A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites

Pénurie de médicaments et désindustrialisation : entretien avec le délégué syndical CGT Famar Lyon

La crise du Coronavirus a déchiré le voile sur la réalité des conséquences de la désindustrialisation. Alors que plusieurs sites industriels stratégiques majeurs en France sont fermés ou menacés de fermeture, des syndicats CGT pointent du doigt la pénurie de médicaments et de matériel médical et font le lien avec la stratégie du capital. Le médias « Unité CGT » à interrogé à ce sujet Yannig Donius, secrétaire du Comité social et économique et délégué syndical CGT Famar Lyon.

A lire sur d’autres sites

Coronavirus : 5 mesures d’urgence

Face à la crise sanitaire majeure qui frappe le monde entier, nous ne pouvons nous contenter de dénoncer l’inaction du gouvernement, ou de respecter les – nécessaires – mesures de prévention. Alors que les ravages du néolibéralisme et de la destruction des services publics sont désormais des évidences aveuglantes, il s’agit aujourd’hui à la fois de mettre en accusation le système qui a rendu possible une telle situation, et de mettre en pratique de nouvelles formes d’organisation collective.

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

En Italie, des professionnel.les de la santé appellent à une grève générale le 25 mars

En Italie, des professionnels de la santé ont appellé à une grève générale le 25 mars avec ce slogan : je ne peux pas faire grève, fais-la à ma place.
Il est intéressant de voir ce qui se passe en Italie en ce moment, surtout à l’heure où les travailleurs les plus précaires sont mis en dangers.
En Lombardie, le syndicat CGIL annonce qu’elle a été plutôt bien suivie.

A lire sur d’autres sites

Les précaires ne sont pas de la chair à patron

La crise sanitaire est bien installée. Elle s’ajoute à une crise sociale ininterrompue. De nombreuses travailleuses et travailleurs enchaînent les périodes de chômages, les contrats d’intérim, les CDD et les petits boulots non-déclarés. Depuis des décennies, le code du travail est cassé, les règles sont assouplies pour les patrons. Aujourd’hui, les travailleuses et les travailleurs les plus précaires le payent, se retrouvant en première ligne, non seulement pour gérer la crise, mais aussi pour... continuer à faire tourner le capitalisme.

A lire sur d’autres sites Travail / Précariat / Syndicalisme

Aide à domicile et coronavirus : être protégé et se protéger !

La crise sanitaire que nous traversons impacte tous les professionnels du soin et tout particulièrement les centaines de milliers de salariés de l’aide à domicile et des services à la personne. Depuis quelques jours, nos syndicats sont confrontés à la détresse de salariés de ce secteur, du fait de l’inertie ou de la désinvolture de leur employeur.

A lire sur d’autres sites Travail / Précariat / Syndicalisme

Congé pour garde d’enfant – dispositif pour le COVID 2019 (salariés du privé)

La fermeture de tous les établissements, de la crèche aux universités, a été décidée à partir de lundi 17 mars 2020.
Si vous êtes parent d’un enfant de moins de 16 ans (ou 18 ans si handicap) et que vous ne pouvez pas travailler en raison de sa présence à la maison, un congé spécial prévu par l’assurance maladie a été mis en place. Si vous avez la possibilité de continuer en télétravail, cette procédure ne s’applique pas.

A lire sur d’autres sites Travail / Précariat / Syndicalisme

Chomage partiel et/ou technique – Dispositif pour le COVID 2019

Dans le cadre des mesures de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus, certaines entreprises sont amenées à interrompre leur activité, en particulier celles qui font l’objet d’une obligation de fermeture depuis lundi 16 mars 2020 (restaurants, bars, magasins…).
Les entreprises peuvent, dans ce cas, placer leurs salariés en « activité partielle » également appelée « chômage partiel ».

A lire sur d’autres sites Travail / Précariat / Syndicalisme

Exercer son droit de retrait - dispositif pour le COVID 2019

L’appel au confinement et à la précaution est encore loin d’être une réalité pour bon nombre de travailleurs.euses forcé.e.s à se rendre au travail dans les entreprises ou services y compris non indispensables. Pour la CNT-SO, les fermetures des lieux de travil non essentiels et le maintien à domicile des travailleurs-euses, avec maintien des rémunérations, doit être la norme. Cela passera par le rapport de force collectif avec les équipes syndicales. Cela passe aussi par des mesures individuelles comme le droit de retrait. Tutoriel à lire ici.

A lire sur d’autres sites

Une mobilisation tenace, une colère croissante, et une orientation syndicale qui fait débat

Par Serge Goudard, le 2 février 2020 (Source : A l’encontre - La brèche)
Faire « pression » sur le gouvernement ou rompre avec un pouvoir prêt à tout pour imposer sa réforme des retraites ? C’est une question qui est ouvertement posée alors que, face à une mobilisation toujours forte et une colère grandissante, Macron reste inflexible, combinant répression du mouvement social et multiples propositions de « dialogue » faites aux organisations syndicales.
Cette question prend d’autant plus d’acuité que s’est (...)

A lire sur d’autres sites

Un objectif : le retrait complet de la réforme des retraites, Une nécessité : l’arrêt de toute concertation

À en croire les propos d’Édouard Philippe, l’objectif des discussions menées avec les directions syndicales serait de trouver des « compromis ». En réalité, il ne s’agit que de leur faire avaliser quelques miettes pour cautionner le maintien du projet de réforme de retraite à points et faire refluer la mobilisation.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info