Analyse et réflexion

Analyse et réflexion Répression - prisons

Zones de Sécurité Prioritaires : mode d’emploi

Un sigle qui en impose : ZSP pour « Zones de Sécurité Prioritaires ». ZSP pour se donner les moyens de continuer une opération policière centenaire : s’accaparer la rue, en faire un espace public où tout circule, éliminer les éléments de la plèbe les plus fougueux. ZSP : ce pourrait être aussi le nom d’un basculement hors de l’ordre policier.

Analyse et réflexion Répression - prisons

Remarques sur l’état de la prison et de la Justice française au regard du « procès Khider »

Pas la peine de revenir sur les faits, énormément d’articles de presse ont été écrit sur le sujet dont un des derniers décrit bien l’état d’esprit de Christophe Khider, un des deux évadés de la prison de Moulins-Yzeure en février 2009.
Voir aussi l’article du journal l’Envolée à ce sujet, un débat publique aura lieu le vendredi 12 Avril.
[rouge]Samedi 13 avril dans la matinée : Redoine Faïd, ancien braqueur emprisonné pour une tentative d’attaque à main armée, vient de s’évader de la maison d’arrêt de Sequedin (Nord) à l’aide d’explosifs ! [/rouge]

Analyse et réflexion Répression - prisons

Politique pénale : quand les idées reçues dictent leurs lois

S’il est un domaine où fantasmes et contre-vérités cohabitent, c’est bien celui du crime, de la délinquance et de la peine. « Ce qui domine est la désinformation et la propagation des idées reçues, par exemple que la peine de mort peut faire reculer la criminalité ou que les taux d’homicide sont en hausse », estime Denis Salas, magistrat. Les idées reçues concernent aussi bien les auteurs d’infraction que la nature de la délinquance ou de la réponse pénale.
Texte extrait du numéro 74-75 de la revue « Dedans-Dehors », revue de l’Observatoire International des Prisons

Analyse et réflexion Migrations - sans-papiers

Pour des cendres de rétention...

Sous prétexte d’aider les sans-papiers
enfermés, la Cimade, France Terre
d’Asile, l’Assfam, Forum Réfugiés,
l’Ordre de Malte et CollectifRespect
viennent de se repartir le marché
de l’information juridique contre
cinq millions d’euros. Entreprises
prestataires de service, elles s’engraissent
et participent à la machine à expulser,
s’ajoutant à la longue liste de ceux qui
tirent déjà profit de l’enfermement
(construction, logistique, transport…) .
Au bal masqué de la bonne conscience,
le sourire humanitaire de la domination
n’est alors que l’autre face de sa matraque.

[Affiche trouvée sur les murs de plusieurs villes, Juin 2009]

Analyse et réflexion Répression - prisons

Bienvenue en Sarkoland ! par Gilles Sainati

Analyse du projet de loi de prévention de la délinquance.
De nombreux textes ont été votés depuis ces dix dernières années en matière de procédure pénale, de peines, d’ordre public. Citons : la loi sur la sécurité quotidienne, la loi sur la sécurité intérieure, les lois Perben I & II, la loi sur la récidive, la loi sur l’égalité des chances.
Ces textes (sauf peut être le dernier cité) instauraient un Etat sécuritaire.

Analyse et réflexion Répression - prisons

Le CPE, l’entêtement du gouvernement et la criminalisation du mouvement : le point de non-retour

Empreint de gravité, J.Chirac a assuré avoir entendu les inquiétudes qui s’expriment chez de nombreux jeunes et chez leurs parents. Et dans son extrême solennité, il leur a envoyé quinze mille policiers et gendarmes mobilisés pour protéger les « lieux symboliques » des hordes de « faux manifestants », des « casseurs venus de la banlieue » et de « l’extrême gauche ». On en est à plus de 3 000 arrestations depuis le début du mouvement !
Alerte ! On se croirait sous l’occupation ! Le régime de Vichy est de retour !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info