Site collaboratif d’infos alternatives

Trois Alévis lyonnais en grève de la faim contre la politique du gouvernement turc

Une partie de la communauté alévi de Lyon s’est rassemblée pacifiquement mercredi 13 janvier devant le consulat turc. Une manifestation pour exprimer leur colère face aux violences qui traversent de part et d’autre leur pays d’origine : la Turquie.

Le petit groupe d’une vingtaine de personnes s’est rendu ce mercredi devant le consulat de Turquie, dans le 6e arrondissement de Lyon, pour protester contre “les massacres des civils kurdes en Turquie”, selon les informations du Progrès.

Issus d’une minorité musulmane, les représentants de la communauté, notamment ceux du Centre culturel des Alévis de Lyon, ont déposé une “gerbe noire” en guise de réprobation de la politique turque.

Trois d’entre eux entament une grève de la faim symbolique jusqu’à dimanche.

Source : LyonCapitale

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

"Ne crois pas avoir de droits", interview du collectif de traductrices

Le mois dernier paraissait en France "Ne crois pas avoir de droits". C’est le récit d’une expérience politique menée par un groupe de femmes de Milan entre les années 60 et 80. Publié en 1987 en Italie, il vient d’être traduit en français. À l’occasion de sa présentation à Grenoble, nous avons lu le...

La Chapelle : du squat au rachat collectif ?

Le plus vieux squat politique de France, La Chapelle, véritable lieu d’expérimentation sociale, politique et artistique, qui existe depuis 1993, à Toulouse, lance un appel aux dons pour pérenniser son existence !

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"