Le Progrès : vous reprendrez bien un peu de racisme

1188 visites

Le Progrès s’est illustré ces dernières années en relatant les moindres petites combines de personnes originaires de Roumanie sous des angles racoleur ( Rroms : Le Progrès invente le crime de débrouille ). Il nous gratifie une fois encore d’une minute de magie.
Il s’agit cette fois d’un simple filet de quelques lignes que je me permets de reproduire in extenso :

Faux handicapés mais vrais mendiants
Lors d’un contrôle douanier à la gare de Genève Cornavin, des agents ont découvert dans les bagages de deux individus d’origine roumaine plusieurs béquilles soigneusement dissimulées.
Les deux hommes venus de Lyon ont déclaré qu’ils se rendaient à Genève pour mendier. Ils ont pu repartir en Suisse après le contrôle.

Objectivement il ne s’est rien passé. Les types ont été contrôlés et étaient en règle, la police les a donc laissé circuler. Le Progrès nous offre donc un compte rendu d’un contrôle de Douane d’une des équipes de douane de la région. On a affaire à du journalisme de terrain, c’est un vrai travail d’immersion. Deux types qui expérimentent une arnaque sur les pauvres suisses méritaient bien un article dans le quotidien de référence de la PQR (Presse Quotidienne Régionale) locale. Avec ça, on fait monter le FN à peu de frais et on se prépare de bons gros articles racoleurs sur la montée de la fille du borgne dans un prochain numéro.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info