Répression - prisons

A lire sur d’autres sites

Les gestes barrières face au Coronapolice

AntiCoronapolice souhaite alerter sur la répression policière et les restrictions des libertés en période de confinement : garder trace, diffuser, sensibiliser. L’état d’urgence sanitaire renforce la répression ciblée de certaines populations, alors même qu’elles sont les premières victimes de la catastrophe sanitaire et sociale en cours. Ne participe pas à l’impunité de la police. Ne joue pas au flic. Ne propage pas le Coronapolice. Ne détourne pas le regard. Témoigne. Partage. Sensibilise. Pratique la solidarité.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

« Ok, y’a pas de problème. » Témoignage de A., prisonnier du Centre de rétention administrative de Lyon

« Disons que c’est du racisme quoi. Je le dis en un mot. C’est quelque chose comme ça. On n’a pas droit à la parole. Il faut s’écraser. Il faut se taire. Tes droits sont bafoués, tes droits sont violés. T’as droit à rien donc tu restes là. Et les policiers quant à eux, ils n’ont qu’un seul mot d’ordre : l’expulsion. Donc t’as droit à rien, t’es qu’un sans-papiers, t’es pire qu’un criminel »

Brèves

Autorisation dérogatoire de sortie : ce qui change aujourd’hui !

Le ministe Douste Blazy vient de l’annoncer ce matin, l’autorisation dérogatoire change une nouvelle fois de forme...
Désormais il faudra pouvoir prouver que cela fait minimum une semaine que l’on est pas sorti. Pour cela, une procédure stricte sera mise en place par la maréchaussée : vêtement taché, aisselles qui puent, cheveux gras ou autre haleine d’ail seront considérés comme valables. Tout port d’un masque maison ou de gants sera considéré comme une remise en cause de la parole du Président pour qui (...)

Mémoire Mémoire

Le 28 mars 1983, des jeunes des Minguettes démarrent une grève de la faim contre les violences policières

Comme en 2010 en centre-ville, comme en 2007, et comme en 2005 dans les faubourgs, les violences subies, le climat de racisme, les quartiers abandonnés de tous et les révoltes étaient d’actualité en 1983 : le 28 mars, après de nouvelles violences policières, 12 jeunes du quartier des Minguettes en ont vraiment marre et entament une grève de la faim.

A lire sur d’autres sites

Justice : quand l’État instrumentalise la crise sanitaire pour asseoir sa politique sécuritaire

Comme dans tous les secteurs, l’épidémie a pris de cours l’institution judiciaire. Les normes sanitaires dans les tribunaux, les commissariats et les lieux de privation de libertés (prisons, centres de rétention administrative, hôpitaux psychiatriques) déjà déplorables depuis des décennies, accentuent la propagation et les conséquences de ce virus.

Infos locales

La petite cuillère, 102.2 FM, l’émission contre toutes les prisons à l’heure du confinement

Face à cette situation d’urgence grave liée à l’épidémie du coronavirus, on vous raconte, depuis nos salons confiné.e.s, des informations de luttes contre l’enfermement, des brèves de résistance, des refus de remonter dans les cellules. On relaie les mutineries face aux parloirs arrêtés, les lettres et textes de prisonnier/prisonnières ou de proches qui ne veulent pas se taire face à l’épidémie, les risques sanitaires, la mort, la non prise en charge de l’administration pénitentiaire. On écoute les messages, les dédicaces de prisonniers/prisonnières et de leurs proches.
Les 1ers et 3es jeudis du mois de 20h à 21h en direct sur radio Canut.

Infos locales

100 000 flics dans les rues : appel à témoignages

Suite à la propagation rapide du Covid-19 sur toute la planète, le gouvernement a annoncé ces derniers jours la quasi-suppression de la liberté de circuler dans la rue sous peine de fortes amendes, et la mobilisation de milliers de flics dans les espaces publics. Comme en Italie, en Espagne, en Tunisie ou en Chine, le même scénario se répète : les rues se vident et les contrôles policiers se multiplient.

A lire sur d’autres sites

Chers amis... ne nous laissons pas isoler

Nous vivons un moment historique, et lundimatin va vous épargner la peine de l’apprendre de la bouche du président de la République le plus haïssable que le pays ait connu depuis Louis-Napoléon Bonaparte. Selon toutes probabilités, le gouvernement va ordonner le confinement de la population française, peut-être dans certaines régions pour commencer.

Infos locales

Une banalisation de la sur-violence : retour sur la manifestation du 7 mars à Lyon

L’acte 69 des Gilets Jaunes appelé ce samedi 7 mars a été le théâtre d’un niveau de violence rarement vu auparavant en manifestation à Lyon ! Le bilan détaillé reste à établir avec l’aide des autres groupes médics et du collectif Surveillons-Les. Mais on dénombre à ce jour : - au moins quatre tirs de LBDs dans la tête, un tir dans la main ayant entraîné une perte de sensation dans deux doigts, plusieurs dizaines de tirs de LBD supplémentaires dans les membres inférieurs ou le torse, également plusieurs blessures similaires dues à des tirs tendus (nombre incertain à ce jour). Récapitulatif de cette journée par le collectif Médic’Action.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Témoignage du CRA de Lyon St Exupéry sur la grève de la faim face au coronavirus et à la suppression des visites et des audiences

Témoignage du 16 mars d’un prisonnier du CRA de Lyon St Exupéry sur la grève faim face à la suppression des visites et des audiences et la crainte des prisonnier.es face au coronavirus.
Plusieurs grèves de la faim ont lieu dans d’autres CRA (Lesquin, Vincennes, Mesnil-Amelot notamment) en ce moment même. Liberté pour tou-te-s les prisonnier-e-s !

Infos locales

Manifestation « carnage » du 7 mars : appel à une prise de parole publique le mardi 17 mars place Bellecour

Le Comité contre les violences policières de Lyon appelle à une prise de parole commune des victimes et des témoins, mardi 17 mars à 12h30, sur la place Bellecour. Alors qu’en pleine période électorale, les candidats détournent les yeux, il est temps de rappeler que les violences d’État ne sont pas que de simples fait-divers, mais constituent un grave problème politique.

Mise à jour :

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 103 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info