Petit guide lyonnais

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Police milice, justice complice

Le nabot malfaisant l’avait promis aux sauvageons de je ne sais plus quelle cité, et c’est toute la France qui s’est réveillée avec la gueule de bois, mais là où les premiers ont vécu trois semaines de fêtes avant la « descente », la seconde ne doit son état léthargique qu’à sa passivité soigneusement entretenue depuis des années par la propagande médiatique.
Celles et ceux qui ont été élu pour « faire barrage au fascisme » (vous vous souvenez ? ils en rigolent encore ...) nettoient au Kärcher la façade de la (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Fini de rire

En appel, le 24 novembre, Luis et Christian ont été condamné à des peines lourdes alors que le tribunal de grande instance les avait relaxés tous les deux, selon les conclusions de l’enquête de l’IGPN. Il faut dire que le président de la 4e chambre, Grégoire Finidori (« Fini de rire » pour les intimes), n’est pas précisément renommé pour sa mansuétude. Ce serait même plutôt l’inverse puisque depuis plus de dix ans on tombe régulièrement sur ce triste personnage, dès qu’il s’agit d’évoquer les horreurs judiciaires (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Collectif État d’Urgence

Un collectif de soutien inconditionnel aux jeunes inculpés et condamnés des quartiers de l’agglomération lyonnaise s’est créé le 11 novembre. Il a pris comme nom : « Collectif état d’urgence ». Une première réunion s’est tenue le mardi 15 novembre à Lyon. C’est un collectif qui débute, de nombreuses discussions et échanges très intéressants ont eu lieu, différents groupes de travail sont déjà mis en place afin de concrétiser plusieurs initiatives.
D’abord, s’organiser pour participer aux comparutions immédiates au (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Brèves

Classe ouare
Le 16 octobre, un camion a été volé à St Priest avec 44 ordinateurs portables à son bord. Quelques jours plus tard, le camion a été retrouvé abandonné dans un lotissement et les deux personnes qui l’avait subtilisé seront retrouvées peu après. Les deux personnes, qui travaillaient dans l’enteprise d’où venait les portables, sont passées dans la foulée en comparution immédiate. Comme elles étaient sous le coup d’une récidive (le 27 juillet avec 20 ordinateurs portables) la lourde condamnation (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Faire appel à Lyon... manifestive & répression

Faire appel à lyon....
Suite aux arrestations musclées, lors de la manif festive du 30 avril 2005, Luis et Christian avaient été relaxés par un jugement du TGI. La violence et l’aberration de ces interpellations policières avait été confirmée par une enquête de l’IGPN, et les bandes de vidéosurveillance... (Christian n’a même pas participé à la Manifestive et n’a pas jeté de bouteille il a simplement tenté de séparer des personnes qui s’invectivaient après la fin de cette manifestation festive ; idem pour (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

À la lumière d’une prison qui brûle...

Le 8 décembre, c’est la fête des lumières.
Une grande mascarade autour de la résurrection d’une vieille tradition religieuse. L’occasion de jeter tout le monde dans la rue. C’est que la pacification passe parfois par la fête... nous ne reviendrons pas là-dessus.
Rappelons juste que la dernière édition de l’événement fut l’occasion d’annoncer le plan Lumière 2, pour toujours plus de clarté dans notre ville, tout au long de l’année. Un plan d’éclairage qui ne concerne plus seulement le “patrimoine” mais aussi (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Qui sème les flics et la misère, récolte l’émeute !

Depuis maintenant plus d’une semaine, les émeutes urbaines commencées à Clichy s’étendent à d’autres villes et se durcissent. Ce mouvement spontané insurrectionnel a été déclenché par la mort de 2 jeunes éléctrocutés dans un local EDF en fuyant la police alors même qu’ils n’avaient rien à se reprocher. Cet “accident” est révélateur de la peur qu’inspirent les forces de l’ordre. Et ce à cause des violences quotidiennes pratiquées par les flics, qu’elles soient légales ou qualifiées de “bavures”. Mais ce n’est que la (...)

Petit guide lyonnais Ecologie - nucléaire - alternatives

Brèves

Assassinat légal, suites.
Début octobre, la « justice française » a procédé à une reconstitution pour clarifier les circonstances de l’assassinat de Nicolas Billotet, flingué le 13 mars 2003 par le Groupe d’Appui de la Police de Proximité. Les flics en question sont donc revenus rue Docteurs Cordier dans le quartier de Saint Rambert, dans le 9e arrondissement de Lyon, mais cagoulés cette fois, histoire de « protéger leur anonymat ». Deux jours après les faits, les rapports de police et le Progrès de Lyon (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

La prévention situationnelle

Par Lulu Casse(les)noisettes
Le réaménagement urbain de Lyon, peut laisser ses habitant-es étonné-es : l’uniformité est de mise... Les place du Pont et Bahadourian, celles de la Bourse, de la République et des Charpennes, l’esplanade de la grande côte, ou bien la petite place du Griffon, qu’ont en commun ces places ? La sobriété et le sol en bloc de granit ? Oui mais encore ?
Elles ont toutes été conçues selon une doctrine appelée « prévention situationnelle ».
Guide de conception à l’appui, les (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Retour de flammes

Dans le sillage des émeutes éclatant depuis une dizaine de jours en région parisienne , l’insurrection gagne l’agglomération lyonnaise autour du 5 novembre : Vénissieux, Rillieux-la-Pape, Saint-Fons, Meyzieu, Bron, Saint-Priest, Lyon... En 6 jours, plus de 200 voitures flambent et les affrontements se multiplient avec la police : 8 flics sont ainsi blessés à Vénissieux dans la nuit du jeudi 10 novembre ; 8 bus TCL sont pris pour cible mardi soir, un bus est incendié totalement à Vaulx et un cocktail (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

« Et nos nuits seront plus belles que les jours » : petits rappels à propos de la situation insurrectionnelle dans la périphérie lyonnaise.

