Migrations - sans-papiers

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Les travailleurs n’ont pas de pays, les travailleuses n’ont pas de patrie : non à "l’immigration choisie" !

Déjà difficiles auparavant, les conditions d’accès des "étranger-es" sur notre territoire sont devenues presque impossibles depuis la loi Sarkozy.
Article de "La Rafale" de l’été 2006, le mensuel de la CNT Interco du Rhône, collée sur les murs lyonnais en été 2006 et qui est téléchargeable ici en format pdf.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Solidarité avec les sans-papiers, suites du CPE, lutte contre les nécrotechnologies... à lire et enrichir sur Rebellyon

La lutte dite du CPE a fait l’objet d’une grande production d’articles sur Rebellyon, tour d’horizon, et c’est pas fini (voir les rencontres de Toulouse de la "tendance Ni CPE ni CDI") ...
Depuis bien longtemps l’État fait la guerre aux plus précaires d’entre nous, les mobilisations doivent renforcer la nécessaire solidarité avec les sans-papiers.
Contre l’opacité des politiques en matière de recherche technologique, l’inauguration du Minabletek revèle une fois de plus qu’il est nécessaire de nous occuper « de nos affaires »...
Voir Chronologie non-exhaustive des actions menées contre Minatec et son monde entre le 29 mai et le 3 juin 2006
Nous n’aurons que ce que nous prendrons !!!
Rebellyon sera présent à Paris à l’occasion de la journée « Guérilla numérique, 10 ans de résistances sur l’internet », le 17 juin à l’invitation de Samizdat et de la Compagnie Jolie Môme. Des membres du collectif de Rebellyon participeront plus précisément au débat "Utilisation d’internet et mouvement social : des émeutes de novembre au mouvement contre le CPE".
Pour lire le programme, c’est par là.
Participez à la guérilla numérique lyonnaise, publiez, informez, traduisez des textes, signalez des infos intéressantes...

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Contre les politiques répressives subies par les immigré-es : choisir de

Un pas de plus à été franchi vers le racisme d’Etat avec les propositions de Sarkozy en matière d’immigration. En qualifiant l’immigration de « subie », Sarkozy n’en est pourtant pas à ses premiers discours et effets de styles aux relents xénophobes et fascistes d’une « droite décomplexée ». Mais, derrière ces affirmations, une distinction est entérinée : Entre le-a « bon-ne » immigré-e qui doit venir docilement se faire exploiter pour un temps limité (celui ou celle que Sarkozy ou plutôt, le patronat, choisi) (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Liberté de circulation, liberté d’installation !

Il y a de plus en plus d’étrangers dans le monde : Liberté de circulation, liberté d’installation ! Les anarchistes revendiquent le droit pour chacun et chacune de s’installer et de vivre où il le souhaite. En cette période de répression et de suspicion ambiante, il est bon de le rappeler. Surtout, si en France l’accélération des procédures anti-immigration se fait chaque jour plus ressentir, c’est désormais au niveau européen que l’arsenal se met en place. La situation hispano-marocaine dans les (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Grève de la faim au CRA St-Exupéry

Il est très souvent difficile d’avoir des infos sur la (sur)vie des individu-es dans des lieux clos comme les prisons, les centres de rétention administratifs ou autres institutions de ce genre qui invisibilisent certaines classes sociales qui mettent en péril le « bonheur universel ». Mais récemment (pour l’échelle temporelle du popouri) la Cimade, par le biais du Collectif 69 de soutien aux sans papiers, a fait sortir d’entre ces quatre murs (pas toujours imperméables !) la grève de la faim qui s’y (...)

| 1 | ... | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info