Apartheid social

Analyse et réflexion Répression - prisons

Face à la police : violences des échanges en milieu tempéré

Récemment au mois de mars. Liu Shaoyao, tué chez lui, sous les yeux de sa famille, par des policiers de la BAC. Angelo Garand abattu dans une grange par les gendarmes du GIGN pendant que sa famille est interpellée. Deux mois après l’« affaire Théo », comme l’ont pudiquement qualifié les médias et le pouvoir en place, les meurtres policiers continuent. L’occasion pour la Caisse de Solidarité de Lyon de revenir sur les mouvements de lutte contre les violences policières que ces meurtres génèrent et de formuler des perspectives politiques à la hauteur de ce que ces assassinats réguliers posent.

Infos locales Apartheid social

"Paniques identitaires. L’identité au prisme des sciences sociales" : rencontre avec Laurence DE COCK

Jeudi 4 mai à la librairie terre des livres : Cet ouvrage propose une analyse des « paniques identitaires » qui ont récemment fait la Une des médias dominants (« affaire du burkini », cafés interdits aux femmes…) mais aussi les polémiques autour de la composition de l’équipe de France de football, de l’enseignement de l’histoire ou de la « théorie du genre », des menus dans les cantines scolaires, etc., en les resituant dans le contexte politique et intellectuel de ces dernières années et dans les évolutions historiques de la construction des figures de l’altérité.

Brèves Éducation - partage des savoirs

Lycée Doisneau : la grève est finie, la lutte continue !

Une délégation composée de personnels enseignant(e)s et vie scolaire, de parents et d’élèves du lycée a été reçue dans la matinée à la Préfecture par deux conseillers du gouvernement et l’inspecteur d’académie adjoint, ce mardi 21 mars. Cette audience a permis d’insister sur la nécessité de débloquer des moyens provisoires pour la vie scolaire, et sur l’importance d’abonder encore la dotation horaire globale, au-delà des moyens alloués la veille en audience au Rectorat – qui ne permettent pas d’envisager (...)

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

Première avancées dans la mobilisation du lycée Doisneau : la lutte continue, 4ème jour de grève

Suite à la journée de grève du mardi 14 mars, et face au silence de leur administration, les personnels ont reconduit leur mouvement le jeudi 16 mars a 70% de gréviste toujours soutenue massivement par les élèves et leurs parents. Si le rectorat reconnait la légitimité des demandes et a donnée de premières garantis, elles sont pour l’instant bien trop faible et ne garantissent toujours pas aux élèves et au professeurs de bonne condition de travail nécessitant de fait une poursuite du mouvement.
Voir aussi : Des nouvelles des 3 lycéens interpellés à Doisneau

Infos locales Répression - prisons

Meeting contre le racisme, les violences policieres, la hogra, la chasse aux migrant-e-s

Suite à l’Appel lancé par le collectif du 19 mars à Paris et suite à l’annulation du précédant meeting, le comité Lyonnais organise un nouveau meeting dimanche 26 février à partir de 14h30.
Après une attaque des facho sur la Maison des Passages et l’interdiction de la préfecture de se rassembler sur les quais, le meeting est déplacé à la Maison de la Mésopotamie, 13 rue Mazagran 69007.

Infos locales Répression - prisons

Justice pour Théo, justice pour Adama, justice pour Mehdi, justice pour tous : appel à rassemblement

Les quatre policiers accusés d’avoir frappé et violé avec une matraque Théo, un jeune homme de 22 ans d’Aulnay, en banlieue parisienne, ont été suspendus de leurs fonctions et mis en examen. Mais un seul l’est encore pour viol en réunion, les trois autres accusations ayant été requalifiées en violences volontaires.
17h00 : tout le monde a été relâché. Fin de la manifestation spontanée. Rdv demain à Vénissieux.
16h20 : des personnes peuvent sortir au compte goutte par le derrière de la place.
15h30 : des personnes arrivent autour de la nasse, besoin de soutien pour éviter un deuxième encerclement.
15h15 : environ 80 personnes nassées place Stalingrad.
Mise à jour 15h00 : le rassemblement est parti en manifestation en direction de Sans soucis.

