Site collaboratif d’infos alternatives

Archives

Vous trouverez ici l'ensemble des articles publiés sur Rebellyon.info.

Archives depuis la création du site : 13112 articles.

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

Manifestation contre le FN à Bordeaux

Le 25 février dernier à Nantes, la manif contre la venue de Marine Le Pen tourne à l’émeute. Le lendemain, deux bus de militants du Front sont interceptés sur la voie rapide Rennes-Nantes (territoire zadiste), l’un d’eux est copieusement repeint. Fillon parle de « climat de quasi-guerre civile ». Macron assure : « Je n’ai pas vu de guerre civile ».
En avril, il est prévu que les commentateurs politiques auront du travail : Marine Le Pen est à Bordeaux le 2, à Toulouse le 15, à Paris le 17 et à (...)

Manif
Mémoire Mémoire

Les jeunes empêchés de manifester à Lyon ? Déjà en 1994... (25 mars)

On interdit ainsi à certains jeunes de « participer à toute manifestation publique » ou même « de se promener dans la presqu’île », c’est à dire le centre ville où se trouvent non seulement les grandes places comme la place Bellecour (où se déroulent la plupart des manifestations), mais aussi la gare de Perrache, l’Hôtel-Dieu et la mairie !
2010 ? Non ! 1994, et la répression contre le mouvement contre le CIP. Comme quoi, c’est avec les vieilles recettes....

Infos locales Migrations - sans-papiers

A peine installé, le nouveau préfet du rhône met à la rue des enfants d’à peine 3 mois

Jeudi 23 mars 2017, le préfet du Rhône a décidé d’expulser le square Baraban, occupé par une centaine de demandeurs d’asile albanais parmi lesquels figuraient 45 enfants dont le plus jeune n’avait que quelques mois. Hier soir à 21 heures, ce sont plus de 70 personnes dont de très nombreux enfants qui se préparaient à passer la nuit dehors, sous une pluie battante. Le MRAP dénonce les violations des circulaires ministérielles, des lois françaises et européennes par la préfecture du Rhône.

Infos locales Logement - Squat

Occupation de la mairie du 3eme par les familles expulsées

Suite à leur expulsion du square Baraban et comprenant qu’aucune solution ne leur serait faite par la préfecture, les familles (50 enfants, 70 adultes) expulsées ont décidé collectivement de venir occuper pacifiquement la mairie du 3ème afin d’obtenir des solutions pérennes, sachant qu’ils disposent tous d’un récépissé de la préfecture prouvant leur demande d’asile donc leur prise en charge obligatoire par l’État.
Maj 18h : L’ensemble des familles sont sorties. Elles ont essayée d’aller récupéré leurs affaires laisser dans le square Baraban mais contrairement à ce que l’adjointe au maire du 3eme avait promis la police les en a empêché.
Retour devant la mairie sous la pluie et toujours sans solution d’hébergement pour cette nuit.

Brèves Droits sociaux - santé - services publics

Hôpital du Vinatier : dépôt d’un préavis de grève

La Cgt du vinatier a déposé un préavis de grève local pour le 03 avril 2017 de 13h00 à 17h00.
Ce préavis rentre dans le cadre de l’action de la pédopsychiatrie, regroupée en collectif de résistance, et du mouvement initié depuis le mois de novembre sur l’hôpital contre le plan d’économie de 3,5 millions et toutes les restructurations, les fermetures d’unités et les suppressions de postes qui en découlent.
C’est une lutte qui s’élargit à toute la pédopsychiatrie et tous les personnels de l’hôpital, toutes (...)

Brèves Logement - Squat

Expulsion du square Baraban : une centaine de personnes à la rue

Ce jeudi 23 mars au matin vers 7h, la gendarmerie est intervenue en nombre avec une dizaine de fourgons. En quelques heures, la centaine d’occupant.e.s du parc qui dormait là sous tente depuis le 10 février suite a l’expulsion d’un autre parc a été évacuée. Ils et elles sont désormais sans aucune solution, ni pour les femmes enceintes, ni pour les bébés, ni les personnes âgées, ni personne en fait... A noter, la promptitude du responsable de l’église du sacré cœur, collée au Parc, qui a fermé ses portes (...)

Brèves Éducation - partage des savoirs

Lycée Doisneau : la grève est finie, la lutte continue !

Une délégation composée de personnels enseignant(e)s et vie scolaire, de parents et d’élèves du lycée a été reçue dans la matinée à la Préfecture par deux conseillers du gouvernement et l’inspecteur d’académie adjoint, ce mardi 21 mars. Cette audience a permis d’insister sur la nécessité de débloquer des moyens provisoires pour la vie scolaire, et sur l’importance d’abonder encore la dotation horaire globale, au-delà des moyens alloués la veille en audience au Rectorat – qui ne permettent pas d’envisager (...)

Brèves Religions

Un lundi chargé pour Barbarin : de nouvelles affaires de pédophilie et les millions de Wauquiez

Les hasards du calendrier. Lundi devait être une grande journée pour Barbarin et Wauquiez. Le président de la région débarque à Fourvière avec quelques offrandes pour le patron de l’église lyonnaise. Il fait beau, les affaires de pédophilie de l’année dernière sont passées, Barbarin bénéficie de la prescription. La presse est au rendez-vous car les bras de Wauquiez sont chargés. Le très réac maire du Puy-en-Velay amène la bagatelle de 2,5 millions d’€ pour la réfection du pompeux étron qui coiffe la colline (...)

Mémoire Apartheid social

« Minguette blues » : aux origines de l’antiracisme moral

Le texte qui suit a été écrit en octobre 1984 et publié dans le premier numéro de la revue Os Cangaceiros paru en janvier 1985. Il parle des événements qui, à partir des émeutes de 1981 jusqu’à la "Marche contre le racisme et pour l’égalité des droits" fin 1983, marquent le début des années 80. On y voit le développement de formes de luttes, autonomes des anciennes institutions de médiation dans les banlieues, et de la manière dont elles ont été récupérées au sein d’un antiracisme moral. C’est une analyse posée alors que débute une configuration politique dans les banlieues toujours en place. Cette trace directe de témoin indirect permet de mettre en perspective la situation récente.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 656 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info