Site collaboratif d’infos alternatives

Point sur le mouvement de contestation sociale et la répression en Biélorussie

Depuis un mois, des manifestations interdites regroupant parfois jusqu’à 3.000 personnes ont lieu en Biélorussie, comme hier à Minsk, contre le régime d’Alexandander Lukashenko, conu pour être « le dernier dictateur de l’europe » en place depuis 1994, et plus précisement sur une mesure d’impôt sur le « parasitisme social ».

Au départ de ce mouvement social, la mise en place par décret d’une taxe sur « prévention de l’assistanat social » qui criminalisait le chômage, inspirée d’une mesure soviétique et en place depuis 2015. Chaque individu ne pouvant attester de plus de six mois de travail déclaré par an aurait à payer 360 nouveaux roubles biélorusses soit 180€. Mise en place en 2015, et devant être pour la première fois payée en février 2017, en fonction de l’activité de l’année 2016. Entre 430.000 et 470.000 personnes seraient concerné.e.s par cette taxe. Les sanctions prévues en cas de non-paiement vont d’une amende supplémentaire de 47€, jusqu’à deux semaines d’emprisonnement et des travaux d’intérêts généraux, dont la possible rétribution est fixée à 10€ par mois. Au début du mouvement de contestation le mois dernier, seul 12% des concerné.e.s se seraient acquité.e.s de cet impôt. La seule alternative est d’aller justifier sa mauvaise situation financière à une commission gouvernementale avant la date du 20 février, considérée comme un processus humiliant.

La suite à lire sur : https://mars-infos.org/point-sur-le-mouvement-de-2195

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

"Ne crois pas avoir de droits", interview du collectif de traductrices

Le mois dernier paraissait en France "Ne crois pas avoir de droits". C’est le récit d’une expérience politique menée par un groupe de femmes de Milan entre les années 60 et 80. Publié en 1987 en Italie, il vient d’être traduit en français. À l’occasion de sa présentation à Grenoble, nous avons lu le...

La Chapelle : du squat au rachat collectif ?

Le plus vieux squat politique de France, La Chapelle, véritable lieu d’expérimentation sociale, politique et artistique, qui existe depuis 1993, à Toulouse, lance un appel aux dons pour pérenniser son existence !

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"