Site collaboratif d’infos alternatives

Nouveau formulaire de publication simplifié sur Rebellyon

8 compléments

Afin de faciliter la publication sur Rebellyon de vos infos, surtout pendant un mouvement social, nous mettons en place un formulaire qui permet de proposer un article sans avoir besoin de se connecter à l’interface privée (l’espace collaboratif de rédaction), et donc sans avoir besoin de se créer un compte.

L’idéal reste de se créer un compte, pour pouvoir enregistrer vos articles en cours de rédaction, pouvoir facilement ajouter des documents, prévisualiser vos articles avant publication, échanger avec d’autres rédacteurs et rédactrices, voir les articles en cours de modération et les modifications qui leur sont apportées ainsi que les discussions sur leur publication.

La modération ne change pas pour autant.

P.-S.

Ce nouveau formulaire de publication a été développé par Edd pour Indymedia, merci à lui.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 23 septembre 2016 à 16:30, par

    Le mercredi 28 septembre à 13h30, le Collectif des habitants et riverains de St Julien Molin Molette se rassemble pour accueillir le commissaire enquêteur chargé de l’enquête publique sur le projet de déclaration d’intérêt général de l’extension pour 30 ans de la carrière Delmonico Dorel, dont la fermeture était programmée pour 2020. C’est le moyen que le préfet a trouvé pour imposer cette extension rejetée par le Parc naturel régional du Pilat et la commune de St Julien Molin Molette et au détriment de la population.

    facebook : Collectif habitants et riverains

  • Le 23 septembre 2016 à 16:05, par Collectif des habitants et riverains de St Julien Molin Molette

    Tout le monde le sait dans le Pilat, notre village de St Julien Molin Molette souffre depuis bientôt 30 ans des nuisances générées par la carrier Delmonico Dorel, installée juste au dessus du village.
    L’autorisation actuelle d’exploitation prend fin en 2020 : en 2005, le Parc natural régional du Pilat avait obtenu du carrier l’engagment de remise en état du site pour cette date. En novembre 2014, alors que le conseil municipal s’applique à la conversion du plan d’occupation des sols (POS) en Plan local d’urbanisme (PLU), le carrier fait connaître au maire son intention de déposer une nouvelle demande d’exploitation pour 30 ans, avec un programme d’extraction passant de 150000 tonnes/an à 500000 tonnes* !
    Dans le village, où les habitants continuent de se plaquer contre les murs des maisons à vendre au passage des camions, un collecif d’habitants et de riverains se constitue pour s’opposer au projet. De son côté, le conseil municipal rédige le PADD ** préalable au PLU sans classer de nouvelles parcelles en zone à carrière.
    Au printemps 2016, coup de théâtre : le préfet de la Loire enjoint le maire de mettre le POS (toujours en vigueur) en conformité avec le Projet d’Intérét Général (PIG) décrété et porté par l’État (le préfet) pour répondre aux exigences du carrier.
    Le 30 juin, le conseil municipal vote à une très forte majorité contre l’ingérence du préfet. Le même jour, une délibération du Parc naturel régional du Pilat, établie après la réunion de la commission départementale de la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (CDPENAF), fait état des incohérences et inexactitudes du dossier remis aux participants dans la précipitation 3 jours avant la réunion. Réunion qui s’est soldée par un vote favorable, l’État ayant dû faire valoir la prépondérance de sa voix face aux résultats : 4 pour, 4 contre, et 6 abstentions.
    l’État veut donc passer en force et entend imposer à la commune le classement en zone à carrière de 7 hectares de terrains, plus près encore du centre du village. Ceci au nom d’un prétendu intérêt général qui ressemble à s’y méprendre à l’intérêt particulier d’un groupe industriel trés habile ne matière de lobbying auprès des pouvoirs publics. L’argumentaire du préfet en faveur de cette déclaration d’intérêt général ne fait que reprendre point par point et sans aucun contrôle celui de l’exploitant.
    Une enquête publique sur le PIG ouvre ce mercredi 27 septembre. On sait le peu de poids que les préfets attribuent à cette procédure, quelles que soient ses conclusions. Le collectif des habitants et riverains a cependant décidé de mobiliser largement la population et d’accueillir son enquêteur comme il se doit. Pour commencer.

