Infos locales

Infos locales Ecologie - nucléaire - alternatives

Un camarade grièvement blessé dans le Val de suse

Une offensive policière a été lancée ce lundi matin pour agrandir le chantier du TAV à la Baita Clarea dans le Val Susa. Un nombre impressionnant de policiers et de militaires ont été déployés dans le but de continuer le projet du TAV avec la volonté de frapper fort le mouvement, de faire mal. Cette offensive confirme les paroles de Manganelli, le chef de la police italienne, qui a déjà annoncé la couleur : « nous ne sommes pas satisfaits de la façon dont se passent les choses, la prévention n’a pas fonctionné, ils [les opposants] cherchent un mort... ».
75 000 personnes avaient manifesté samedi dans le Val Susa contre le projet Lyon-Turin (voir le compte-rendu).
[rouge]—> Mercredi 29.02, action de soutien à Lyon[/rouge].
[rouge]—> Jeudi 01.03, La lutte contre le Lyon-Turin bloque les trains à la Part-Dieu[/rouge].
A lire également sur Rebellyon :
- Lavanda
- Autour du No TAV du 24 février au 4 mars à Torino
- Les arrêtés des NO TAV protestent dans leur prison. Traduction de leur lettre

Infos locales Ecologie - nucléaire - alternatives

Lavanda

Ce texte a été diffusé dans la vallée à la fin du mois de Septembre, sous la forme d’un petit journal de lutte. Pour en saisir tous les aspects, aussi bien les références que les analyses de la situation, une contextualisation serait nécessaire. Il apparait cependant important de diffuser les idées qui circulent en Val Susa. D’autant que du côté français, si la mobilisation contre le TAV (le projet de TGV Lyon-Turin) semble inexistante, nombreux sont ceux qui sont sensibles à cette lutte, qui vont dans la vallée lors des grands rassemblements, ou encore pour passer au presidio rencontrer plus intimement les valsusains.
Lire aussi sur Rebellyon.info :
- Autour du No TAV du 24 février au 4 mars à Torino

Infos locales Guerres - Armements

Le 28 janvier à Lyon : journée mondiale pour l’abolition de la viande

Chaque année dans le monde ce sont près de 65 milliards d’animaux tués pour leur chair, auxquels s’ajoutent des milliers de milliards d’animaux aquatiques.
>>Parce que nombre d’entre eux souffrent de leurs conditions de vie et de mise à mort,
>>parce que la consommation de viande n’est pas une nécessité,
>>parce que les êtres sentients* ne doivent pas être maltraités ou tués sans nécessité,
faisons connaître la revendication d’abolition de la viande
*être sentient : être ayant la faculté de sentir, de (...)

Infos locales Guerres - Armements

LOPPSI 3 en vue !!

Même pas eu le temps d’informer les gens sur la 2 que la 3 se prépare déjà !
Au menu :
Reconnaissance faciale automatisée, amende pour les parents qui laissent leurs mômes tard le soir dans la rue, et puis plein de saloperies qu’on sait pas encore.
Un petit dessert concocté par les chefs- sado Guéant- Bauer-Ciotti tous renommés 5 étoiles dans le guide Vilain. Leurs seconds de cuisines sont bien sûr IBM , SFR, et quelques entreprises de sécurité privés qui s’en mettent plein les fouilles dans l’octroi (...)

Infos locales Globalisation - capitalisme

Eva Joly face à la france de la haine

Dans ce pays, faut pas toucher à l’armée...
Je n’aime pas Eva Joly. Parce que je n’ai pas ses idées politiques. Je la respecte pour son histoire, même si je n’aime pas ses méthodes. Elle est la candidate d’Europe Ecologie Les Verts pour 2012, je sais que je ne voterai pas pour elle, car elle ne me correspond pas. Et peut être ne voterai-je tout simplement pas, ou blanc. Mais...

Infos locales Guerres - Armements

Que fait encore l’armée française en Afrique ?

Débat à La Gryffe avec Raphaël Granvaud mercredi 17 novembre 2010 à 19h30 en co-organisation avec SURVIE 69.
Que fait l’armée française en Afrique ? Et de quel droit s’y trouve-t-elle encore aujourd’hui ? Si l’on en croit les discours officiels, elle n’y aurait plus depuis longtemps que des missions humanitaires et de maintien de la paix.

Infos locales Expression - contre-culture

On va s’les faire Komifo...

Le troisième arrondissement de Lyon autour du quartier de la Guillotière fait l’objet d’une répression policière qui s’est intensifiée depuis un an, date de l’ouverture du commissariat de police place Bahadourian. Au travers de récents événements, nous pouvons constater la volonté de contrôle de la population. Cela se traduit par le fait d’éviter tout débordement.

Infos locales Globalisation - capitalisme

30 ans après... Nicaragua / Honduras

Souvent on parle du Mexique zapatiste, mais qu’en est il de ses voisins ?... Couvre-feux, répressions, suspension des libertés individuelles...non, ce n’est pas de la France dont il est question, bien qu’on pourrait s’y méprendre, mais plutôt du Honduras et de la prise de pouvoir des militaires. Alors qu’il y a 30 ans, la révolution Sandiniste au Nicaragua renversait le régime dictatorial somoziste.

Infos locales Globalisation - capitalisme

Strasbourg, un mois après les manifestations contre l’OTAN, l’heure du bilan pour la « legal team »

- La Legal Team et la Medical Team, qui ont soutenu juridiquement et médicalement les manifestants anti-Otan à Strasbourg, ont annoncé lundi 4 mai 2009 avoir enregistré plus de 1.700 appels signalant "des faits de répression policière" et dispensé des soins à un millier de personnes. (A lire ici sur le site antirepression.over-blog.com)
- A Lyon le soutien aux personnes blessé.es et/ou arrêté.es avait donné lieu à un rassemblement devant le commissariat du 1er arrondissement de Lyon : voir cet article de Rebellyon.
- Et lire La Lettre des inculpés de Strasbourg du dimanche 17 mai 2009 (sur le Jura libertaire) : « Je garde en mémoire le souvenir obsédant d’un crissement de pneus, du fracas d’un train qui déraille, des portières qui claquent. Ensuite le cliquetis strident des menottes sur mes poignets... »
- D’après les différentes sources le cout du sommet serait évalué entre 110 et 220 millions d’euros. Les dégradations auraient couté "seulement" 200 000 euros.
- Une brochure sur les black blocs
(sur Infokiosques.net) revient spécifiquement sur les "événements" de Strasbourg.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info