Répression - prisons

Infos locales

Face à la répression du 30 avril, la solidarité s’organise et se manifeste

JPEG - 103.1 ko

Un « Collectif de Soutien du 30 avril » a vu le jour afin d’organiser la solidarité avec les personnes victimes de la répression policière et judiciaire sans précédent d’une manifestive contre les frontières, à Lyon le 30 avril (récit des faits).
Du jamais vu : 6 personnes sont dans l’attente de leur procès, 4 étant emprisonnées et deux autres sous astreinte judiciaire. Les procès auront lieu cette semaine : les 25 et 26 mai. Pour les soutenir :

Rassemblement mardi 24 Mai à 18h30 place des Terreaux


Le collectif exige :
- La remise en liberté des quatre personnes actuellement emprisonnées.
- L’arrêt de toutes les poursuites judiciaires contre les six personnes inculpées.
- La réparation des préjudices causés par des détentions préventives injustifiables.
- Une enquête sur toutes les brutalités commises, et les comportements des policiers.
(voir le communiqué, également signé par des associations et organisations politiques).
Soutien ayant déjà eu lieu : bar, free party, rassemblement.
Le collectif est joignable par mail : collectifdesoutien30avril chez no-log.org.
Un soutien financier important est nécessaire : chèques à l’ordre de : CCP 1433659 Y - Lyon
(à envoyer au Collectif de Soutien du 30 avril, 47 rue du Dauphiné, 69003 Lyon).
Précédents articles publiés sur Rebellyon.

Infos locales

Récit de la manifestive du 30 avril

Récit par le Collectif de soutien du 30 avril : six personnes ont été inculpées et quatre ont été emprisonnées suite à la répression sans précédent d’une manifestation sur Lyon.

Infos locales

Communiqué de l’Union de groupes anarchistes Lyonnais à propos de la manifestive

Suite aux évênements du samedi 30 avril à l’occasion de la manifestive organisée par le Festival des Résistances et des Alternatives, et la couverture médiatique scandaleuse faite par le Progrès...
Suite aux évênements du samedi 30 avril à l’occasion de la manifestive organisée par le Festival des Résistances et des Alternatives, et la couverture médiatique scandaleuse faite par le Progrès, l’Union de Groupes anarchiste Lyonnais tient à :
Protester de la manière la plus ferme contre les violences (...)

Infos locales

Cowboys de la BAC contre manifestive : hyperviolence, Täser, arrestations, procès et emprisonnements...

JPEG - 75.9 ko

Ce samedi 30 avril, la manifestive contre les frontières qui sillonnait les rues lyonnaises a soudain pris un tour sanglant et répressif place des Terreaux, suite à une action commando des cowboys de la BAC :
récit de la manif et de la répression.
6 personnes sont passées en comparution immédiate lundi 2 mai : compte-rendu de la parodie de justice.
Pendant ce temps-là, un journaleux du Progrès, J.D. Dhéry, ment et couvre servilement les bavures policières. Mais les lecteurs et lectrices de Rebellyon, également contributeurs et contributrices, veillent et par deux fois démontent au burin les petits mensonges en série du gratte-papier :
- De la déontologie au Progrès.
- Réponse aux calomnies du Progrès.
La réaction s’organise pour riposter et soutenir nos amiEs poursuiviEs et embastilléEs : 4 personnes sont aujourd’hui en prison pour avoir participé à la manifestive contre les frontières.
Pour leur défense juridique, Témoins collecte les témoignages en vue des procès sur le fond qui auront lieu les 25 et 26 mai (mail : temoinslyon arobase free.fr).
Enfin, les messages de soutien sont les bienvenus en attendant les actions de solidarité.
La manifestive avait pourtant bien commencé : quelques photos.
Communiqués :
- Lettre ouverte à la rédaction du Progrès de l’Union Départementale 69 de la CNT.
- Une fois de plus, ce sont les précaires qu’on enferme ! ; Communiqué d’AC ! Rhône
- Communiqué CNT contre la répression de la manifestive
- Communiqué de l’Union de groupes anarchistes Lyonnais à propos de la manifestive
Pour d’autres réponses merci d’utiliser le Forum post-manifestive de cet article Cowboys de la BAC contre manifestive : hyperviolence, Täser, arrestations, procès et emprisonnements...

Infos locales

Répression policière à la manifestive

Coup de sang des policiers de la BAC, qui ont enlevé une jeune fille de façon très violente, alors que la manifestive du 30 avril n’était pas loin de son terme. Après l’arrêt de la fête, les CRS ont arrêté d’autres personnes.

Infos locales

Valence : nouvelles attaques sur le Laboratoire

Amener le débat sur l’abolition des prisons dans ces villes pétainistes devient pour des personnes une provocation.
Dans ces zones nucléaires ils ont le cerveau vitrifié
Dimanche soir des inconnus ont tenté de casser au pied de biche et à la barre de fer la porte du Laboratoire.
Alors que des copains qui venaient pour participer au repas de protestation intitulé « prison en culture intensive » étaient présents avec leur sono pour le lendemain. La journée de contre infos et le repas se sont bien (...)

Infos locales

La cour d’appel rend ses conclusions le 5 avril 2005 sur la mort en prison de Mehdi REZIGA

Association Cocktail du 9e
Justice Pour Tous
Communiqué
Rappelez-vous, le 2 juin 1999, on annonce que Mehdi s’est pendu, au bout d’un drap, dans une cellule disciplinaire de la prison Saint Joseph de LYON. Transporté à l’hôpital, le jeune homme décède dans la soirée. Alors qu’il ne lui restait plus que vingt jours à purger.
La famille REZIGA n’a jamais cru à la thèse du suicide, elle a refusé d’accepter le non- lieu rendu par le doyen des juges d’instruction qui n’a pas jugé bon d’auditionner la (...)

Infos locales

Vaise 14, 17 et 18 mars : la police applique le tri sélectif.

Le squat du 17 Rue de Bourgogne avait choisi d’héberger une partie des migrant-e-s expulsé-e-s en début de semaine, avant même la fin légale de la « trêve hivernale », des locaux attenant à l’école de travailleur/euses sociaux/ales. Depuis jeudi la police est venue à plusieurs reprises harceler ces personnes jusqu’à les contraindre à quitter les lieux. Rappellons que le squat n’est légalement expulsable qu’à partir du 05 avril, et que les « étrangers et étrangères » visées sont visiblement toutes et tous en (...)

Infos locales

Expulsion illégale à Vaise

Des familles de Roms qui s’étaient installées au squat de Vaise mercredi, ont
été expulsées jeudi dans la journée. Ce grave problême oblige le Collectif des Résistances à annuler une partie des festivités prévu samedi soir...

| 1 | ... | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info