Logement - Squat

Infos locales Logement - Squat

Les élèves SDF au collège Barbusse de Vaulx-en-Velin, c’est non !

Retour sur la lutte des personnels du collège Henri Barbusse pour loger deux familles sans logement dont les enfants sont scolarisés au collège.
Lutte au cours de laquelle le collège a été occupé pendant quatre nuits et un week-end.
Lire aussi :
Collège Barbusse à Vaulx-en-Velin : fin d’occupation
Occupation et grève au collège Henri Barbusse à Vaulx-en-velin.

A lire sur d’autres sites Vie des quartiers - urbanisme - initiatives

Pour la liberté d’être et d’habiter où l’on veut et comme on veut...

La loi ALUR dite également Duflot sera en discussion à l’Assemblée Nationale en première lecture du 10 au 17 septembre 2013. À cette occasion, HALEM et le DAL serons devant celle-ci avec un tipi du 11 au 13 septembre pour exprimer leur désaccord sur certaines positions et soutenir quelques amendements déposés qui leur semblent intéressants.
Cette loi passe, en autre, pour être favorable à la possibilité de choisir de vivre en habitations démontables. En effet quelques éléments devraient faciliter dans de (...)

Infos locales Logement - Squat

Collège Barbusse à Vaulx-en-Velin : fin d’occupation

Les personnels du collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin, suite à cinq jours d’occupation de leur établissement pour y loger deux familles SDF et une journée de grève, prennent note de la décision de la préfecture du Rhône de loger ces familles. Toutefois, ils dénoncent le mépris avec lequel les familles, tout comme eux, ont été traités, ainsi que les manipulations des services de la préfecture à leur encontre. Ils resteront vigilants quant au sort des élèves du collège et à celui de leurs familles. Ils demandent que des solutions pérennes soient trouvées à proximité du collège.

Infos locales Logement - Squat

Occupation et grève au collège Henri Barbusse à Vaulx-en-velin

Après avoir passé la nuit de samedi à dimanche à occuper le collège pour y loger deux familles, les enseignants du collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin restent déterminés à continuer leur action jusqu’à obtenir leur relogement. Les personnels du collège, réunis en assemblée générale ce vendredi 13 septembre à 11h45, avaient pris acte du silence des autorités (préfecture, conseil général, rectorat, mairie de Vaulx-en-Velin) au sujet de la situation inquiétante des deux familles actuellement sans logement. Ils ont alors décidé de poursuivre l’occupation de leur établissement ce week-end afin d’y héberger les familles. Ils poursuivront et amplifieront leurs actions dés le début de la semaine prochaine, notamment par la grève.

Brèves Éducation - partage des savoirs

Familles sans logement : Occupation du collège Henri Barbusse

Un élève de 6e et sa famille - maman, soeur de 6 ans à l’école Courcelles de Vaulx, ainsi qu’une élève de 4e, sa maman, son beau père et ses deux frères de 5 ans- seront SDF dès ce soir. Les personnels ont envoyé un communiqué ce matin, au président du conseil général du rhône, à la Préfecture, au Rectorat, à la DDASS, et à la mairie de Vaulx-en-Velin, demandant qu’une solution soit trouvée et qu’à défaut la famille soit accueillie dans un des trois logements de fonction vacants de l’ancien collège Jean Vilar, que nous occupions pendant les travaux de rénovation de nos locaux. Un ultimatum avait été fixé à 15H00, au bout duquel les personnels communiqueraient sur leur décision de loger ces familles dans les bâtiments occupés du collège.

Infos locales Politicaillerie

Expulsions de Roms : la France socialiste innove

Depuis leur arrivée au pouvoir les socialistes français se déchaînent contre les Roms qui constituent la plus importante minorité ethnique d’europe. Alors que leur nombre est stable et est évalué à environ 20 000 en France dont 10 000 sont des enfants, la moitié d’entre eux ont déjà été déplacés au cours des 8 premiers mois de l’année. Depuis quelques semaines, une nouvelle procédure est testée à Lyon pour pouvoir en expulser beaucoup plus.

Analyse et réflexion Vie des quartiers - urbanisme - initiatives

Design et urbanisme à Saint-é : com’ si de rien n’était.

Saint-Étienne, comme tant d’autres métropoles en France, se refait une beauté afin de ne pas se retrouver en mauvaise position dans la concurrence que se mènent les territoires.
Deux textes critiques rédigés par le collectif Manuela Rodriguez : « Bienvenue chez les Ch’tiphanois » et « L’empathie de la non-vie, design-on l’ennemi ».

Infos locales Logement - Squat

« Chez Rita » bientôt expulsé ?

Depuis sep­tem­bre 2012 deux allées mitoyen­nes d’un immeu­ble appar­te­nant au CCAS (centre com­mu­nal d’action sociale) de la ville de Lyon ont été occu­pées au 1 bis du repos Lyon 7e par plus de 70 personnes. Le nombre d’habitants ayant même atteint la cen­taine en comp­tant les famil­les accueillies en urgence suite à l’incen­die de l’usine rue Audibert Lavirotte (sur lequel la mairie s’était engagée à reloger tout le monde).

