Petit guide lyonnais

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Réseau de vigilance des libertés publiques sur l’agglomération lyonnaise

Il y a plus d’un an déjà que le réseau de vigilance existe. Cette initiative s’est construite sur le constat que les violences policières en tout genre (harcèlement, contrôles au faciès, répressions des manifs...) ont tendance à s’accentuer, ce qui ne veut pas dire qu’il y en avait pas avant... au contraire.
Pour contacter le réseau de vigilance, le mail est : vigilancelyon at rezo.net.
En cas de violences policières, en urgence, téléphonez au : (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Nettoyage méthodique de la vie croix-roussienne... suite...

Voilà, ça faisait un petit bout de temps que le bar, le P’tit Truc - rue de l’anonciade, se demandait si nos ami-e-s de la préfecture chômaient en ces jours où il n’y a de travail pour pas grand monde (même pas pour ceux et celles qui veulent !!).
La réponse a été claire... 8 jours de fermeture administrative pour un soit-disant tapage nocturne.
Nos bureaucrates n’abandonnent décidément pas les bonnes vieilles méthodes qu’ils systématisent sur les Pentes de la Croix-Rousse. Ça fait déjà 2 ans (voir le (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Les éducs en colère...

C’est un drôle de métier. Un drôle de chemin. Quelque chose comme une troisième voie entre bosser dans un système qui s’auto-reproduit toujours et ne pas en faire partie. C’est être avec des gens. Des mômes et des adultes. Qui souvent vont mal. De l’autre côté. Avec eux-elles. Faire en sorte que quelqu’un-e soit là à qui parler. Avec qui faire. Pas forcément pour emmener autre part. Mais pour accompagner. Accompagner un trajet. Qu’on ne se méprenne pas. Il ne s’agit normalement pas d’insérer, de normer, de (...)

Petit guide lyonnais Ecologie - nucléaire - alternatives

Pop’potins

Résistances...
Lundi 29/03, un jeune homme est arrêté par la police nationale rue des Martyrs de la résistance à Vénissieux pour une histoire de « vélo-volé ». Il réussit a appellé des habitant-e-s à la rescousse : en quelques instants un groupe se forme qui parvient à libérer le sauvageon. Par contre un « garçon de 17 ans soupçonné d’avoir participer activement » à cette libération a été interpellé et placé en garde à vue. Pour délit de solidarité ?
Si la justice est aveugle c’est à cause des lacrymos
Mardi (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Témoins info : la feuille d’information de l’association Témoins

Ce bulletin d’une dizaine de pages vise à diffuser « une information qu’on ne trouve pas souvent dans les médias », concernant principalement les violences policières et les formes de résistances qu’elles suscitent dans la région lyonnaise.
Entre petites brèves et analyses de fond, le Témoins Info entend « stopper notre inertie » et entamer ainsi l’atmosphère d’impunité qui enveloppe toute intervention policière .
En plus, comme il enregistre tout un tas de précédents, ce petit bulletin nous donne des billes (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Petit historique d’un éphémère collectif : le collectif pour l’affichage libre (oct 2001 à juin 2002)

En ce temps là les français-es avaient peur : l’insécurité régnait dans les rues qui étaient aux mains des « sauvageon-nes » (dixit J-P chevenement, ministre, de gauche, de l’intérieur de la France entière) : le PS pluriel au pouvoir apprenait le surf sur la vague sécuritaire.
En 2001, à Lyon, l’ancien maire, R. Barre, créateur entre autres des décrets anti-bruits (de fêtes de jeunes) et surtout installateur de la vidéo-surveillance dans le centre ville (52 caméras pour commencer modestement) était poussé (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Quand ils disent le mot prévention ils sortent leur revolver