    Collectif des habitants et riverains de St Julien Molin Molette

    * le carrier a entre temps ramené ses ambitions à 150000 tonnes sans qu’on sache pourquoi, sachant qu’il n’y a aucun contrôle sur les tonnages extraits puisqu’il est seul maître des chiffres qu’il annonce
    ** PADD : projet d’aménagement et de développement durable

  • Le 21 octobre 2010 à 18:49, par SophieFabrice

    Bonsoir, nous sommes un couple d’étudiants. Nous étions place Bellecour, toute l’après-midi. Je tremble encore, non de peur mais de colère et d’indignation. Nous sommes sortis il y a environ 30 minutes, PARCE QUE NOUS SOMMES BLANCS. Nous avons vus et entendus des horreurs. Nous voulons témoigner. Je n’ai pu filmer que quelques scènes avec un vieil appareil photo (8 minutes d’autonomie... que des vidéos muettes). Désolée, je suis encore sous le choc.

  • Le 21 octobre 2010 à 14:37, par Azteca

    suis allé à la manif de mardi à Vichy côté lycéen(ne)s pour la pugnacité et la colère...bien que ...retraité .
    mon affiche dans le dos : 21 JANVIER 1793.
    on m’a demandé plusieurs fois ce que ça signifiait.
    C’était ........la mort du Roy !
    Bonne suite
    ne lâchons pas !
    sigue la lucha !
    der Kampf geht weiter !
    Azteca.

  • Le 21 octobre 2010 à 02:15, par Mouvement des Peintres

    Lancement du Mouvement des Peintres !
    Les pavés ne marchent plus utilisons la peinture.
    Bombe à eau remplie de peinture rouge c’est très pratique pour lancer et cela fait des marques visibles sur ceux qui tentent de briser le mouvement...
    De plus ca ne fait pas de mal, mouvement pacifiste...

  • Le 20 octobre 2010 à 22:57, par bib69

    Jeudi 21 octobre 2010 les personnels des bibliothèques du site Descartes (M° Debourg) se réunissent en AG à 9h devant la bibliothèque pour décider des suites du mouvement sur les retraites. Une partie du personnel a entamé mercredi 20 octobre une grève reconductible, en participant notamment à l’opération péage gratuit du TEO. Les personnels appèlent les collègues des bibliothèques lyonnaises à se réunir en AG et à rejoindre le mouvement.
    Le site Descartes regroupe les bibliothèques Interuniversitaire, de l’ENS de Lyon, et de l’INRP. Les élèves de l’ENS se sont joint au mouvement.

  • Le 20 octobre 2010 à 15:40, par beren.koi

    Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l’amendement n°249 proposant d’aligner leur régime spécifique de retraite (dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.
    Alors qu’ils n’ont de cesse d’expliquer l’importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d’être soumis au régime de retraite de la majorité des Français.

    C’est ce qu’ils appellent une réforme "juste" et comment ils votent une réforme "nécessaire" si c’est à leurs privilèges que l’on veut toucher !!!

    2 liens pour montrer que je ne dis pas n’importe quoi...
    http://www.lepost.fr/article/2010/10/14/2265102_reforme-des-retraites-victoire-rejet-de-l-amendement-n-249.html
    http://www.pour-une-democratie-directe.fr/_BLOG/?p=964

  • Le 19 octobre 2010 à 22:30, par belcourse

    Curieuses méthodes !
    Des types en civile (baqueux ?) font de bien curieuses manigances :
    - comme piloter une charge de crs sur des jeunes près des bennes à verre ouvertes (charge évitée par 5 ou 6 dames qui se sont interposées !),
    - planquer une clé à molette sous une voiture sur le passage de la manif ...
    - être présent dans les rangs des manifestants déguisés ...
    Peut-être que ces méthodes devraient être étudiées ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info