Analyse et réflexion Logement - Squat

Squat : entre étiquettes et multi-facettes

Dans quelles mesures pourrions-nous affirmer qu’un squat est un lieu d’action qui permet de se représenter une chose future, considérée comme plus probable que le rêve, et plus proche de sa réalisation que le simple projet ; contenu de cette représentation ?
Entre lieu de vie et lieu d’activité le squat pose problème pour certains qui le présentent comme étant un problème à résoudre. Bien que ceux qui choisissent d’y vivre se rassemblent et se lient socialement dans le besoin. Pour d’autres, il est important, voire crucial de propager l’idée de remettre en question la société et la propriété privée dans le but de la transformer en propriété d’usage.

Infos locales Logement - Squat

Expulsion immédiate ? Ou pas !

Chez Rita, 1bis rue du repos est un lieu réquisitionné depuis septembre 2012. Il comprend deux immeubles d’habitations ainsi que deux locaux ouvert à toutes et tous.
La Canaillerie est un lieu d’échange participatif : à savoir friperie et bibliothèque gratuites, spectacles, événements, ateliers, expositions et projections gratuites ou à participation libre.

Vie du site Rebellyon Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

Recherche 300m², bonne isolation sonore, pour pas un rond

Comme chaque année Rebellyon organise une fête, c’est la traditionnelle fête du 14 juillet de Rebellyon. Première particularité, elle a toujours lieu le 13 juillet, histoire d’avoir un jour férié pour s’en remettre. Deuxième particularité de cette année, on a pas encore de lieu ! La politique nationale et lyonnaise contre les squats c’est aussi la destruction de nombreux lieux de vie et de fête.

Infos locales Discriminations

Faites des économies, triez vos sans-abri

Le préfet du Rhône, applique aux Roms une technique innovante et efficace afin de mettre en œuvre le nettoyage ethnique préconisé par le gouvernement : le tri sélectif appliqué aux sans-abri.
Le bâtiment qu’ils occupaient à Lyon avait brûlé le 13 mai parce qu’on les avait obligé à s’éclairer à la bougie. Trois personnes en sont mortes. La préfecture, dans un grand élan de générosité avait mis tout le monde à l’abri, dans un gymnase. 15 jours plus tard, tout le monde est expulsé. A gauche, un groupe de 60 (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Les familles du squat Audibert et Lavirotte expulsées du gymnase

Environ 170 personnes étaient logées dans ce gymnase (Lyon 8e) depuis l’incendie meurtrier du 13 mai dernier. Deux femmes et un enfant de 12 ans avaient trouvé la mort dans le drame survenu au squat Audibert et Lavirotte. Les corps ont été rendus aux familles hier midi.
Selon Gilberte Renard, membre de l’association CLASSES, elles ont ensuite été informées qu’elles devraient quitter les lieux, et que seules 60 personnes sur 170 seront prises en charge par le dispositif Andatu. La préfecture nous a (...)

A lire sur d’autres sites Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

grenoble - festival des enfants terribles 25 au 31 Mai

Le Festival des Enfants Terribles, c’est une semaine d’agitation politique sur le campus et au delà, à Moulissimo (1, rue du Tour de l’Eau à St Martin d’Hères, campus de Grenoble), un squat d’activités et politique ouvert depuis trois mois et déjà en procès !
Alors pour pas se laisser abattre, on a contacté les copains, les copines, des gentes de tout horizon pour passer quelques jours, voire plus, à débattre, comprendre ou essayer de comprendre, mais aussi agir et se faire plaisir.
Une semaine pour (...)

Infos locales Migrations - sans-papiers

La France construit sa politique anti-roms sur des cadavres

Depuis le lundi 13 mai 2013, la politique de stigmatisation menée par le gouvernement français contre les roms ne se chiffre plus seulement en nombre de reconduites à la frontière ou en nombre de destruction de bidonvilles. Elle se chiffre désormais en nombre de cadavres. Beni, un garçon de 12 ans, ainsi que 2 femmes, Pamela et Patrina sont morts, brûlés vifs, dans l’incendie de l’immeuble dans lequel ils vivaient à Lyon depuis 8 mois.

A lire sur d’autres sites Logement - Squat

Squat Grenoble : Le 102 a 30 ans

En mai 1983, des hurluberlus ouvraient au pied-de-biche les bâtiments situés au 102 rue d’Alembert. Trente ans plus tard, après avoir connu trois maires de Grenoble, survécu à trois procès et vu se faire détruire une bonne centaine d’autres squats, le 102 est toujours là, sur les mêmes principes d’autogestion, de bénévolat, de refus de subventions et sur l’envie de faire découvrir autre chose, autrement.

| 1 | ... | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | ... | 36 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info