Mémoire

Dans cette rubrique, on trouvera notamment les articles de l’éphéméride ou Almanach de Myrelingue dont voici la présentation.

Mémoire Répression - prisons

Angela Davis, la rebelle, condamnée à mort, est acquittée le 4 juin 1972

Aux cotés de Malcom X et Martin Luther King, Angela Davis est une grande figure du mouvement Noir américain qu’elle paiera en étant condamnée à mort en 1972. C’est une mobilisation d’une ampleur internationale qui permit sa libération. Aujourd’hui, elle est toujours militante des luttes sociales et politiques : « La jeunesse est plus révoltée et plus créative que jamais ! »

Mémoire Répression - prisons

« Apprendre à riper une voiture, à toujours la renverser du coté du réservoir » Conseils en manif... du 24 mai 1968

Le 24 mai 1968, Lyon s’embrase et des barricades se forment un peu partout. Rapidement, des tracts de conseils en manif sont tirés et diffusés. Les archives de Lyon ont exhumé ce bout d’histoire qui rappelle, par certains aspects, les conseils actuels et, par d’autres, montre ce qu’était la violence dans les manifs à l’époque.

Mémoire Répression - prisons

Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante

Retour de l’ordre bourgeois dans le sang, la Semaine sanglante reste l’un des évènements les plus sombres du mouvement révolutionnaire français. Pas moins de 30.000 communard.es seront tué.es dans les combats et 46.835 seront fait prisonnier.es. En une semaine Adolphe Thiers et ces sabre-peuple décapitent Paris la Rouge. Mais si la Commune tombe, sa mémoire perdure.

Mémoire Répression - prisons

8 Mai 1945 : Massacre de Sétif !

Le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois...
Cet évènement tragique nous touche particulièrement à Lyon, car il y a un grand nombre de personnes originaires de Sétif parmi les habitants de Lyon.
La négation des massacres d’hier font le racisme d’aujourd’hui !

Mémoire Répression - prisons

Les Martyrs de Chicago - aux origines du 1er mai

Le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs américains d’obtenir la journée de huit heures. Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340 000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.
Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.
Lire aussi : Le lendemain du 30 avril...

Mémoire Répression - prisons

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans poursuivi par la police meurt percuté par un train

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans roule sans casque sur un quad. Les flics municipaux le prennent en chasse. Joaïl tente de les semer à pied en passant par des voies de la SNCF mais un train arrive et le percute. Après 5 jours de révoltes à Vienne, une première marche blanche et organisée par la famille qui se constitue en comité vérité et justice. Retour sur ce drame.

Mémoire Répression - prisons

Dans la nuit du 12 au 13 février 2007 à Saint-Fons, Tina et Raouf meurent percutés par la BAC

Il y a 11 ans, dans la nuit du 12 au 13 février 2007, deux jeunes, Tina Sebaa et Raouf Taïtaï, originaires du 8e sont morts dans un accident de voiture alors qu’ils étaient poursuivis par la BAC (une troisième personne grièvement blessée). La version officielle n’a pas tardé et a évidemment très vite mis hors de cause les policiers...

Mémoire Répression - prisons

La lettre de David Hicks, Condamné à mort et exécuté aux USA le 20 janvier 2000

En mémoire de cet homme qui a toujours clamé son innocence, exécuté le 20 janvier 2000 par l’État du Texas. Depuis le rétablissement de la peine de mort aux USA en 1976, 40 ans après : 1237 condamnés à mort ont été exécutés et 464 uniquement au Texas, dont Johnny Conner le 22 août 2007, les 28 et 29 août : DaRoyce Mosley, John Amador, et six autres exécutions les jours suivants rien qu’au Texas.

Mémoire Répression - prisons

Déclaration des 66 Anarchistes au Tribunal de Lyon le 19 janvier 1883

Le 8 janvier 1883, à Lyon, débute le procès dit "des 66". Il est reproché aux accusés « d’avoir (...) été affiliés ou fait acte d’affiliation à une société internationale, ayant pour but de provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. »
Et c’est le 19 janvier que les prévenus liront devant le Tribunal correctionnel de Lyon la déclaration suivante, devenue aujourd’hui texte primordial de référence :

Mémoire Répression - prisons

Le 18 décembre 1997 Fabrice Fernandez est abattu dans le commissariat du 9e d’une balle en pleine tête

Le jeune Fabrice Fernandez, 24 ans, a été abattu le 18 décembre 1997, d’une balle en pleine tête tirée à bout touchant, alors qu’il était interrogé, assis menottes aux poignets, dans les locaux du commissariat du neuvième arrondissement de Lyon, rue Berjon à Vaise. Le policier Carvalho, en état d’alcoolémie, au cours de l’interrogatoire, venait de tirer d’un fusil à pompe dont il avait mis le canon sur la mâchoire du jeune Fabrice Fernandez, le tuant sur le coup !

Mémoire Répression - prisons

Les Lois Scélérates de 1893-1894

Ce texte de Francis de Pressensé est issus d’une brochure publié au Éditions de la Revue blanche en 1899. Cette brochure se compose de trois texte. Le premier, reproduit ici dans sont intégralité ’Notre Loi des Suspects’. Le second ’Comment ont été faites les Lois Scélérates’ d’un auteur inconnu et le troisième ’L’application des Lois d’exception de 1893-1894’ d’Émile Pouget.
La France a connu à plusieurs reprises, au cours de ce siècle, ces paniques, provoquées par certains attentats, savamment exploitées par (...)

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info