A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Un citoyen belge condamné à 4 ans de prison ferme pour avoir traduit un tract

Lors du procès de Bruges (28/02/2006), 11 personnes ont été jugées pour appartenance à un mouvement de la gauche turque. Certains d’entre eux, dont Bahar Kimyongür (citoyen belge), ont été condamnés pour 4 ans. Ces activistes politiques n’ont pourtant jamais commis le moindre délit, ni la moindre action violente. Le cas de Bahar Kimyongür est significatif : il a été condamné pour avoir uniquement traduit et diffusé un communiqué d’un mouvement de la gauche turque et pour l’avoir simplement commenté lors d’un entretien télévisé. D’après le président du tribunal, cette activité d’information élémentaire et démocratique est aussi grave et répréhensible qu’un attentat terroriste !

A lire sur d’autres sites

La police suisse acquittée dans l’affaire du pont d’Aubonne

En mai 2003, sur le pont d’Aubonne, un policier coupait la corde sur laquelle s’étaient accrochés deux militants, bloquant ainsi l’autoroute pour stopper une délégation du G8 qui se rendait à Évian.
Le policier qui a coupé la corde et son supérieur, accusés de « lésions corporelles par négligence », sont sortis acquittés du procès qui s’est tenu du 13 au 15 février 2006 à Nyon, en Suisse.

A lire sur d’autres sites Globalisation - capitalisme

Une expression anti-autoritaire au Forum Social Alternatif de Caracas

Le site NUMÉRORO de St-Étienne a traduit un texte de l’Action Mondiale des Peuples racontant comment a fonctionné le Forum Social Alternatif à Caracas, au Vénézuela, du 23 au 29 janvier 2006. Dans la même ville se tenait le Forum Social Mondial qui s’institutionnalise et sert de faire-valoir à des leaders plutôt qu’à faire converger des luttes populaires.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

L’école des flics (sur « Résistons Ensemble »)

« Les policiers et les gendarmes sont vos amis » affirme Sarkozy en s’adressant à des collégiens. Et les « amis » seront difficiles à éviter puisque le ministre entend banaliser la présence des flics dans les établissements. Ne reculant devant aucune énormité, il veut « ficher » les élèves avec un carnet de comportement et étendre aux mineurs la procédure de comparution immédiate...

A lire sur d’autres sites Guerres - Armements

Agent Orange au Viêt Nam : le plus grand oubli à cheval sur deux siècles

Les nécrotechnologies ne sont pas une nouveauté chez Monsanto. Avec six autres firmes américaines, cette entreprise a fabriqué l’une des plus terribles armes chimiques : l’agent orange. Elle porte avec le gouvernement des États-Unis la responsabilité d’un des plus grands crimes contre l’humanité."
. Voir aussi cet article sur Rebellyon.

A lire sur d’autres sites

Samir diffamé sur le Canard Enchaîné

« Non mais tu as vu ? Ils ressortent toutes les affaires bidon dans lesquelles les flics ont cherché à me mouiller ! » Samir croit devenir fou, le 14 décembre dernier, en découvrant la « une » du Canard enchaîné. A lire dans CQFD.

A lire sur d’autres sites

Adieu commandanta Ramona

JPEG - 12.4 ko

Décédée le 6 janvier 2006, Ramona était une des voix les plus connues des femmes indiennes du mouvement zapatiste.
Elle fut la première représentante de l’EZLN à se produire à México, sur la place centrale, à l’occasion du Congrès national indigène, en octobre 1996. En 1993, la commandanta Ramona et la future commandanta Ana María ont consulté exhaustivement les communautés indigènes zapatistes (alors clandestines) sur l’exploitation des femmes, avant de rédiger la "Loi révolutionnaire des femmes zapatistes" qui fut rapidement adoptée par le mouvement.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Rafle de collégiens à Strasbourg-Hautepierre (ZEP) suite à une manif

Une manif a été organisée par des collégiens pour protester contre leurs conditions de vie au collège et le renvoi d’un assistant d’éducation. Quelques vitres sont brisées puis vient le calme, les interpellations, les perquisitions et les gardes à vue de 48 heures, pour 7 jeunes agés de 13 à 14 ans. Texte de protestation et appel à soutien

A lire sur d’autres sites

48e Congrès de la CGT : le blog « Où va la cgt » informe et conteste

Le blog « Où va la CGT ? » s’est créé fin novembre pour préparer le Congrès Confédéral et tenter de regrouper les énergies éparpillées qui s’opposent sans grand succès pour l’instant à la direction de Thibault et Le Duigou.
Le blog animé par des militants politiques de Voie Prolétarienne propose des analyses et des documents, épluche les dossiers soumis au débat, reproduit des documents d’opposition qui circulent en souterrain et publie les commentaires des uns et des autres.
Nous invitons les syndicalistes lyonnais à participer à la préparation de ce Congrès qui s’annonce très important pour l’avenir de notre syndicat.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Abattre le nouveau mur de Berlin... autour des quartiers

« Les bien-pensants veulent établir un nouveau mur de Berlin pour isoler les "émeutiers". Reconnaître que la révolte est une nécessité vitale, c’est aussi le seul moyen de condamner le piège électoral qui nous est tendu. » C’est à lire sur le site RÉSISTONS ENSEMBLE contre les violences policières et sécuritaires, dans le dernier bulletin qui parle aussi de Lyon...

A lire sur d’autres sites

Comores : alerte à Mayotte !

Les personnes originaires de la Grande Comore, d’Anjouan, de Moheli, aussi bien que de Mayotte sont nombreuses sur l’agglomération lyonnaise et sont inquiètes pour leurs proches étant donné la situation sur place. Les déplacements forcés sont absolument indignes de la France qui n’en a pas fini de l’ère coloniale... Merci à « SURVIE » de nous fournir ces informations.

| 1 | ... | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info