Une

Articles mis en valeur dans la première page.

Infos locales Médias

[Podcast] Enfermé.es dedans avec Mayday

Tentes de l’armée, blizzard dans les micros, posture de maréchal, mercredi soir tu as peut-être regardé la mise en scène grossière du guignol et manqué la diffusion de Mayday sur Radio Canut.
Allez, on t’en veut pas, aujourd’hui tu peux réécouter notre podcast, on nous a dit qu’il faisait beaucoup de bien !

Mémoire Répression - prisons

Le 28 mars 1983, des jeunes des Minguettes démarrent une grève de la faim contre les violences policières

Comme en 2010 en centre-ville, comme en 2007, et comme en 2005 dans les faubourgs, les violences subies, le climat de racisme, les quartiers abandonnés de tous et les révoltes étaient d’actualité en 1983 : le 28 mars, après de nouvelles violences policières, 12 jeunes du quartier des Minguettes en ont vraiment marre et entament une grève de la faim.

Analyse et réflexion Salariat - précariat

Réponse publique et anonyme d’une étudiante assistante de service social au « plan de mobilisation volontaire »

Le samedi 21 mars 2020, j’ai reçu un mail de mon centre de formation d’assistante de service social dont je tairai le nom. Il s’agit d’un courrier de la DRDJSCS à propos du « plan de mobilisation des étudiant-es en travail social ».
Ce message nous informe qu’en qualité d’étudiant-es assistant-es de service social, nous sommes désormais mobilisables « sur la base du volontariat », dans le cadre de la gestion de crise du COVID-19 stade 3. Les missions sont larges : assurer l’accueil et notamment dans le domaine de l’hébergement, de la réinsertion, de l’asile, de l’aide alimentaire, de la protection des majeurs vulnérables, de la protection de l’enfance et de l’accueil de personnes âgées et handicapées. Le message nous assure que les consignes sanitaires seraient rappelées à nos employeurs, nous assurant ainsi une intervention en toute sécurité. Enfin, il est précisé que notre volontariat sera pris en compte pour « valoriser notre engagement » au moment de la certification.

Infos locales Médias

Solidarités, résistances et réflexions autour du coronavirus à travers les sites du réseau Mutu

Rebellyon.info est membre d’un réseau de sites d’informations locales, avec chacun leurs particularités, mais réunis autour de principes communs. Initiatives solidaires, résistances face à l’arbitraire et à l’autoritarisme, réflexions et analyses au sujet de la crise actuelle... à l’heure du confinement, l’information est un enjeu crucial et il est plus que jamais nécessaire de renforcer nos médias autonomes ! Lisez, partagez, venez publier, bref participez à Mutu !

Infos locales Salariat - précariat

Pendant la « guerre sanitaire », les attaques contre les travailleur.euses continuent : fiche pratique juridique et analyse syndicale

Trop de travailleurs.euses sont exposé.e.s inutilement et sacrifié.e.s au nom de l’intérêt économique. Les mesures d’urgence sociales sont largement insuffisantes mais la sphère publique va encore soutenir à bout de bras l’économie capitaliste. Alors que la gestion sanitaire de la crise laisse à désirer, le gouvernement ne trouve rien de plus urgent à faire que d’attaquer le droit du travail... C’est inacceptable ! Les travailleurs.euses encore en activité gardent leur pouvoir de blocage économique et il faudra aussi solder les comptes après le confinement… Ne nous laissons pas faire : organisons nous !

A lire sur d’autres sites Salariat - précariat

En Italie, des professionnel.les de la santé appellent à une grève générale le 25 mars

En Italie, des professionnels de la santé ont appellé à une grève générale le 25 mars avec ce slogan : je ne peux pas faire grève, fais-la à ma place.
Il est intéressant de voir ce qui se passe en Italie en ce moment, surtout à l’heure où les travailleurs les plus précaires sont mis en dangers.
En Lombardie, le syndicat CGIL annonce qu’elle a été plutôt bien suivie.

Infos locales Répression - prisons

La petite cuillère, 102.2 FM, l’émission contre toutes les prisons à l’heure du confinement

Face à cette situation d’urgence grave liée à l’épidémie du coronavirus, on vous raconte, depuis nos salons confiné.e.s, des informations de luttes contre l’enfermement, des brèves de résistance, des refus de remonter dans les cellules. On relaie les mutineries face aux parloirs arrêtés, les lettres et textes de prisonnier/prisonnières ou de proches qui ne veulent pas se taire face à l’épidémie, les risques sanitaires, la mort, la non prise en charge de l’administration pénitentiaire. On écoute les messages, les dédicaces de prisonniers/prisonnières et de leurs proches.
Les 1ers et 3es jeudis du mois de 20h à 21h en direct sur radio Canut.

Mémoire Mémoire

25 mars 1994 : les jeunes déjà empêchés de manifester à Lyon !

On interdit ainsi à certains jeunes de « participer à toute manifestation publique » ou même « de se promener dans la presqu’île », c’est à dire le centre ville où se trouvent non seulement les grandes places comme la place Bellecour (où se déroulent la plupart des manifestations), mais aussi la gare de Perrache, l’Hôtel-Dieu et la mairie !
2010 ? Non ! 1994, et la répression contre le mouvement contre le CIP. Comme quoi, c’est avec les vieilles recettes....

Infos locales Rapports sociaux de genre

Manif féministe non-mixte sauvage du 14 mars

Le vendredi 13 mars, la préfecture a interdit la manifestation de nuit en non-mixité qui avait été déposée le 14 mars en raison des mesures luttant contre la propagation du virus Covid-19, qui empêchaient tout rassemblement de plus de 100 personnes. Les organisateur•ices de la manifestation ont respecté cette décision et annulé la manifestation initialement prévue. Cependant, des personnes ont quand même tenu à faire cette manif en non-mixité sans mec cisgenre dyadique, par sa nécessité impérieuse et pour revendiquer la réappropriation de l’espace public, car « la rue et la nuit nous appartiennent » !

Infos locales Répression - prisons

100 000 flics dans les rues : appel à témoignages

Suite à la propagation rapide du Covid-19 sur toute la planète, le gouvernement a annoncé ces derniers jours la quasi-suppression de la liberté de circuler dans la rue sous peine de fortes amendes, et la mobilisation de milliers de flics dans les espaces publics. Comme en Italie, en Espagne, en Tunisie ou en Chine, le même scénario se répète : les rues se vident et les contrôles policiers se multiplient.

Infos locales Éducation - partage des savoirs

A la « continuité », le Collectif des doctorant.e.s et non-titulaires de Lyon 2 répond « solidarité » !

En pleine crise sanitaire, alors que nous devrions tout faire pour faciliter la vie des plus vulnérables d’entre nous, l’injonction à la « continuité » pédagogique tient de l’acharnement. Or, nous ne pouvons accepter de sacrifier nos conditions de travail et les conditions de vie de nos étudiant.e.s pour satisfaire à la seule rhétorique guerrière de nos pouvoirs publics.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Soutien aux travailleur·se·s du sexe touché·e·s par l’épidémie de coronavirus et par les mesures de confinement

L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement que nous connaissons actuellement impactent l’ensemble de nos sociétés. Leurs impacts sont d’autant plus forts pour les personnes déjà isolées et précarisées. Dans ce contexte, la situation des travailleur·se·s du sexe est particulièrement difficile et notre solidarité s’avère indispensable.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 203 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info