Petit guide lyonnais

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Manifestive du 30 avril : passer les frontières et courir...

Place Guichard entre 13 h 30 et 14 h 30 : les chars arrivent doucement, tous décorés et même avec des slogans engagés (« un commissariat qui ouvre c’est l’éducation et la santé qui reculent... »). Y a pas encore de son mais des gens proposent de séances de maquillage et déguisement, distribuent des petits tracts qui font le point sur l’organisation pratique de la manif et ses objectifs politiques. Un peu avant 15 h ça démarre : les camions sonos font comme des poches où les gens se pressent pour remuer un (...)

Petit guide lyonnais Ecologie - nucléaire - alternatives

Collectif des Résistances de Lyon

Les Résistances, c’est un collectif militant informel, sans chef ni hiérarchie, sans statut officiel, c’est un groupe affinitaire où toutes les bonnes volontés peuvent converger. Tout individu est libre de venir et de partager son point de vue sans adhérer à une doctrine quelconque.
Notre ville est traditionnellement considérée comme résistante et elle dispose d’un réseau militant dense et complexe. Nous souhaitons réunir le plus grand nombre possible de personnes issues de ce réseau, dans une (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Sortie à Lyon de « La raison du plus fort ».

« La raison du plus fort », le long-métrage documentaire de Patric Jean sort en salle à Lyon le 2 février au cinéma l’Opéra, 6 rue Joseph Serlin, Lyon 1er.
Le film passe par les quartiers et les prisons de Tournai, en Belgique, puis à Amiens, avant d’arrivre à Lyon (comparution immédiate au Palais de justice, prison St Paul, discussion prise sur le vif à Fourvière...) et finit par Marseille. Partout le même constat : au lieu de combattre la pauvreté, on combat les pauvres. (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Petite histoire carcérale...

Le 24 janvier, deux détenus de la prison de Saint Quentin Fallavier ont été condamnés, en comparution immédiate, à 5 ans supplémentaires pour « tentative d’évasion avec usage d’une arme » (en l’occurrence un couteau et une barre de fer) Trois jours avant, ces prisonniers avaient pris en otage une surveillante en réclamant qu’on leur ouvre les grilles ; elle venait faire remplir une fiche à propos de la grève de la faim qu’ils avaient entamée depuis deux jours. D’après le Progrès du 25/01, six matons ont été (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Le fichier d’empreintes génétiques de la police compte ses premières victimes.

Début janvier, quatre jeunes gens de Vaulx-en-Velin partent en vadrouille avec un véhicule emprunté. Poursuivis par les forces de l’ordre, ils se sont retrouvés à nager dans le Doubs (en plein hiver donc) pour lui échapper : c’était sans doute pour eux la moins pire des issues, ce qui peut déjà en dire long sur la confiance qu’on peut avoir dans le traitement de la police et de la justice. Ils ont été cependant arrêtés et emmenés à l’hôpital pour hypothermie. Là, ils ont refusé le prélèvement d’ADN auquel (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

TCL, c’est pas vraiment « Transports Collectifs et Libres »

Les Transports en Commun Lyonnais ont une idée bien particulière du « Commun » qu’ils sont sensés connecter, mettre en réseau : à l’automne déjà, la ligne 26 avait été détournée pour exclure du plan de circulation les habitant-es d’un bidonville installé-es sur la commune de Chassieu. Auparavant, on avait eu droit à des scènes surréalistes avec des contrôleurs sous protection policière qui empêchaient l’accès au bus à des personnes pourtant munies d’un titre de transport. Et cet été, grâce au zèle des contrôleurs (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Démocratie ou sécurité...

Le 7 décembre s’est tenue une réunion publique du Centre d’Étude sur les Réseaux les Transports et l’Urbanisme, animée par le Forum Français pour la Sécurité Urbaine, avec pour thème " sécurité et démocratie : comment faire entrer les problématiques de sécurité urbaines dans les politiques d’aménagement urbain ". « Au début, le porte parole du Forum a présenté son réseau européen : le Forum au niveau européen en gros a trois axes forts 1) faciliter l’échanges des bonnes pratiques entre villes européennes 2) mettre (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Actualité des violences policières

Dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 octobre, deux adolescents de 16-17 ans volent une voiture pour faire un p’tit tour.
Ils sont rapidement pris en chasse par une voiture banalisée de la police. Au bout d’une dizaine de minutes, la voiture des ados s’immobilise dans une impasse du 8e arrondissement et la voiture des flics se gare derrière eux pour les coincer. Les deux policiers en sortent armés, s’approchent de la voiture et se mettent, l’un à la hauteur du conducteur et l’autre à la hauteur (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Le 7 octobre, journée porte ouverte de la police nationale...

Trois jours de festivités organisées au plan national, pour montrer que « policier c’est un métier au service des autres »... Pour Lyon, le gros des attractions est programmé à la Caserne Sergent Blandan : le site ressemble à une zone industrielle à l’abandon, avec de grands hangars murés, des herbes folles. Il y a un gros cratère, souvenir d’un ancien plan d’eau converti en terrain de foot, réduit ensuite en un terrain de hand ball encore une fois abandonné... Reste des cailloux et des ronces. Dans le no (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Encore une histoire de violences policières dans le quartier des Terreaux, à Lyon

Le jeudi 15 juillet, cinq jeunes sortaient tranquillement vers 1 heure du matin d’un café qui fermait, rue Ste Catherine. En marche vers un autre établissement, trois individus patibulaires en polo noir, la boule à zéro leur sont tombés dessus à coups de matraques. Ils ont d’abord attrapé le garçon le plus corpulent. Cependant, celui-ci sortait d’une opération du dos quelques temps auparavant pour une hernie discale. Ils l’ont mis à terre et l’un d’eux, volontairement, a même mis le pied sur son dos. Ce (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Une nouvelle prison à Lyon ? La dialectique du tout sécuritaire.