A Lyon, février c’est le moment des bonnes résolutions sécuritaires. Début février, donc, s’est tenue la première réunion du CLSPD du 3e arrondissement (Conseil Local pour la Sécurité et la Prévention de la Délinquance), pour l’année 2004.
Et il y avait foule, avec d’abord les officiels : le Préfet, le Procureur de la République, les élus du 3e, des responsables des polices nationale et municipale, des représentants de la direction d’académie, du Sitral, de la SLTC et des éducateurs rattachés au secteur du (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Petites annonces - brèves

Le 31 janvier dernier, le CLAG (collectif lyonnais après-Gênes) et poudre d’escampette (collectif contre les centres de rétention) ont coorganisé, à Lyon, la journée européenne contre les centres de rétention et de soutien aux sans-papiers. Le contexte était particulier : depuis quelques temps rien n’avait été fait autour de la question des sans-papiers, le mouvement s’étant mit en veilleuse à cause de conflits internes. Divers événements se sont déroulés ce jour : la BAC (brigade d’actions chantées) (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Journée sans achat : 5 manifestants soldés

C’est par un froid glacial que la manifestive du samedi 29 novembre a réuni près de 2 000 personnes dont une large majorité de teuffeur-euse-s. Tout au long du parcours il y eut de nombreuses actions : sabotages de panneaux publicitaires, recouvrages de pubs sexistes, tags/pochoirs en tout genre, actions de visibilisation des caméras de vidéosurveillance... L’ambiance y était agréable jusqu’à ce qu’un flic en civil (commissaire à Villeurbanne) se soit pris une mandale (16 h 15) alors qu’il voulait faire (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Prison : miroir d’une société d’enfermement !

La sélection de ceux et celles enfermé-e-s dehors (bracelets électroniques, assignation à résidence, aménagement des “peines” résidences surveillées, ...), la sélection de ceux et celles qui “profiteront” des hôpitaux psychiatriques ou des prisons de travail extérieur, et la sélection de ceux et celles qui croupiront sous l’œil des caméras nous montre que la prison n’est qu’une partie de l’iceberg. La condition d’enfermement plus large, plus massive de la société toute entière est loin d’être un univers si (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Quelques bonnes raisons de se lancer dans une campagne nationale contre la construction et la rénovation des centres de rétention

Empêcher la construction de nouvelles places de rétention est un biais concret pour lutter contre la mise en place du projet de loi Sarkozy sur l’immigration.
L’augmentation des places en rétention et en zone d’attente est la condition nécessaire à l’applicabilité du projet Sarkozy dont une des mesures vise à prolonger le temps de rétention. Le plan de construction et de rénovation (préparé par la gauche sous couvert d’amélioration des conditions de rétention dans le rapport Mermaz) qui se développe (...)

Petit guide lyonnais Migrations - sans-papiers

Après la Corse, bientôt une nouvelle résidence secondaire pour M. Sarkozy en région lyonnaise

Au niveau national, il y a actuellement 715 places en centre de rétention administrative (CRA) - il y en aura 230 de plus en 2004 et 600 en 2006 (si l’on n’y fait rien...).
À l’échelle de la région lyonnaise, le CRA de l’aéroport St-Exupéry verra ses capacités « d’accueil » doublées d’ici 2004 (de 52 actuellement à 104), soit près d’un quart des places supplémentaires prévues en CRA d’ici 2004.
Ces mesures concrètes s’inscrivent dans le cadre plus large du durcissement des politiques migratoires française (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Petites annonces

11 octobre antispéciste : dans le cadre d’une coordination dans pusieurs villes d’actions anti spécistes ce jour-là, une dizaine de militant-e-s antispécistes (pour l’égalité animale) ont répandu du faux sang devant des boucheries et des poissoneries du boulevard de la Croix-Rousse ce samedi matin lors du marché, afin d’interpeller les passant-e-s sur l’exploitation et le massacre des animaux non-humains par les humain-e-s, dans le but de leur seule consommation (alimentaire, vestimentaire...). Des (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Mobilisations contre le bruit des bottes et le silence des pantoufles

