A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

Patriarcat, non-mixité, auto-organisation

L’article « Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a changé pour moi » publié sur Rebellyon il y a quelques jours a été repris sur Indymedia Paris. Une personne a écrit un article en réaction et l’a posté sur Indy Paris.
Je pense que c’est une bonne chose que les témoignages venant de divers horizons circulent. Nous écouter les un(e)s les autres, confronter nos expériences mais aussi nos analyses. Nous avons un outil, l’Internet, des Indymedias qui nous peuvent nous permettre d’élaborer (...)

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

La morale de ces morales...

Made­moi­selle voudrait vous faire un aveu de pre­mier ordre : elle n’a jamais réussi à lire un livre de la sociologue Irène Théry jusqu’au bout, parce que ça lui pique les yeux. Du coup, imag­inez sa joie lorsqu’elle est tombée sur ses tri­bunes dans le jour­nal Le Monde, à l’occasion de « l’affaire DSK »...

A lire sur d’autres sites Éducation - partage des savoirs

Quelques pistes de réflexions dans une optique de déconstruction du genre masculin

Ce texte fait suite à un travail de tentatives de déconstruction personnelle sur les thématiques de l’anti-sexisme et de l’anti-patriarcat. Il fait aussi et surtout suite à des discussions/lectures que j’ai pu avoir sur ces sujets, notamment lors du week-end féministe de début avril organisé par le collectif anarcha-féministe Ovaire et Contre Tout. Il est fait sans autre prétention que de tenter d’apporter quelques pistes de réflexions dans une optique de déconstruction du genre masculin.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info