Surpopulation carcérale, maisons d’arrêt surchargées par les détenu-es en préventive, les prisons St Paul et St Joseph (quartier Perrache) qui renferment 3 fois plus d’individus que ce pour quoi elles sont conçues ... Qu’à cela ne tienne, il suffit de construire de nouvelles prisons ! Il est prévu depuis quelques années que l’une d’entre elles soit réalisée à Lyon. Sauf que le moment venu de déterminer la commune qui accueillera ce beau projet républicain, ben plus personne n’en veut !
Trois communes ont été (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Le feu aux poudres

Le tract suivant a été diffusé à la prison St Paul grâce a des fusées de feux d’artifice tirées au-dessus de la cour de promenade, le 14 juillet 2004.
En ce 14 juillet 2004, la prise de la Bastille est encore une fois célébrée, alors que 64 000 prisoniers-ères pourrissent entre quatre murs dans d’autres bastilles.
Cette année, plusieurs mutineries ont déjà éclaté dans les prisons françaises, à Clairvaux, à Loos-les-Lille, à Moulins, à Osny-sous-Bois, à Saint Maur, à Valence... Des bâtiments entiers ont été (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

L’OMI n’est pas notre ami

Les centres de rétention administrative (CRA) constituent un rouage essentiel du dispositif d’expulsion des personnes étrangères en situation irrégulière. Pour autant, les politiques migratoires instaurées au niveau de l’espace Schengen ne se résument pas seulement à la mise en place d’une machine à expulser : elles ont pour première conséquence de condamner les populations migrantes à la clandestinité, c’est à dire de les soumettre à un contrôle policier et à une exploitation économique spécifique. En (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Témoins

Il s’agit, avec vous, dans la région lyonnaise et au delà, de résister aux tendances des Institutions de la sécurité et de la défense à vouloir tout régenter. Il s’agit, avec vous, d’apporter une information que l’on ne trouve presque jamais dans les médias. Il s’agit, avec vous, d’entrevoir enfin une autre forme de vie sociale.

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Nulle part c’est près de chez nous

Dimanche 25 avril 2004.
Par une belle matinée ensoleillée nous sortons du centre de rétention de Satolas où nous avons rendu visite à une camarade sénégalaise embastillée avec ses deux enfants de 4 et 6 ans, d’ailleurs nés sur le sol français (la présence d’enfants au centre de rétention est de plus en plus fréquente).
Nous rencontrons alors monsieur XYZ, assis avec sa valise sur la pelouse coincée entre les barbelés du centre de rétention et l’autoroute. Image irréelle... Monsieur XYZ attend ses amis qui (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Témoignage d’expédition punitive de la police aux Minguettes

Rubrique mensuelle de l’association Témoins
Les policiers étaient déjà venus chez moi, il y a environ six mois, pour chercher un de mes enfants qui n’habite plus chez moi depuis 1997. Ils étaient venus deux fois, mais j’ai toujours refusé de les laisser entrer en disant que mon fils n’habitait pas chez moi, ce qui est la réalité. Ils m’ont dit « Tu nous casses les pieds, tu emmerdes le monde, un jour nous allons venir à 6 heures du matin et nous allons tout casser ». Et ils l’ont fait !
C’était un (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

MOINS, des actrices et des acteurs en mouvement

Prenons notre vie en main !
Ce qui se passe à Lyon c’est notre affaire.
Un constat : Nous sommes quotidiennement confronté-es à des violences, venant de la société, en tant que victimes ou témoins, voire à une opacité totale sur des situations graves actuelles ou récentes ici et là-bas (Afrique, Asie...). Face à cela, il est quasiment impossible d’être écouté-es.
Pourquoi nous existons : Pour essayer de remédier à cela, pour essayer aussi de créer une brèche dans le système afin de se réapproprier la (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Rétention : GFC complice

C’est donc GFC construction (« des défis à relever »), filiale de Bouygues, qui s’est vue attribuer, le 22 mars 2004, le marché concernant la rénovation et l’aggrandissement du centre de rétention administrative de Lyon-St Exupéry (B.O.A.M.P 15 A, annonce n° 196, parution du 27 janvier 2004) - dont la capacité « d’accueil » doit donc passer d’environ 70 personnes retenues (ne sont jamais comptées par les autorités les mineur-e-s, de plus en plus nombreux-euses, pour qui on ajoute simplement quelques matelas à (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Pop’potins

Le 17 avril, dans le cadre d’une journée de mobilisation contre les centres de rétention, quelques personnes certainement peu recommandable ont décidé d’aller voir comment le soleil se levait au-dessus du centre de rétention administratif de Lyon-St Exupéry (désigné par la suite par le doux nom de « CRA »). Au passage, sur les ponts surplombant des accès autoroutiers à l’aéroport et donc, au CRA, trois banderoles ont été accrochées : « ici comme ailleurs, non aux centres de rétention », « arrêt des expulsions (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Un livre : Pourquoi faudrait-il punir ?

Et voici le nouveau bouquin de tahin party !
La thématique en est la punition, plus particulièrement sous son aspect pénal, c’est à dire étatisé. Bien sûr, parce que c’est la moindre les choses, Baker y dit du mal de la prison. Mais elle met en garde contre le piège de croire que la suppression de la prison apporterait forcément un mieux.
Elle soutient que la prison, à cause de son petit côté archaïque, pourrait bien finir par (presque) disparaître, pour laisser la place à quelque chose de pire. (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info