Site collaboratif d’infos alternatives

« Raclure », « fou », « dangereux » : Wauquiez, c’est encore ses condisciples qui en parlent le mieux

On savait déjà que Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était un réac fini, spécialisé, entre autres, dans la chasse aux pauvres, aux homosexuel-les et aux musulman-es. On savait aussi que tout en coupant les fonds à moult associations, il aimait bien subventionner gentiment ses copains.

On sait maintenant que ses condisciples au sein du rance parti, Les Républicains (LR), dont il est désormais président par intérim (jusqu’à que son grand ami Sarkozy reprenne son poste ou redevienne président de la république), pensent comme nous. Ainsi, en condensant, les citations de trois d’entre eux (Jérôme Lavrilleux, Éric Woerth et Luc Chatel, qui globalement ne valent pas mieux que lui), on peut comprendre que le président de notre région est « une raclure » « sans aucune limite » et qu’il est « fou » et « dangereux ». Sympas, on vous met les citations intégrales :

Wauquiez, c’est une raclure
Jérôme Lavrilleux, 2014

C’est un fou ! Il est sans filtre, sans limite.
Éric Woert, 2016

Quand il me parle, il me glace. Il a zéro conviction mais il bosse énormément, ce qui le rend d’autant plus dangereux.
Luc Chatel, 2016

Dans le climat médiatique et politique, où au PS, au FN et chez LR, tout le monde rivalise de propositions au mieux totalement racistes, le plus souvent franchement pétainistes et racistes (au pif, quand François Fillon, ancien premier ministre, explique que la colonisation était un moment où la France souhaitait « partager sa culture » ; ou quand Manuel Valls, actuel premier ministre déclare « Marianne a le sein nu parce qu’elle nourrit le peuple, elle n’est pas voilée parce qu’elle est libre ! »), on est heureux que certains prennent un peu de temps pour nous confirmer qu’il faut se méfier de Wauquiez, comme de la peste. Ça tombe bien, on s’en méfiait déjà et, comme on a tendance à généraliser et que notre cœur est porté sur la méfiance, on se méfie aussi de tous ses confrères, quel que soit leur parti.

Même si cela peut-être amusant de rire aux dépens de ceux qui participent au grand cirque médiatique, cela nous rappelle aussi plus sérieusement qu’il va falloir s’activer à les combattre si nous ne voulons pas qu’ils nous entraînent dans leurs funestes délires.

Illustration : UMP Photos

Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

Manifestation contre le FN à Bordeaux

Le 25 février dernier à Nantes, la manif contre la venue de Marine Le Pen tourne à l’émeute. Le lendemain, deux bus de militants du Front sont interceptés sur la voie rapide Rennes-Nantes (territoire zadiste), l’un d’eux est copieusement repeint. Fillon parle de « climat de quasi-guerre civile »....

Un plan de lutte contre la maltraitance des enfants bien mal engagé

Mercredi 1er mars, la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, Laurence Rossignol, a annoncé en fanfare le lancement du "premier plan de lutte contre les violences faites aux enfants". Sauf que rien n’a été organisé en amont et les conséquences peuvent être catastrophiques pour...

> Tous les articles "Politicaillerie"