Mémoire

Dans cette rubrique, on trouvera notamment les articles de l’éphéméride ou Almanach de Myrelingue dont voici la présentation.

Mémoire Capitalisme / Consumérisme

23 novembre 1831 : le peuple de Lyon maître de la ville depuis 3h du matin

Le 2 frimaire de l’an 40, l’Hôtel de ville de Lyon est aux mains des canuts, des ouvriers et de tout le peuple insurgé. Durant plus d’une semaine, Lyon est une cité libre, une cité ouvrière. Mais le 3 décembre la réaction s’abbat sur la ville faisant plus de 600 morts. La devise « Vivre en travaillant ou mourir en combattant ! » prend alors tout son sens.

Mémoire

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans poursuivi par la police meurt percuté par un train

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans roule sans casque sur un quad. Les flics municipaux le prennent en chasse. Joaïl tente de les semer à pied en passant par des voies de la SNCF mais un train arrive et le percute. Après 5 jours de révoltes à Vienne, une première marche blanche et organisée par la famille qui se constitue en comité vérité et justice. Retour sur ce drame.

Mémoire Mémoire

21 novembre 1831 : début de la révolte des canuts

Les ouvriers en soierie de Lyon se soulèvent en novembre 1831 en prenant pour devise « Vivre en travaillant ou mourir en combattant ». La révolte des canuts est devenue légendaire dans le monde entier.
Nouvel épisode, jour par jour, de cette révolte des canuts (il y en a eu une deuxième en 1834) au sein de « l’Almanach de Myrelingue »...

Mémoire Mémoire

Journée Internationale du Souvenir Trans

Le 20 Novembre, c’est la Journée Internationale du Souvenir Trans. Une journée à la mémoire des personnes trans disparues. Comme Vanessa Campos, assassinée cet été sur son lieu de travail au Bois de Boulogne, ou Rita Hester, assassinée le 28 novembre 1998 à Boston. Pour cette occasion, quelques mots à leurs mémoires.

Mémoire Médias

Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des délégués et non pas des chefs... » (Réédité et numérisé par Normale-Sup Lyon)
Ainsi naissait à Lyon la presse ouvrière, ce qui eu un impact considérable dans le monde entier. Dans l’Écho de la Fabrique, Marius Chastaing définit le journal : « c’est un bouclier (un journal sert d’armes défensives), un javelot (il sert à l’attaque), un miroir (il réfléchit les opinions), une arène (il leur ouvre un champ libre), une table rase (il reçoit des perspectives radicalement nouvelles et conserve leur expression diverse) ».

Mémoire Mémoire

Autriche 1918-1938 : des Conseils à l’Anschluss

Ou comment la social-démocratie n’a pas stoppé le fascisme. Dans l’entre-deux guerres, l’Autriche est le seul pays où la Social-démocratie avait des armes pour s’opposer à l’extrême-droite. Elle aura été plus habile pour briser le mouvement ouvrier.

Mémoire Mémoire

Tarnac, une affaire d’État

Retour sonore sur une affaire qui aura défrayé la chronique : manipulations politiques, dérives policières, curée médiatique, création d’un ennemi intérieur : « l’ultra-gauche mouvance anarcho-autonome » ... tous les ingrédients d’une affaire d’État qui débutta le 11 novembre 2008.

Mémoire Mémoire

11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les monuments aux morts et les cérémonies. La République, et avec elle le pouvoir en place (quelle que soit son étiquette politique), profite de ces moments pour s’autocélébrer, sans se soucier de véracité historique.

Mémoire Mémoire

Le 9 novembre 1965 à New York : une panne de courant ... libératrice !

Le 9 novembre 1965, une gigantesque rupture du courant électrique se produisit à New York. Mais, au lieu des scènes d’horreur que les politiciens imaginaient ce fut un immense soulagement. Ce fut presque une vacance du pouvoir ; pendant quelques heures on arriva plus près de la véritable anarchie qu’aucun de nous n’aura le bonheur de l’être jamais.

Mémoire Mémoire

Sébastien Briat assassiné par la société nucléaire, le 7 novembre 2004

Le 7 novembre 2004, Sébastien, 22 ans, est mort à Avricourt, en Lorraine, renversé par la locomotive d’un convoi de déchets nucléaires partant vers l’Allemagne. La mort de ce jeune plein d’ardeur ne doit pas passer pour lettre morte. L’appel de Sébastien à refuser l’industrie nucléaire et ses déchets éternels dangereux pour les générations futures doit être entendu.

Mémoire

Le 2 novembre 1979, Mesrine est assassiné par la police

Au cours de l’histoire, l’État a toujours cherché, pour mieux les éliminer, à transformer ses propres ennemis en ennemis public. Si cet état de fait se vérifie encore aujourd’hui avec notamment des personnalités comme Antonio Ferrara, Christophe Khider, Julien Coupat et bien d’autres, cela l’était aussi dans les années soixante-dix, vis-à-vis d’un certain Jacques Mesrine.

Mémoire Mémoire

Mehdi Ben Barka assassiné le 29 octobre 1965 avec l’aide du gouvernement français

À la veille de son enlèvement et de son assassinat, il présidait le comité préparatoire de la Conférence de la Tricontinentale qui devait réunir à la Havane, en janvier 1966, les représentants des mouvements de libération des peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Figure intellectuelle et politique du mouvement anticolonialiste et opposant au roi Hassan II du Maroc, Mehdi Ben Barka est assassiné le 29 octobre 1965 près de Paris. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Mémoire

27 octobre 2006 : Brad Will activiste d’Indymedia New York est tué par la police à Oaxaca au Mexique

Le 27 octobre 2006, au Mexique, à Santa Lucia del Camino, les bras armés du gouverneur de Oaxaca ont tiré sur la foule, et Brad Will, journaliste d’Indymedia New York a été tué. Nous n’oublierons pas Brad Will, d’autant plus que les autorités mexicaines mentent horriblement en tentant de faire passer l’APPO comme ses assassins...
Il y a encore des prisonniers politiques dans les geôles mexicaines, et plusieurs dizaines de personnes ont été tuées ou ont disparu... La répression sanglante continue au Mexique.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info