« Le 2 mars, c’est Mourad Belmokhtar, 17 ans, à Dufort, près de Nîmes, le 10 mars, c’est Aurélien Joux, 24 ans, à Feurs, près de Montbrison, et le 13 mars c’est Nicolas Billotet, à Lyon - St Rambert l’île Barbe, qui sont tombés sous les balles des forces de l’ordre de la république. On ne doit pas mourir en France aujourd’hui pour une suspicion d’atteinte aux biens ». Voici les premières lignes du Témoins info de juillet 2003, le journal bimensuel (plus ou moins) édité par Témoins, une association lyonnaise qui (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Quand la police parle comme dans les livres

Le dimanche 20 juillet 2003, nous étions une petite vingtaine de personne assemblé-es sur la place des Terreaux, histoire de rappeler à la face du monde (entier) qu’ il n’est pas normal que : des teuffeuses et des teuffeurs se fassent massacrer en Bretagne, qu’un manifestant soit tué à Gênes, etc. Le rassemblement avait vite tourné à la discussion du genre : « et toi, tu fais quoi cet été ? ». Tant et si bien que, 20 bonnes minutes après que la banderole ait été pliée, nous ne restions plus 8 à 10 personnes, (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Egalité Républicaine, inégalité sociale

A Lyon il n’est pas recommandé de faire appel, (sauf si on est de la police, ou un patron, enfin quelqu’un qui permet que tourne la grande machine étatique) si l’on veut éviter de se retrouver avec des peines supplémentaires.
Par exemple, un étranger condamné injustement à quelques mois de prison fait appel et se prend des mois fermes supplémentaires et une interdiction de territoire. D’une manière générale quand on est jeune et/ou étrangerE, qu’on ait protesté contre des inégalités... il ne vaut mieux (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Lutte des prostitué.es face à la répression

Elles font tâche dans le décor, les personnes prostituées. Vous comprenez, des corps prêts à consommer sur des panneaux publicitaires, des produits divers à consommer à la Part-Dieu ou ailleurs, OK.
Mais hypocrisie de notre société, il reste bel et bien une activité marchande stigmatisée, déniée et toujours plus criminalisée : la prostitution. Il y a un an, Gérard Collomb (PS) anticipait le vote de la Loi sur la Sécurité Intérieure concoctée par l’UMP, dans la lignée lancée par le PS et la Loi sur la (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Des yeux pour pleurer d’accord... mais quand est ce qu’on rigole ?

Lunettes ou pas lunettes en manif ? C’est autour de cette question un peu énigmatique que s’est tenue, le dimanche 21 septembre à la Duende, une petite réunion même pas ennuyeuse...
Au programme : échanger des inquiétudes, des expériences, des petites ficelles ou des grandes questions concernant en particulier les techniques actuelles du maintien de l’ordre public (et c’est vrai avec aussi l’idée et l’envie de le prendre en défaut ou de le déborder un peu). L’enjeu : face à la police, comment créer de (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Contrôle de l’expression publique

Le contrôle de l’espace et de l’expression publique passe aussi par la répression du graffiti.
La pratique du graffiti ou du tag nous semble apporter plus de questions que de réponses, c’est en cela qu’elle peut aussi vous intéresser. Le graffiti comme sujet recoupe une telle pluralité d’éléments qu’il est assez difficile de l’aborder.
De plus, les implications politiques du graffiti, du tag n’ont jamais été réellement envisagées en soi (peut-être cela ne signifiait-il rien alors ?). Notre approche sera (...)

Petit guide lyonnais Répression - prisons

Nous ne voulons plus de la méthode GESTAPO !

Lyon, le 12 mai 2004.
Depuis un mois, nous subissons de multiples violences de la part des différentes polices : harcèlements, contrôles, déplacements, menaces, enlèvement des véhicules, abus lors des gardes à vue, vol de notre argent, insultes racistes, chasse au client.
Plus particulièrement, nous dénonçons les pratiques extrêmement violentes et le harcèlement de la BAC. Nuit et jour, ils interviennent sur le terrain, se faisant parfois passer pour des clients pour nous interpeller ou se servant du (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info