Infos locales

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Stop aux tests osseux à l’hôpital pour jeter des jeunes étrangers en prison ou à la rue !

À Grange-Blanche et à Mère-Enfant, comme dans d’autres hôpitaux en France, des médecins font des radios, des scanners et d’autres examens, pour déterminer l’âge osseux de mineurs qui ne les ont pas demandés.
Ils exécutent des décisions du Parquet ou de juges, pour vérifier si les jeunes migrants qui se disent mineurs en arrivant en France le sont vraiment. Malgré de nombreuses protestations contre la pratique des tests osseux, le gouvernement vient de faire voter par l’Assemblée nationale l’inscription de ces contrôles dans la loi.
Rassemblement samedi 13 juin à 14h30, place d’Arsonval, devant l’entrée de l’hôpital Édouard-Herriot

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Rassemblement contre le projet de loi immigration - actions toute la semaine

Le projet de loi immigration devait passer au parlement début 2016. Subitement le gouvernement décide de le passer en plein été pendant que tout le monde est en congé... Six associations de défense des immigrés se mobilisent et on créé une semaine de sensibilisation contre ce projet de loi. Le point d’orgue en sera le grand rassemblement du dimanche 14 juin sur les quais du Rhône ; regardez quand même le programme entier...

Infos locales Migrations / Sans-papiers

La bobine vénère du lundi soir du CSAO-Le Harraga : « Les Messagers »

En une semaine, trois naufrages ont conduit à la mort de plus de 1100 personnes. Ces victimes s’ajoutent aux dizaines de milliers de personnes mortes en tentant de rejoindre l’Europe depuis les années 1990. Ces hommes, ces femmes, ces enfants n’ont pas sombré à cause d’une faute de navigation. Ce sont les politiques anti-migratoires européennes qui sont les premières responsables de ces milliers de mort.es.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Expulsion imminente au 31 boulevard Yves Farges !!

Ces personnes ont pour certaines droit (théoriquement) à un hébergement d’urgence, mais on leur dit qu’il n’y a pas de place. Toutes savent que la police risque de débarquer d’un matin à l’autre pour les expulser.
Elles tiennent à montrer les conditions dans lesquelles elles vivent depuis un an et demie pour la plupart d’entre elles. Vendredi 10 avril elles avait déjà exprimé leur colère et leur incompréhension totale de ne pas être pris en compte.
L’expulsion a eu lieu ce matin : Expulsion en cours squat Yves farges, Farges : Interpellation sans sommations et conduite au CRA. Le camp collé au squat de Yves Farges a lui aussi été expulsé : Après expulsion, démolition en cours du camp de rue pré gaudry.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Rassemblement RESF devant la préfecture jeudi 22 janvier

Contre l’exclusion des jeunes majeurs étrangers, venez nombreux devant la Préfecture !
Jeudi 22 janvier à 18 h devant la Préfecture (Rue Dunoir. Tram T1. Arrêt Saxe Préfecture)
Après la libération d’Amine du centre de rétention, Levée des OQTF ! Régularisations ! Ancien élève du lycée Hector Guimard, Amine est sorti libre du CRA mardi dernier, sur décision du Préfet et grâce à notre mobilisation. Il nous reste à obtenir sa régularisation qui n’a été jusque là que vaguement évoquée par les policiers du (...)

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Pour l’inscription d’Amina à l‘université Lyon 2 et l’obtention de ses papiers de séjour !

Madame Amina G., jeune majeur d’origine algérienne et vivant à Givors avec sa famille, était inscrite à l’université Lyon 2 Bron en L.E.A. première année pour l’année universitaire 2013-2014, étant titulaire d’un récépissé de demande de carte de séjour valable jusqu’à la fin de l’année universitaire 2014.
Mais ni l’université, ni la préfecture ne veulent accepter qu’elle finisse sa formation en France.

| 1 | ... | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | ... | 29 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info