Site collaboratif d’infos alternatives

Guerres - Armements

Mémoire Guerres - Armements

27 février 1933 : le Reichstag brûle ! L’acte individuel de Marinus Van der Lubbe

La nuit du 27 février 1933, l’incendie volontaire de la salle des séances du Reichstag réduisait en cendres le siège berlinois du Parlement allemand, dont sa célèbre coupole de verre et d’acier. Le 19 avril 1999, le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder inaugurait avec faste la rénovation d’un Reichstag redevenu siège du gouvernement et des députés. La coupole est bien sûr entièrement reconstruite –en prenant soin de modifier sa forme initiale en tronche de casque à pointe qui avait éclaté sous la chaleur de 1933–, afin que sa transparence soit le symbole de « l’ouverture de la démocratie allemande » post-réunification. Tout en menant sa première offensive militaire directe à l’étranger depuis 1945 (au Kosovo), l’Etat investissait là deux milliards de francs dans un bâtiment à son image, tentant du même coup d’effacer le geste trop lucide accompli 65 ans plus tôt par un jeune révolutionnaire internationaliste.

Mémoire Guerres - Armements

11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les monuments aux morts et les cérémonies. La République, et avec elle le pouvoir en place (quelle que soit son étiquette politique), profite de ces moments pour s’autocélébrer, sans se soucier de véracité historique.

Infos locales Guerres - Armements

Projection antimilitariste pour le 11 novembre

Dans le cadre de Novembre Libertaire 2016, la Coordination des Groupes Anarchistes - Lyon vous invite le vendredi 11 novembre à 20h à une projection antimilitariste suivi d’une discussion sur les différents projets des politiciens sur le service militaire.
Projection antimilitariste pour le 11 novembre
Dans le cadre de Novembre Libertaire 2016, la Coordination des Groupes Anarchistes - Lyon vous invite le vendredi 11 novembre à 20h à une projection antimilitariste suivi d’une discussion sur (...)

A lire sur d’autres sites Guerres - Armements

St Étienne : retour sur le Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits

Les 22 et 23 octobre avaient lieu à St Étienne un « Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits » . Ce forum avait pour objectif de dénoncer les crimes policiers, les guerres coloniales, la répression policières et les armes mutilatrices comme le flashball ou les grenades de désencerclement fabriquées entre autre à St Etienne par l’armurier Verney Caron.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Désarmons la police, démilitarisons les conflits : week-end du 22 et 23 octobre à Saint Étienne.

Rassemblons-nous contre les violences et les armes de la police ! Parade de rue, discussions, ateliers, concerts...
Depuis 1912 et les premiers gaz lacrymogènes, on voit se multiplier l’utilisation, par la police et l’armée, d’armes à létalité réduite. Plus couramment appelées « armes non-létales », elles, et le système qui les encadre, font pourtant une quinzaine de morts par an.
Grenades, Flash-Balls, Taser, la militarisation du maintien de l’ordre répond à une volonté de réprimer la moindre rébellion, la moindre résistance, la moindre déviance. Que ce soit dans les quartiers ou pendant un mouvement social, contre des sans-papiers ou des militantes, la police et la gendarmerie usent de la force armée que l’État lui octroie.

A lire sur d’autres sites Guerres - Armements

Chars turcs en Syrie, Rojava en danger

Aujourd’hui 3 août, en début d’après midi, une deuxième vague de chars turcs est entrée en Syrie, dans le cadre de l’opération dite “bouclier de l’Euphrate”. Entrée par la zone frontalière de Çobanbay, l’opération est décrite comme une “deuxième étape” dans la lutte contre le “terrorisme”… dont on sait qu’elle vise surtout les combattants Kurdes de la région d’une part, et surtout à interdire toute jonction des cantons du Rojava entre eux, et les déstabiliser de fait à moyen terme. Les combats de ces derniers jours (...)

A lire sur d’autres sites Guerres - Armements

La Turquie vise le Rojava (Syrie) avec la complicité de tous

Il n’y eut plus de doutes, sur cette opération dite “bouclier de l’Euphrate”, lorsque les bombardements de l’aviation ciblèrent les zones où tant les YPG/YPJ que les forces communes du FDS (alliance qui a permis la récente reprise de Manbij) se trouvaient. Il en fut de même sur les villages autour de Jerablus. Un bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’homme estimait que les frappes avaient déjà tué au moins 40 civils et blessé plus de 70 personnes dimanche.
Le ministre des Affaires étrangères de (...)

A lire sur d’autres sites Guerres - Armements

Après Nice

14 juillet 2016. Un homme seul, armé d’un pistolet et d’un camion de 19 tonnes, ôte la vie à 84 personnes et en blesse 200 autres sur la Promenade des Anglais. Mohamed Lahouaiej Bouhlel était inconnu des services de renseignement.
Dans la foulée, François Hollande annonçait la prolongation de son État d’urgence, dont l’inutilité venait d’être démontrée. La conclusion s’impose d’elle-même. Nous n’échangeons pas nos libertés contre plus de sécurité. Nous les échangeons contre du vent.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Paris : la grenade de désencerclement fait un blessé grave le jeudi 26 mai

Chaque journée de manifestations contre "la Loi Travail et son monde" voit son lot de violences policières. La mobilisation du 26 mai n’y a donc pas échappé et la police a blessé très grièvement une personne à Paris ce jeudi. Aux dernières nouvelles (samedi 28 dans l’après-midi, soit deux jours après les faits), la vie du jeune homme n’est plus en jeu mais il est plongé dans le coma (ou « sédation profonde »). À son réveil, les séquelles sont potentiellement graves.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info