Site collaboratif d’infos alternatives

Archives

Vous trouverez ici l'ensemble des articles publiés sur Rebellyon.info.

Archives depuis la création du site : 12494 articles.

Infos locales Salariat - précariat

A Lyon, face à une mobilisation en hausse, la police se lâche

Comment faire grève si je suis isolé.e
Suite aux nombreuses arrestations au hasard place Bellecour un rassemblement de soutien est appeler à partir de 20h00 au commissariat centrale : 40 rue Marius Berliet
Cortège plus dense que la semaine dernière ce jeudi 26 mai à Lyon. Avec une présence plus importante à la fois en tête et derrière avec les syndicats. Mais la police avait décidé semble-t-il ne pas laisser s’installer la joie d’une mobilisation qui se renforce. Alors que les gens dansaient place Bellecour, les flics ont chargé, tabassé à de multiples reprises.
Suivi et mises à jour
- 18h45 : beaucoup de blessé·es parmi les personnes qui se sont faites encerclées place Bellecour. Une cinquantaine a été sortie de la place direction les quais de Saône. Plaies ouvertes, syncope… Un rassemblement est appelé par l’AG de la bourse du travail devant le commissariat central de Marius Berliet.
- 18h25 : les flics embarquent les manifestant·es qui restaient place Bellecour, par groupe de 30 à 40 personnes. 11 camions de CRS sur place.
- 18h15 : violente charge pour le plaisir sur les 200 dernières personnes qui restaient place Bellecour. Plusieurs blessées et interpellations.
- 16h55 : les camions syndicaux sont sortis de la place. 200 personnes osent encore rester sur la place. Témoignage lors de la charge : « Les flics ont crié des trucs du genre bande de bâtards, maintenant vous avez peur hein !", tout en lancant des grenade de désencerclement. »
- 16h50 : les flics ont chargé de partout et fait plusieurs interpellations ultra-violentes, tabassant des manifestant·es à coups de matraque qui hurlaient qu’ils n’avaient rien fait.
- 16h40 : la CGT demande que les manifestant·es puissent sortir de la place Bellecour. Réponse des flics : charges et gazage, encore et encore.
- 16h20 : alors que les gens dansaient sur la place, les flics se mettent à charger et à balancer masse de lacrymos.
- 15h40 : au moins deux blessé·es évacué·es par les pompiers. Au moins un par flashball à Guillotière, à la tête, et un autre aux jambes place du Pont.
- 15h30 : la CGT annonce 12 000 manifestant·es aujourd’hui à Lyon contre la loi Travail, et appelle à rester place Bellecour le plus longtemps possible.
- 15h25 : arrivée sur Bellecour, un petit coup de peinture sur la police.
- 15h10 : le cortège est reparti et arrive sur le pont de la Guillotière mais les flics bloquent le pont.
- 15h05 : un manifestant blessé a été évacué par les pompiers. Il aurait été touché par un flashball ou une grenade de désencerclement.
- 14h45 : tentative manif sauvage gde rue de la guillotiere, bcp de lacrymogènes repli cours Gambetta
- 14 h : 9 000 personnes dans la manifestation aujourd’hui d’après les syndicats, comme la semaine dernière.
- 13h30 : trois interpellations avant même le début de la manif après la fouille des sacs.
- 12h55 : fouilles et intimidation avant d’arriver à la manif. Des flics ont coupé de force le micro d’un membre de radio Canut qui enregistrait.

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Lettre à des amis « rojavistes »

Cette lettre s’adresse à vous, amis et camarades de différentes villes dont nous apprécions les réflexions et le sens critique et partageons souvent les positions, mais avec qui nous pouvons parfois être en désaccord, comme c’est le cas à propos du Rojava. Contrairement à vous, et depuis un an et demi, nous avons plus que des doutes sur l’utilisation du mot « révolution » pour qualifier ce qui se passe dans cette région. Des doutes également concernant la manière dont ce « processus » est présenté et (...)

Infos locales Éducation - partage des savoirs

Conférence/débat le 26 mai : les constructions imaginaires et politiques de l’étranger avec Nasima Moujoud et Pap N’Diaye

Le Centre d’Etudes postcoloniales de Lyon dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque de la part dieu vous invite à une conférence/débat le 26 mai intitulé : les constructions imaginaires et politiques de l’étranger. Vous êtes convié(e)s à suivre ce débat qui réunira deux penseurs contemporains Nasima Moujoud et Pap N’Diaye qui apportent leur contribution à cette problématique.

