Mémoire

Dans cette rubrique, on trouvera notamment les articles de l’éphéméride ou Almanach de Myrelingue dont voici la présentation.

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

Sébastien Briat assassiné par la société nucléaire, le 7 novembre 2004

Le 7 novembre 2004, Sébastien, 22 ans, est mort à Avricourt, en Lorraine, renversé par la locomotive d’un convoi de déchets nucléaires partant vers l’Allemagne. La mort de ce jeune plein d’ardeur ne doit pas passer pour lettre morte. L’appel de Sébastien à refuser l’industrie nucléaire et ses déchets éternels dangereux pour les générations futures doit être entendu.

Mémoire Répression - prisons

Le 2 novembre 1979, Mesrine est assassiné par la police

Au cours de l’histoire, l’État a toujours cherché, pour mieux les éliminer, à transformer ses propres ennemis en ennemis public. Si cet état de fait se vérifie encore aujourd’hui avec notamment des personnalités comme Antonio Ferrara, Christophe Khider, Julien Coupat et bien d’autres, cela l’était aussi dans les années soixante-dix, vis-à-vis d’un certain Jacques Mesrine.

Mémoire Salariat - précariat

Retour sur les « Semaines Agitées » durant le mouvement des retraites à Lyon, en octobre 2010

Des matériaux pour une pensée en chantier, ce livre relate des expériences vécues à Lyon en octobre 2010 lors du mouvement social contre la réforme des retraites. Ce mouvement dura plusieurs semaines, les semaines agitées. L’intégralité de l’ouvrage est consultable dans l’article et sur le site de l’Atelier de Création Libertaire.

Mémoire Globalisation - capitalisme

Mehdi Ben Barka assassiné le 29 octobre 1965 avec l’aide du gouvernement français

À la veille de son enlèvement et de son assassinat, il présidait le comité préparatoire de la Conférence de la Tricontinentale qui devait réunir à la Havane, en janvier 1966, les représentants des mouvements de libération des peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Figure intellectuelle et politique du mouvement anticolonialiste et opposant au roi Hassan II du Maroc, Mehdi Ben Barka est assassiné le 29 octobre 1965 près de Paris. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Mémoire

27 octobre 2006 : Brad Will activiste d’Indymedia New York est tué par la police à Oaxaca au Mexique

Le 27 octobre 2006, au Mexique, à Santa Lucia del Camino, les bras armés du gouverneur de Oaxaca ont tiré sur la foule, et Brad Will, journaliste d’Indymedia New York a été tué. Nous n’oublierons pas Brad Will, d’autant plus que les autorités mexicaines mentent horriblement en tentant de faire passer l’APPO comme ses assassins...
Il y a encore des prisonniers politiques dans les geôles mexicaines, et plusieurs dizaines de personnes ont été tuées ou ont disparu... La répression sanglante continue au Mexique.

Mémoire Répression - prisons

27 octobre 2005 : Zyed et Bouna sont assassinés par la Police !

Le 27 octobre 2005, Bouna et Zyed meurent électrocutés alors qu’ils fuient un contrôle de police. Des émeutes embrasent Clichy-sous-Bois puis d’autres quartiers en France.
Cette année encore rendons hommage à Bouna et Zyed, à tous les autres tués par ou à cause de la police et aux frères enfermées pour rien ou pour une révolte légitime.

Mémoire Mémoire

Le mouvement anarchiste à Lyon (1880-1884)

Ce texte a initialement été écrit pour le site « Fragments d’Histoire de la gauche radicale » en introduction à la mise en ligne de journaux anarchistes lyonnais de la période 1882-1884. Il s’agit de mettre pour la première fois à la disposition du plus grand nombre une série de textes qui dormaient dans des archives poussiéreuses depuis une bonne centaine d’années. Ainsi on peut se donner une idée plus précise de l’activité des groupes se revendiquant du drapeau de l’anarchie à Lyon et sa région. La présentation de leur démarche est reproduite en fin d’article.

Mémoire Répression - prisons

Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « ici on noie les Algériens ! »

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier.
Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h...). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

Mémoire Guerres - Armements

Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la politique, donnant la parole au peuple et roulant en R5...

Mémoire Mémoire

Film : Minguettes 1983 – Paix sociale ou pacification ?

Pour les 30 ans de la Marche pour l’égalité et contre le racisme, qui traversa la France profonde du 15 octobre au 3 décembre 1983, l’agence IM’média a procédé à la restauration du film « Minguettes 1983 – Paix sociale ou pacification ? » et en propose une nouvelle version remastérisée.

Mémoire Guerres - Armements

Octobre lyonnais en 1942 : « Pas un homme en Allemagne ! »

C’est le cri des cheminots lyonnais des ateliers d’Oullins qui ont eu le courage le 13 octobre 1942 d’arrêter le travail pour s’opposer aux réquisitions de leurs collègues dans les entreprises de guerre allemandes. Le mouvement s’étend dans la région. L’unification de la résistance ouvrière et de la résistance militaire prend corps à partir de cet octobre lyonnais qui fut déterminant dans la lutte contre l’Allemagne nazie.

Mémoire Globalisation - capitalisme

Christophe Colomb découvre l’Amérique : au premier jour d’un ethnocide

Le 12 octobre 1492 Christophe Colomb découvre pour le compte des rois catholiques, Isabelle Ire de Castille (1474-1504) et Ferdinand II d’Aragon (1479-1516), ce que l’on connaîtra bientôt comme le Nouveau Monde. Lui pensera jusqu’à sa mort avoir découvert la route des Indes par l’ouest. A partir de ce jour, l’Occident qui découvrait tout juste l’existence de ce continent va se lancer dans une vaste opération de conquêtes coloniales. Entre sa découverte par Colomb et le XIXe siècle, la population autochtone d’un vaste continent va diminuer de 95% [1]. La disparition des populations due à de multiples facteurs (maladie, guerre, exploitation) s’accompagne d’une volonté de destruction systématique des cultures autochtones par les colonisateurs.

Mémoire Mémoire

[Radio] Histoires de squat à la Croix-Rousse

« D’aussi loin que je me souvienne... j’ai toujours aimé faire chier le monde »
Une émission sur les luttes de squatteur.euses dans les années 90 à la Croix-Rousse, avant et au moment de la gentrification de ce quartier.

Mémoire Politicaillerie

Le 11 octobre 1711, la tragédie du Pont de la Guille a donné la Part-Dieu, devenue depuis la Part du diable

Madame Servient, dame Catherine de Mazenod de son nom de jeune fille, fut si tellement frappée par cette tragédie, qu’elle laissa une partie de ses immenses domaines de la rive gauche, « sa part de Dieu » « au profit des pauvres » de la ville de Lyon !!
Cependant, les échevins, les élus municipaux lyonnais ne firent pas grand cas de son voeu, puisqu’on voit bien ce qu’il en est advenu de la « Part-Dieu »...

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

Bien la bonne année ! Ce 10 octobre à Lyon, nous sommes en 2062 !

Et oui, selon le calendrier lyonnais, c’est le nouvel an à partir de ce 10 octobre à 7h49. Alors, embrassons-nous pour le jour de l’an ...
En effet, on dit que c’est à ce moment-là en moins 43 qu’il y a eu au lever du jour la fondation de Lyon par Plantacul, même si des bourgades gauloises existaient déjà à cet endroit depuis fort longtemps. Ils sont fous ces Romains...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info