Site collaboratif d’infos alternatives

Archives

Vous trouverez ici l'ensemble des articles publiés sur Rebellyon.info.

Archives depuis la création du site : 12717 articles.

Mémoire Répression - prisons

Une exigence de solidarité : la Commission de répartition des secours aux condamnés politiques

Les caisses de solidarité ne datent pas d’hier, ni d’avant-hier. Déjà, en 1882, les anarchistes lyonnais avaient créé une commission de répartition des secours aux condamnés politiques. Laurent Gallet nous décrit ici son fonctionnement.
La fin de l’année 1882 voit l’intensification de la répression de l’anarchisme à Lyon. Dejoux (25 mai 1882) puis Bonthoux et Crestin (16 août 1882) sont les premiers condamnés, mais les choses se précipitent à la suite d’un attentat commis à Saint-Vallier contre la maison (...)

Lyon
Mémoire Mémoire

Joël Fieux assassiné par la Contra (soutenue par les USA), au Nicaragua le 28 juillet 1986

Joël Fieux est mort le 28 juillet 1986 au Nicaragua dans une embuscade tendue par la Contra, la contre-révolution. Il avait 28 ans et était originaire de Lons-le-Saunier. Joël était notre ami. Nous l’avons connu à Lyon, où il a vécu entre 1977 et 1980, année de son départ au Nicaragua. Certains d’entre nous l’ont revu à Matagalpa avant son assassinat.

Mémoire Mémoire

Izmir, une maison pas comme les autres

Le 26 juillet 2006 à 6h du matin, les CRS venaient défoncer la porte du squat Izmir à St Étienne pour en expulser les occupants. Pour beaucoup de gens, c’est la fin d’un projet riche, intense (parfois), qui a pu créer plein de rencontres, de moments de joie, de colère aussi, de débats enrichissants ou stériles, qui était une source d’informations peu disponibles ailleurs, et qui participait au maintien d’une "culture alternative" sur st-étienne. Retour en texte, image et vidéo sur ces 5 ans d’occupation ...

Infos locales Répression - prisons

[communiqué] Nous dénonçons l’arrestation (incroyable) à Lyon d’une cinquantaine de militants soutenant la Palestine !

Nous dénonçons l’arrestation d’une cinquantaine de militant-e-s et des enfants ce jour alors qu’ils organisaient un pique-nique (rassemblement autorisé par la Préfecture) sur les quais du Rhône. Ils allaient ensuite se diriger vers la place des Terreaux où un concert (autorisé lui aussi) était prévu.
En grand nombre les policiers ont embarqué toutes ces personnes dans un car et les ont emmenées à l’hôtel de police rue Marius Berliet ! Menacées de garde à vue, ils étaient poursuivis pour discrimination (...)

A lire sur d’autres sites Salariat - précariat

Webdoc : Inspecteurs du travail, une rencontre

L’Union syndicale Solidaires s’est associée avec Mediapart pour la diffusion d’un web documentaire sur les services de l’inspection du travail écrit et réalisé par Jean-Pierre Bloc avec la participation de militant-es du syndicat Sud travail affaires sociales. Cette fresque documentaire va à la rencontre de 10 inspecteurs du travail à travers la France. Un vaste tour d’horizon, un récit choral porté par 10 voix. En 7 chapitres et 33 séquences.

Mémoire Guerres - Armements

25 Juillet 1914 : à Vaise, l’ultime discours de Jaurès contre la guerre, cinq jours avant son assassinat

Cela fait maintenant 101 ans ! « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ! »
Voici le dernier discours de Jean Jaurès, un texte grandiose pour la paix prononcé à Lyon dans une salle de Vaise pleine à craquer, qui n’existe plus aujourd’hui, au 51 rue de Bourgogne. Cinq jours plus tard, Jaurès était assassiné au café du Croissant, à Paris.

Infos locales Répression - prisons

La répression envers les militant-e-s BDS ne fera pas faiblir notre détermination

La cinquantaine de militant-e-s BDS arrêtés le 23 juillet après l’organisation d’un pique-nique (autorisé par la Préfecture) sur les quais du Rhône ont finalement été relâchés faute de motif valable. Cette arrestation ne saurait faire faiblir notre détermination. Ainsi, le lendemain, nous étions de nouveaux dans les rues de Lyon arborant fièrement nos T-Shirt "Boycott Israël" !

Mémoire

L’internationale

L’internationale, poème d’Eugène Pottier, écrit en juin 1871 pendant la terrible répression de la Commune de Paris. Il ne fut publié qu’en 1887 et chanté pour la première fois le 23 juillet 1888 à Lille par la Lyre des Travailleurs. Devenu l’hymne des révolutionnaires, il sera complètement illégal durant des années dans de nombreux pays d’Europe. Ce chant de révolte fut également porté par une musique désormais bien connue…, composée par Pierre Degeyter, en 1888. Apprenons donc l’ensemble des couplets... Voir aussi : Chants de lutte, chants révolutionnaires.

Brèves Répression - prisons

50 militant·e·s BDS en garde à vue après un pique-nique autorisé

Une cinquantaine de militant·e·s (avec enfants) soutenant la Palestine ont été arrêtés alors qu’ils terminaient un pique-nique (autorisé) sur les quais du Rhône pour se déplacer vers la place des Terreaux où un concert (autorisé) était prévu.
Il sont en ce moment à l’hôtel de police rue Marius Berliet.
Le 22 juillet à 16h45
Source : Palestine69

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Loi contre le terrorisme prorogeant l’état d’urgence adopté : tout le monde sous surveillance

La loi contre le terrorisme et prorogeant l’état d’urgence a été publiée ce vendredi 22 juillet au Journal officiel . Cette situation est étendue de 6 mois, soit jusqu’au 22 janvier 2017.
Pour comprendre tout ce que ces changements implique, le site NexInpact propose une analyse Ligne par ligne, le projet de loi sur l’état d’urgence mais aussi sur la partie renseignement puisque le texte profite de l’occasion pour étendre les capacités de la lutte anti-terroriste.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 636 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info