Infos locales

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Calais : après la jungle, l’enfer… Agissons !

Alors que les medias ont largement couvert le plan com’ des ministères de la police et de la ségrégation autour de la destruction de la « Jungle » à Calais, peu d’informations sont diffusées sur ce qu’il s’y passe ces derniers jours. La situation y est pourtant particulièrement dure : les différents squats de la ville sont évacués, des grèvistes de la faim sont arrêtés…
- on peut retrouver une chronologie des évènements sur Indymedia Lille.
- un canal twitter diffuse des informations régulières sur la situation sur place : http://twitter.com/calaisolidarity (en anglais).
Des militantEs présentEs sur place appellent à les rejoindre rapidement (lire la suite).

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Soutenons Khedher Haddad Sans papier

C’est lors d’un simple contrôle administratif que Khedher Haddad, pizzaïolo à Saint Sauveur de Montagut, en Ardèche, se fait embarquer par la gendarmerie pour un défaut de papiers d’identités. Le soir même il se retrouve au centre de rétention de St Exupéry.
Rapidement les habitants du village se mobilisent pour Khedher et promettent que les actions vont se multiplier avec notamment un repas de solidarité le 8 septembre et une marche le 12 septembre 2009.
Une pétition en ligne est disponible en fin d’article.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Expulsion d’un squat de rroms à la Guill’

L’expulsion a eu lieu ce mardi 03 mars au matin. Une vingtaine de personnes était présente en soutien. A 7h00, entre 20 et 30 flics (CRS) ont repoussé violemment les personnes voulant empêcher l’expulsion qui étaient groupées devant l’entrée du squat. L’une d’entre elles a été arrêtée (puis relâchée. Elle passera en Maison de Justice pour rébellion). Les flics ont ensuite procédé à l’expulsion des familles.
Une réunion ouverte sur les suites à donner à cette expulsion aura lieu mercredi 04 mars, à 19h00, dans la salle CR03 de l’université Lyon-II-Quais occupée.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Fichages, violences policières, restrictions de la liberté de manifestation, intimidations... Qui pratique l’amalgame avec Vichy ?

Il n’est pas rare qu’en période de contre-sommet les autorités s’octroient une forme de plein pouvoir. Contrôles au faciès, violences policières, fichage généralisé... La liste des atteintes aux droits de l’homme est longue.
Il n’est donc pas totalement surprenant que pour le contre-sommet de Vichy, la répression fût au rendez-vous. Ce qui est particulièrement choquant c’est le silence qui entoure ces « dérapages » malgré la gravité de ceux-ci.
Rebellyon revient sur trois de ces cas où les autorités ont franchi la ligne rouge.
- Vichy : récit de la violente évacuation du camping par la police

Le camping organisé à Vichy par le forum organisateur de la manif’ a fait l’objet d’une évacuation violente durant la nuit du 3 novembre, après 1 h du matin. Au menu : saccage par la police des tentes et des affaires, tabassage et terrorisation de leurs occupants. Témoignage personnel…
- Retour sur la tentative de fichage des militants lyonnais prenant le car pour Vichy

Est-il encore permis d’aller manifester sans être l’objet d’un fichage massif ? Lundi, la police a tenté de prendre les noms, prénoms et adresses de toutes les personnes qui souhaitaient se rendre à Vichy pour manifester contre le sommet européen sur l’« intégration ». Protestation du Collectif lyonnais contre le sommet de Vichy.
- Quarante arrestations au contre-sommet de Vichy

L’équipe légale pour le contre-sommet de Vichy appelle à ce qu’une solidarité en parole et en acte s’exprime en vue des procès à venir et à ce que soit mis en place des mobilisations publiques face à la répression.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

L’équipe légale du contre-sommet de Vichy sur la répression policière appelle à la solidarité

L’équipe légale pour le contre-sommet de Vichy appelle à ce qu’une solidarité en parole et en acte s’exprime en vue des procès à venir et à ce que soit mis en place des mobilisations publiques face à la répression. (Lire la suite)
Mise à jour du 5 novembre à 17 h : sur les 17 personnes encore en garde à vue aujourd’hui, 13 ont été relâchées sans poursuites, 3 personnes sont passées ce mercredi en comparution immédiate à Vichy et ont été condamnées à : 30 jours amende à 10 euros pour jet de canette vide, 250 euros pour jet de pierre et deux mois de sursis pour port de poing américain. Un militant belge, bien amoché par les flics, a également été relâché et passera dans un mois en procès, pour bris d’abribus.

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Chaîne humaine pour Florimond rue de la Ré (Bellecour) : la solidarité n’est pas un délit

Florimond Guimard, instituteur, passe en procès pour avoir manifesté contre l’expulsion du père d’un élève. Chaîne humaine de solidarité à Lyon sur la rue de la Ré (début de la chaîne côté Bellecour) le vendredi 20 avril à 17h30. Exigeons l’abandon des poursuites et mobilisons nous contre cette atteinte aux droits. Relaxe pour Florimond !

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Participons au forum social des quartiers populaires

Cela fait 30 ans que les banlieues réclament justice et que des revendications précises ont été formulées au travers de marches, de révoltes, de grèves de la faim, de manifestations et de réunions publiques...
Le forum, qui aura lieu les 22, 23 et 24 juin 2007 à St Denis, sera un lieu d’élaboration collective pour agir. Nous appelons toutes celles et tous ceux pour qui la question des quartiers est une priorité, à prendre leurs places au sein des collectifs d’organisation.

Et voici LE PROGRAMME du forum

| 1 | ... | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info