Rapports sociaux de genre

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

État d’exception - site de théorie critique sur la race, le genre, et les quartiers populaires

Présentation du site et de l’équipe éditoriale
Ce site est né de la volonté de personnes convaincues de la nécessité de disposer d’un espace autonome, pour traiter des problématiques liées à la race, au genre et aux quartiers populaires.
Un espace autonome animé par une équipe éditoriale composée exclusivement de non-Blanc-he-s. Nous revendiquons et assumons notre non-mixité : l’équipe éditoriale du site est exclusivement composée d’Afro-descendant-e-s et de descendant-e-s de l’immigration coloniale, (...)

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

Théorie(s) queer, féminisme(s) et non-mixité(s)

Dans la suite des débats suscités sur Rebellyon (« Aux gars par un gars », notamment), voici un article parlant de non-mixité, de domination, mais aussi des différences d’approche entre théories. Et des différentes zones d’ombre que laisse chacune dans nos prises de consciences.
"Pour un regard féministe matérialiste sur le queer.
Échanges entre une féministe radicale et un homme anti-masculiniste"
par Sabine Masson et Léo Thiers-Vidal
Les théories queer ont, depuis quelques années, établi leur place (...)

Infos locales Rapports sociaux de genre

Fortes, solidaires et en colère : dans la rue contre les violences sexistes

Suite à l’appel à une marche de nuit non-mixte contre les violences sexistes, c’est environ 300 personnes, des nanas et des trans, qui ont manifesté de la place de la Guillotière aux pentes de la Croix-Rousse, en passant par St Jean et Terreaux. Une manifestation dynamique, résolument offensive, que n’ont freiné ni les remarques sexistes, ni les provocations fascistes.
Les nuits, les rues sont à nous !
Récit en photo, vidéo et sons de la manifestation
un second point de vue : Retour sur la marche non mixte

Analyse et réflexion Rapports sociaux de genre

Take Back Our Walk : ne laissons pas les industriels saloper notre lutte

Dans son discours à la « SlutWalk » (« marche des salopes ») de Philadelphie, 6 août 2011, Aishah Shahidah Simmons a lié l’événement aux « Take Back the Night », actions contre le viol débutées en 1975. Féministe, elle a voulu voir là le rassemblement de la masse silencieuse : enfant terrorisée, adolescente brisée, jeune femme abattue, femme survivante, qui veulent crier « Assez ». Mais en 2011, le contexte est tout autre : la marche est vidée de sa force révolutionnaire par les principes libéraux et sexistes des recycleurs d’insultes.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Les bons conseils (sexistes) de Ouest-France et Okapi aux adolescentes

Des conseils à une jeune fille mal dans sa peau qui se transforment en étalage de clichés sexistes : c’est ce qu’on pouvait lire mercredi dans la rubrique « Ados » de Ouest-France. Le quotidien régional y reproduit le courrier de « Margot, 12 ans », une adolescente qui « ressemble à un garçon », suivi de la réponse d’Okapi (qui s’offre du même coup deux colonnes de pub déguisée).
Margot, donc, a un souci : « Au collège, on se moque de moi, car je ressemble à un garçon ! J’ai essayé (…) de changer de look, mais (...)

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation

Il s’agit d’une synthèse de réflexions et d’études menées concernant les interactions entre les personnes dans cette activité mixte banale et quotidienne qu’est la conversation. En mixité, « les femmes sont bavardes », dit la pensée dominante dans notre société oppressante ? Mais par rapport à quel standard ?
« Qui » parle, et comment ? Que se passe-t-il, pour les unes et les autres, en cas d’écart à ces normes différenciées selon le genre, de prises de parole en mixité ?
Dans le contexte du débat autour des (...)

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

Le 19 novembre, défendons le droit à l’avortement !

Samedi 19 novembre, les catholiques intégristes de SOS-tout-petits appellent à une journée nationale « contre le crime de l’avortement ».
Soyons nombreuses et nombreux, nous aussi samedi 19 novembre à 14h15 à la Guillotière, Place du Pont pour se regrouper et ne pas laisser la rue aux ultras-réactionnaires et aux intégristes !

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

Patriarcat, non-mixité, auto-organisation

L’article « Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a changé pour moi » publié sur Rebellyon il y a quelques jours a été repris sur Indymedia Paris. Une personne a écrit un article en réaction et l’a posté sur Indy Paris.
Je pense que c’est une bonne chose que les témoignages venant de divers horizons circulent. Nous écouter les un(e)s les autres, confronter nos expériences mais aussi nos analyses. Nous avons un outil, l’Internet, des Indymedias qui nous peuvent nous permettre d’élaborer (...)

Analyse et réflexion Rapports sociaux de genre

Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a changé pour moi

Constat : c’est chiant.
C’est chiant qu’à chaque fois qu’il y a des meufs qui s’organisent entre elles, y’a plein de gars qui tirent à boulet rouge dessus, en particulier sur Rebellyon.
Les gars, vous êtes fatigants. Chaque fois c’est la même, depuis des années.
Réponse au débat ayant eu lieu en forum de l’article : Halte aux violences sexistes ! Dénonçons la domination masculine !
Voir aussi l’article Attention, danger : Masculinisme !

Infos locales Répression - prisons

Halte aux violences sexistes ! Dénonçons la domination masculine !

Pour rendre visible, dénoncer et lutter contre cette réalité et cette domination, pendant tout le mois de novembre des associations militantes, des organisations politiques, syndicales et des individu-e-s vous proposent, à Lyon, de réagir collectivement.
- Le 5 novembre de 15h à 17h, place des Terreaux : animations et actions de visibilité des violences faites aux femmes dans le cadre de la mobilisation nationale ;
- Du 19 novembre au 25 novembre : festival « Brisons le silence » organisé par Filactions ;
- Le 26 novembre : manifestation non-mixte de nuit ; départ à 19h, place du Pont (métro Guillotière).
Note de la modération : suite aux discussions sur la question de la non-mixité dans les luttes féministes dans le forum de cet article, deux articles-réponses ont été publiés sur le site :
- Attention, danger : Masculinisme !
- Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a changé pour moi

| 1 | ... | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info