personnelles et intimes.

    Effectivement, rien n’est jamais gratuit. Cependant, les distributeurs (s’ils faisaient correctement leur travail sur ce point) sont censés avoir réalisés les provisions depuis plusieurs années pour financer ces compteurs. Qu’ils ne l’aient pas fait, c’est comme EDF qui est censé avoir provisionné suffisamment pour démanteler les centrales nucléaires...

    Pareil sur l’éco-responsabilité, effectivement, remplacer des compteurs encore en état de fonctionnement par d’autres à une durée de vie réduite, c’est une aberration. Là par contre, ce n’est encore une fois pas la faute d’ERDF, si l’UE n’imposait le remplacement de l’intégralité des compteurs d’ici à 2020, le remplacement pourrait être étalé sur une plus grande période, au fur et à mesure de la dégradation des anciens compteurs.

    Des sources sur les incendies ? Le fait que le compteur soit capable de délivrer une plus grande puissance n’est absolument pas lié à la puissance délivrée qui est définie par l’abonnement souscrit auprès du fournisseur. Sans plus de sources ou d’informations, ça ne reste que des discussions de comptoir.

    Enfin, sur les ondes électromagnétiques... Le meilleur pour la fin. Oui, l’OMS classe ces ondes comme "peut être cancérigènes". Cependant, comme pour tout, le niveau d’exposition défini réellement le niveau de danger. Et ce niveau d’exposition change en fonction de la distance à l’émetteur de ces ondes. En l’occurrence, avec le Linky, les mesures réalisées montrent qu’il ne dépasse jamais les niveaux maximum en vigueur, d’un facteur 10 au plus proche du compteur (la mesure a été réalisée à 20 cm du compteur). Pour donner un ordre d’idée, les émissions de la box internet et de son WiFi sont plus importantes.
    Donc à moins de dormir avec la tête posé sur le Linky, le risque d’attraper un cancer est nul (à cause des ondes électromagnétiques du Linky j’entends).

    Et pour répondre au commentaire précédant :
    ERDF ne peut absolument pas changer la puissance souscrite. Il s’agit de quelque chose qui dépend exclusivement du contrat souscrit avec le fournisseur d’énergie. Et ce contrat doit comprendre de manière explicite la possibilité pour le fournisseur d’augmenter la puissance souscrite en cas de dépassement, sinon il se passera la même chose qu’avec les anciens compteurs : en cas de dépassement de capacité, ça va couper.
    Et si ça ne vous plaît pas qu’EDF puisse augmenter la puissance sans vous en avertir, vous êtes libre de choisir un autre fournisseur qui n’applique pas la même politique (Enercoop par exemple).
    Et de même pour la coupure à distance, ce n’est pas le distributeur qui choisit de couper, il le fait sur ordre du fournisseur d’énergie. Donc là encore, si la politique appliquée ne convient pas, il ne faut pas hésiter à changer de fournisseur.

  • Le 23 novembre 2016 à 23:07, par

    Juste deux précisions.
    ERDF a, la possibilité de constater à distance que la consommation peut éventuellement dépasser la capacité de quelques ampères, souvent très temporairement.
    Il change alors arbitrairement le contrat d’abonnement passant parfois au barème au dessus.( par exemple de 5 à 10 ampères).
    ERDF peut aussi couper le courant à distance sans en informer le " client ", trop pauvre pour pouvoir payer ses factures...même en hiver.
    Il s’agit de faits vécus par mon entourage, pour ma part j’ai refusé fermement le changement de compteur, et il m’a fallu me défendre face à la violence verbale et physique de l’installateur.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

Henry David Thoreau : aux origines de la décroissance ?

Samedi 25 mars à 15 h, rencontre à la librairie Terre des Livres avec Michel Granger pour « Pensées sauvages » de Henry D. Thoreau (éd. Le mot et le reste, 2017) et Pierre THIESSET pour « Aux origines de la décroissance ; cinquante penseurs » (L’Échappée,...

> Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"