Analyse et réflexion Répression - prisons

État d’urgence, bienvenue au « Pays des droits de l’homme »

7 mois. Depuis le 13 novembre 2015, cela fait 7 mois que nous vivons sous l’état d’urgence, qui comme c’était prévisible, a ouvert la voie à une répression de masse. Dès le début de son application en novembre, celui-ci s’est traduit par des perquisitions et assignations à résidence sans contrôle d’un juge (plus de 2 200 fin novembre !). Ces perquisitions visaient principalement les personnes musulmanes ou assimilées comme telles, ainsi que des militantEs écologistes, syndicalistes, politiques. Et ce n’’est pas fini...

Infos locales Répression - prisons

Libérez Antoine ! Solidarité avec tou-te-s les reprime-és stop a la repression du mouvement social contre la loi travail

Alors que le mouvement social contre la loi travail et son monde tient bon. Alors que la grève s’étend dans plusieurs secteur (poste, raffinerie, transports etc…). L’Etat, Valls et Cazeneuve aux abois, craignant que la colère se généralise, répriment dans une soif vengeresse les acteur/rice.s de ce mouvement social : syndicalistes, étudiant.e.s, lycéen.ne.s, jeunes, militant.e.s…

Infos locales Logement - Squat

Bascule du Côté Oblik de la Force

Suite au verdict sans appel de la justice (expulsion immédiate) et face au silence assourdissant de la mairie de Villeurbanne, la planète Oblik et ses nombreux alliés stellaires ont pris acte contre l’Empire galactique. Première contre-attaque prévue ce lundi : une « manifestive » partant de l’Oblik en direction de la place de l’hôtel de ville de Villeurbanne, afin de réclamer plus concrètement une entrevue urgente avec les membres du conseil municipal qui se tenait à 16h.

Brèves Syndicalisme-mouvement ouvrier

Appel de la CGT 7/8è à la grève et la manifestation ce jeudi 26 mai

Pour le retrait de la loi travail ! La lutte continue généralisons la grève !
La CGT appelle à généraliser la grève afin de contraindre le gouvernement à reculer sur sa loi d’un autre siècle. Obligeons le gouvernement à s’asseoir autour de la table des négociations pour ouvrir les débats autour d’un vrai code du travail moderne digne du XXIème siècle.
Les deux dernières manifestations, qui se sont déroulées, en une semaine à Lyon les 17 et 19 mai, ont vu défiler pas moins de 7000 et 9000 personnes (...)

A lire sur d’autres sites Syndicalisme-mouvement ouvrier

Appel pour une coordination nationale des assemblées de lutte

La dynamique du mouvement contre la Loi travail repose essentiellement sur l’initiative de regroupements de personnes s’organisant de manière autonome. Nous pensons que nous avons besoin de réfléchir et construire les outils communs de cette autonomie, et qu’une coordination des assemblées de lutte pourrait renforcer le rapport de force nécessaire au retrait pur et simple de la Loi travail.

Infos locales Médias

Appel de l’intersyndicale du Rhône à la déontologie dans le traitement médiatique des manifestations contre la loi travail

Assez de tentative de décrédibilisation du mouvement social et de mensonges. De trop nombreuses rédactions cherchent à jeter l’oprobe sur les grévistes contre la loi travail et à monter les salariés les uns contre les autres.
A l’heure ou la machine économique va vers le blocage, il n’est plus question de raconter n’importe quoi et de criminaliser l’action politique des grévistes et de celles et ceux qui luttent. L’intersyndicale CGT– FO – FSU – SOLIDAIRES – CNT – UNEF – CNT/SO dénonce le deux poids deux mesures des médias dans le traitement des mobilisations sociales.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Bal des Amoureux : le Loving Day débarque en France le 12 juin

Les Amoureux au Ban Public, association pour la défense des couples binationaux, organisent leur grand bal annuel place Mazagran à Lyon 7e le 12 juin.
Ce sera aussi l’anniversaire du "Loving Day", le jour où la Cour Suprême Américaine, a autorisé pour la première fois, le 12 juin 1967, le mariage entre une femme afro-américaine et un homme caucasien.
Après Amsterdam et Vienne, c’est à Lyon que l’on peut fêter le "Loving Day".

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 625 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info