Infos locales Apartheid social

Soupe solidaire jeudi 26 janvier devant l’école Berthelot à 18h

Parents d’élèves de l’école Berthelot (Lyon 7ème), nous nous indignons d’apprendre qu’une famille de l’école avec deux enfants de un an et cinq ans se retrouve à la rue en plein froid hivernal. C’est pourquoi nous vous invitons à venir partager avec nous une soupe solidaire, jeudi 26 janvier à 18h devant l’école Berthelot, au 17-21 avenue Berthelot, Lyon 69007, tram T2, arrêt centre Berthelot. La recette sera reversée à la famille sans abri de l’école.

Infos locales Répression - prisons

Justice et vérité pour Adama : retour sur un week-end de mobilisation en Rhone-Alpes

Depuis le décès d’Adama Traoré, mort en Juillet dernier entre les mains des gendarmes, la famille essaye d’obtenir justice. Entre mensonges, approximations et mépris les Traoré sont broyés par un système judiciaire décomplexé. Pourtant leur combat pour la vérité s’intensifie. Adama devient aujourd’hui le symbole d’une lutte contre l’oppression, le controle permanent, le racisme d’Etat et l’injustice. La famille Traoré a trouvé ce week end un important soutien en Rhones Alpes. Retour sur un week end riche en émotions.

Infos locales Apartheid social

Vaulx-en-Velin : Touche pas ma Zep, grève au lycée Doisneau vendredi 27 janvier

Au lycée Doisneau de Vaulx-en-Velin, pour la rentrée prochaine, les classes de Seconde pourront atteindre 35 élèves alors même que les élèves proviennent en grande majorité des 4 collèges REP+ de Vaulx en Velin. Ainsi, non seulement le lycée n’est pas identifié comme relevant de l’éducation prioritaire, mais, de plus, il se voit retirer les faibles moyens attribués jusqu’à présent par le Rectorat. Suite à cette annonce les personnels du lycée Doisneau ont décidé de rejoindre par la grève ce vendredi 27 janvier 2017 le mouvement « Touche pas à ma Zep ».

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

A -5C°, le maire de Lyon s’oppose à la mise à l’abri des personnes à la rue de sa ville

Mardi 3 Janvier, le préfet a déclenché le plan grand froid et un gymnase municipal a ouvert pour permettre la mise à l’abri de 140 personnes. Ce week-end, les températures atteindront les -5C. Pourtant, ce début d’après midi, alors que l’ouverture d’un deuxième gymnase était annoncée par le préfet, nous apprenons que le maire de Lyon s’y oppose.

Analyse et réflexion Apartheid social

Brèves de l’état d’urgence

Alors que la prolongation de l’état d’urgence devrait être discuté samedi en conseil des ministres et son principe vraisemblablement accepté jusqu’au 15 juillet, nous ressortons de nos cartons cette petite brochure de suivi qu’avait fait la Caisse de solidarité en janvier dernier. Alors que ce qui était prévu pour être un dispositif d’exception commence à s’installer comme une nouvelle norme il semble donc que la caisse ait visé juste quand en introduction de cette brochure elle nous disait il y a un an : « c’est là la vocation de tout régime d’exception que de se généraliser »
Aujourd’hui comme hier, « Il s’agit donc de prendre acte et d’organiser notre solidarité, contre l’état d’urgence mais aussi contre la répression au quotidien. »

A lire sur d’autres sites Apartheid social

Villeurbanne Saint-Jean "Territoires zéro chômeurs" : un programme contre les pauvres ?

Le 21 novembre dernier, le ministère du Travail à sélectionner les dix territoires pilotes en France à expérimenter le dispositif Zéro chômeur de longue durée. Le quartier de Saint-Jean a Villeurbanne en fait parti. Le projet vise une remise au travail de l’ensemble des chômeurs-ses de longue durée, au SMIC, à budget égal pour « l’entreprise France ». Cynisme, aveuglement ou naïveté ? La philosophie sous-jacente a de quoi alerter. Un article publié en février sur Paris-Luttes.info décrypte ce programme

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info