Discriminations

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

Laurence Rossignol, la négresse musulmane et voilée que je suis vous emmerde

Au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, la ministre de la famille, de l’enfance et des droits des femmes a comparé les femmes choisissant de porter le foulard “aux nègres qui étaient pour l’esclavage”. Alors que le CCIF demande à toute personne qui s’est sentie offensée ou attaquée par le propos de Mme Rossignol de se manifester si elle veut déposer plainte, Ndella Paye, militante afro-féministe et antiraciste, lui répond dans une "Lettre ouverte à la ministre des familles blanches, de l’enfance catho-laïque et des droits des islamophobes".

Analyse et réflexion Discriminations

Non, les keufs ne sont pas des « pédés » ou des « enculés »

Nous avons régulièrement la suprise assez vexante d’entendre des camarades insulter les policiers, gendarmes et autres CRS de « pédés », « enculés », ou autre termes du même acabit. Étant nous même des personnes trans, des gouines, et/ou des pédés, et pas spécialement en bons termes avec les gens de la police, nous tenions à rétablir la vérité sur ce sujet.

Brèves Discriminations

Les députés du Rhône qui ont voté la déchéance de nationalité

On n’attend rien de ces députés, mais certaines lois sont marquées du sceau de l’infâmie. Pour mémoire, donc, voici la liste des élus locaux qui ont validé à l’Assemblée nationale le projet de réforme constitutionnelle mercredi 10 février, incluant des dérives sans précédent en termes sécuritaires (la constitutionnalisation des mesures d’exception de l’état d’urgence) et l’inscription du racisme dans la loi : la déchéance de nationalité.
Ont donc validé la réforme de Valls et Hollande :
Yves Blein (PS) (...)

Infos locales Discriminations

Rencontre avec les organisatrices du rassemblement World Hijab Day interdit à Lyon

Organisé chaque année, le World Hijab Day fondé par Nazma Khan, une styliste américaine, est un événement destiné à déconstruire les préjugés. Cette année sous couvert d’état d’urgence, le préfet Delpuech a choisi d’interdire le rassemblement préparatif de cet événement qui devait avoir lieu samedi 30 janvier place des Terreaux. Pourtant, en même temps un rassemblement contre l’état d’urgence était lui autorisé au même endroit !
Les questions n’étaient pas préparées, la rencontre s’étant faite par hasard entre un contributeur de rebellyon et des personnes directement impactées par une mesure découlant de l’état d’urgence, l’objectif était simplement de comprendre en quelques minutes, en quoi leur événement pouvait présenter pour le préfet des « risques de troubles graves et avérés à l’ordre public ». Autant le dire tout de suite, cet arrêté préfectoral est une vaste blague, car l’objectif du World Hijab Day était simplement de placer une caméra sur une place publique pour demander aux passants de poser leurs questions sur le voile directement aux personnes concernées puis de mettre les vidéo sur internet...

Infos locales Répression - prisons

Villeurbanne : Interdiction d’une manifestation de soutien à la Palestine lors d’un match de basket contre une équipe israélienne

Nous avions déposé une déclaration et obtenue une autorisation pour le mercredi 27 janvier devant l’Astroballe de Villeurbanne.
A l’occasion de la venue d’une équipe d’Israël nous avions l’intention d’exprimer, comme toujours, pacifiquement, notre soutien au peuple palestinien.
Le Préfet du Rhône vient de notifier à notre Collectif une interdiction de manifester.

Infos locales Répression - prisons

Rassemblement / manifestation contre l’état d’urgence et la déchéance de nationalité le samedi 30 janvier

Les associations et organisations syndicales regroupées autour de l’appel « Nous ne céderons pas ! » et ayant lancé la pétition « Pour nous, c’est définitivement non ! », contre la réforme constitutionnelle qui prévoit l’inscription, dans la Constitution, non seulement de l’état d’urgence mais aussi de la déchéance de la nationalité pour les binationaux auteurs de « crimes constituant une atteinte grave à la vie de la nation » appellent à manifester le samedi 30 janvier 2016 partout en France et à Lyon, à 14h30, place des Terraux.
Info : Environ 1000 personnes ont finalement défilé de la Place des Terraux à la Place Bellecour

Infos locales Discriminations

Le cadeau de Noël de la pref : dix familles Roms expulsées puis parquées dans un village-ghetto

Communiqué du MRAP Rhône suite à l’exfiltration d’environ 10 familles sur 70 des bidonvilles de Villeurbanne et Vaulx-en-Velin par la préfecture du Rhône. Celle-ci les à conduit ce mercredi matin sous escorte policière dans le « village d’insertion » de Saint-Genis-les-Ollières qui est en fait un véritable village ghetto !
Les Roms y seront parqués derrière des grillages de 2 m de haut avec une aumône de 4 € par jour et par adulte. Les enfants devront intégrer une classe ethnique qui leur sera réservée à l’intérieur du camp !

Infos locales Discriminations

Le proviseur du lycée Jacques Brel interdit l’accès à des mamans voilées venues voir le spectacle de leurs enfants

Depuis le début de l’état d’urgence en France, les actes racistes et islamophobes se multiplient. Comme ce jeudi 17 décembre au lycée Jacques Brel dans les pentes de Vénissieux, où des mamans accompagnatrices musulmanes voilées, venues comme prévu avec des enfants de maternelle afin qu’ils puissent assister à un spectacle de marionnettes sur le thème de Noël, se sont vues interdites d’entrée par Thierry Cosentino le proviseur du lycée.

Brèves Discriminations

Fausse agression à Aubervilliers : un emballement médiatique et politique, mais un démenti quasi silencieux

En juillet 2004, Marie Léonie Leblanc avait mis la France en émoi avec son histoire de fausses agressions antisémites. Elle racontait « avoir été victime d’une agression antisémite, dans le RER D. Six hommes maghrébins ou africains auraient peint des croix gammées sur son ventre, coupé une mèche de ses cheveux, puis renversé la poussette de son bébé ».
Nicole Guedj secrétaire d’État aux droits des victimes ainsi que l’ensemble de la classe politique montent alors immédiatement au créneau pour dénoncer cet (...)

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 20 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info