Avant la tempête, ça ressemble déjà un peu à la tempête...
Entre janvier et septembre 2005, les services de police affirment que près de 800 véhicules auraient été incendiés sur l’agglomération lyonnaise. Le 9 octobre des poubelles et une voiture flambent dans le 8° arrondissement, 3 autres bagnoles sont cramées à Grignais. Courant octobre toujours, trois distributeurs de ticket TCL sont incendiés sur différentes stations de tram, un gymnase brûle à Villefranche. Et le dimanche 16, l’émeute prend à (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Peur bleue... Un témoignage piqué sur rebellyon

Tout a commencé mercredi 19 octobre à « l’arrêt public des platanes » : soirée dub avec un bon couple des mecs qui nous faisaient vibrer au rythme des machines et de bonne énergie, tout était là pour que ça soit une longue soirée de fête et de convivialité. Il fait encore bon, les gens résistent encore à la fraîcheur de la nuit, et dans toute la place et le bar, les gens parlent d’une seule chose : l’after au « Bauhaus ». On arrive vers 23 h 00 et le son envahit l’espace jusqu’à au moins 1 h du mat, heure vers (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Prison sous tension...

Le 31 août, un moldave de 25 ans, en prison préventive depuis plus de trois ans et demi, a relié la poignée métallique de la porte de sa cellule à une prise de courant, pour se venger des matons « qui envoie du gaz et lui prenne sons sang » ; témoignage direct sur la façon dont l’univers carcéral tue à petit feu les prisonnier-es, et les conduit à péter les plombs. Le jeune en question avait déjà fait une tentative similaire à la maison d’arrêt de Villefranche, sans plus de succès que cette fois-ci, mais avec (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Pô d’justice pô de paix

Jeudi premier septembre, trois flics qui tentaient d’interpeller des jeunes impliqués dans un deal de hachich ont été joyeusement repoussés et roués de coup par une vingtaine d’habitantEs du quartier, ce qui a permis aux personnes visées de s’esquiver... Deux jours plus tard, le vendeur s’est fait arrêter au même endroit, et a écopé de huit mois ferme et sept cent cinquante euros d’amende en « dommage et intérêt », pour une échauffourée à laquelle il n’a finalement pas participé : la “justice” française ne (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Grève de la faim au CRA St-Exupéry

Il est très souvent difficile d’avoir des infos sur la (sur)vie des individu-es dans des lieux clos comme les prisons, les centres de rétention administratifs ou autres institutions de ce genre qui invisibilisent certaines classes sociales qui mettent en péril le « bonheur universel ». Mais récemment (pour l’échelle temporelle du popouri) la Cimade, par le biais du Collectif 69 de soutien aux sans papiers, a fait sortir d’entre ces quatre murs (pas toujours imperméables !) la grève de la faim qui s’y (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Techniques de Casse Libératrices...

Depuis janvier 2005, des portillons automatiques ont été installés pour « sécuriser » l’accès aux différentes stations de métro, c’est à dire pour le réserver aux personnes intégrables et solvables, avec ticket ou abonnement à l’appui. Maintenant que la moitié du réseau souterrain se trouve ainsi équipé, on peut se faire une idée des premières conséquences pratiques du nouveau dispositif... Commençons par une bonne nouvelle : il est toujours possible de frauder joyeusement, surtout si on entre par une station (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

À Lyon , le 1er arrondissement sous pression policière

Ces derniers temps, la Brigade Anti Criminalité qui sévit dans le premier arrondissement de Lyon s’est illustrée dans plusieurs agressions envers les populations que la politique municipale souhaiterait expulser des pentes de la Croix-Rousse en voie avancée d’embourgeoisement.
Début juin, vers une heure du matin, Samir sortait son chien avant d’aller se coucher. Il tombe sur les flics de la BAC, qui l’ont déjà croisé dans le quartier mais qui lui demandent quand même ses papiers. Mais voilà, Samir ne (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Brèves

Big Brother fait les gros yeux...
Çà y est, les nouvelles caméras sont installées dans le septième arrondissement. Plus moyen d’échapper au contrôle policier de l’espace si on veut pique-niquer place Raspail, ou se promener entre la Guillotière et place Voltaire, de la place Voltaire à la place Guichard ou entre Guichard et Saxe-Gambetta. La Bourse du travail est maintenant sous vidéosurveillance, et tous les moyens techniques sont donc réunis pour le fameux « flicage du mouvement social » : des (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

La justice veille au grain...

Le 25 et le 26 mai, se sont tenus les deux procès des prévenu-es de la street party du 30 avril. Les 4 qui comparaissaient le 25 étaient en prison préventive suite à leur comparution immédiate. En revanche, le 26 mai, les deux autres comparaissaient libres mais sous contrôle judiciaire. Entre les murs du tribunal de grande instance, on a encore pu assister à une parodie de justice... Encore cette fois-ci ce sont des pauvres, des « marginaux » (comme l’a si bien dit le président du tribunal) qui ont été (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

...Jujustice nulle part !

Verdict très dur en comparution immédiate suite aux arrestations à la manifestive du 30 avril.
Les six personnes qui ont été arrêtées lors de la manifestive de samedi sont passées en comparution immédiate lundi, mais en fin de soirée, les uns après les autres. Il était près de 21h pour le délibéré. Tous ont demandé que le procès soit repoussé pour préparer la défense. Pour certains ce sera le 25 mai, d’autres le 26 mai.
Près de 7 heures au Palais de justice... Les personnes présentes à l’audience sont (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info