Infos locales

Rentrée en danger au Collège Barbusse de Vaulx-en-Velin : le rectorat doit respecter ses engagements

Rentrée en danger ! Après avoir annoncé un maximum de 650 élèves, les prévisions fluctuent finalement entre 650 et 700. Dans le même temps des dispositifs d’aide aux élèves en particulier aux décrocheurs, disparaissent à la rentrée car le rectorat refuse toujours de compter tous les élèves dans les effectifs.

Infos locales Résistances et solidarités internationales

Manifestation contre l’annexion des territoires palestiniens le samedi 4 juillet

Le gouvernement israélien de Netanyahou promet, avec le soutien de l’administration Trump et la passivité de l’Union européenne (UE), d’engager dès le 1er juillet l’annexion pure et simple d’une grande partie des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, en violation flagrante du droit international. Manifestation contre l’annexion des territoires palestiniens le samedi 4 juillet 2020, à 15h, sur la place Bellecour

Analyse et réflexion Surveillances / Fichages

[Brochure mise à jour] La folle volonté de tout contrôler : sur 60 fichiers de police-justice et les moyens d’en sortir

Deux ans après la première version de la brochure de la Caisse de solidarité sur les fichiers de police, de renseignement et d’identification administrative, une mise à jour est nécessaire. Ce texte recense 60 fichiers actifs d’identification administrative, fichiers de police, fichiers de justice et fichiers de renseignement, en somme tous les outils dont l’État s’est doté pour le contrôle des populations. On y trouve la manière dont ils fonctionnent mais aussi comment savoir ce que l’État sait de nous et finalement comment lui demander de nous oublier.

Analyse et réflexion Spectacle politique

Des Verts à moitié vides. Portraits des gagnants des élections à la Métropole et à la Ville de Lyon

Des listes « ni de droite, ni de gauche », menées par des cadres et des chefs d’entreprises et comptant surtout des candidat·es « issu·es de la société civile », ça ne vous rappelle rien ? C’était exactement le pitch d’En Marche en 2017. C’est aussi le mantra des écolos qui prennent le pouvoir à la fois à la Ville de Lyon et à la Métropole. Vu leurs profils et leurs idées, l’après-Collomb ne devrait pas trop chambouler le ronron bourgeois de la cité des gones.

A lire sur d’autres sites Mémoire

Mort de Maurice Rajsfus

Inlassable contempteur de l’ordre sécuritaire, l’historien, écrivain, essayiste et militant Maurice Rajsfus, né en 1928, rescapé du Vél d’Hiv, ancien président de Ras’l’Front (1991-1999), s’est éteint samedi 13 juin 2020 à l’âge de 92 ans.

Brèves Spectacle politique

« Oui, je suis toujours de gauche », encore une bonne blague de Gégé

Lors d’une interview pour Lyon Capitale, Gégé la fripouille a fait une déclaration qui ne peut que nous faire sourire avec les dents jaunes du désespoir. Le comique de répétition est-il drôle ? Gégé les magouilles le pense vraiment. Il suffit de voir sa réponse à la question « Vous revendiquez-vous encore de la gauche aujourd’hui ? » :
Oui, je suis toujours de gauche. J’ai une culture, une éducation et des valeurs de gauche. Mais ma gauche n’est pas pure rhétorique, elle vise à la transformation réelle de la (...)

Infos locales Spectacle politique

Castaner vient féliciter les futurs barbouzes de la République à Lyon le vendredi 26 juin

Après Macron le 16 juin, c’est au tour de Christophe Castaner de venir se balader entre Saône et Rhône. Et comme lui, il évitera soigneusement de rentrer au cœur de Lyon. Entre l’éviction de Collomb de LREM et le bouillonnement de manifestations à Lyon, un accueil chaleureux leur aurait pourtant été réservé. Hélène Geoffroy, la maire de Vaulx-en-Velin, rêve de pouvoir le rencontrer pour le supplier de rajouter des flics dans sa commune.

Analyse et réflexion

Abolir la police

Presque une quinzaine de personnes ont été tuées lors d’« interventions policières » depuis le début du confinement. Une quinzaine de noms qui viennent s’ajouter à la liste interminable des victimes de crimes policiers, aux côtés de Zyed et Bouna en 2005, Wissam el Yamni et Amin Bentounsi en 2012, Rémi Fraisse en 2014, Adama Traoré et Mehdi (à Lyon) en 2016, Zineb Redouane en 2018, Steve Maia Caniço en 2019. Sans parler de tous ceux qui n’ont pas fait la une. Une vingtaine par an si on veut s’adonner à un décompte macabre.

Mémoire Mémoire

Le 24 juin 1894 à Lyon : Caserio poignarde le président de la république française Sadi Carnot

Le 24 juin 1894, le président de la République Sadi Carnot vient à Lyon visiter l’Exposition Internationale qui se tient au parc de la Tête d’Or et sur le « quai des Enfoirés ». Le soir, après un banquet à la Bourse de Commerce qu’il préside, la foule, massée entre la place des Cordeliers et la place de la Bourse, attend sa sortie avant qu’il ne se dirige vers le Grand-Théâtre...
Caserio nous dit lui-même ce qu’il a fait...

Analyse et réflexion Spectacle politique

Élection métropolitaine : Fabien Bagnon, un colibri sauce Rabhi à la tête de la circonscription Lyon Centre ?

Après les alliances d’entre deux tours, Fabien Bagnon est le favori des élections métropolitaines dans la circonscription Lyon Centre. A priori, la victoire probable d’un candidat EELV aurait de quoi réjouir les personnes sensibles à l’écologie. Mais Bagnon est un membre du cercle d’orientation des Colibris. C’est donc un responsable d’un mouvement spiritualiste, individualiste et réactionnaire qui s’apprête à diriger les 1er, 4e et 5e arrondissements de Lyon. Et ce n’est pas acceptable.

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Une Zad au cœur de Seattle : entretien avec Gwenola Ricordeau

Depuis le 8 juin, une « zone autonome » a été établie en plein coeur de Seattle, dans le sillage du mouvement contre le racisme et les violences policières qui touche les États-Unis suite au meurtre de George Floyd. Alors que ce 20 juin des informations font état de la mort d’un Afro-Américain de trente ans tué par balles à l’intérieur de la CHAZ, nous publions un entretien avec Gwenola Ricordeau qui s’est rendue sur place et a répondu à nos questions : elle décrit le fonctionnement de la zone, sa composition sociale, les activités et discussions politiques qui s’y déroulent.

A lire sur d’autres sites

Saint-Étienne ne veut pas perdre son université

Alors que le projet de fusion avec trois établissements lyonnais, longtemps retardé, repart sur les chapeaux de roue, un concert de voix issues de la société civile comme du milieu politique local fait entendre des inquiétudes quant à la disparition de l’université Jean-Monnet (UJM), qui est depuis 1969 un atout majeur du développement de la ville.

Analyse et réflexion

Cartographie anti-esclavagiste et anti-colonialiste : pour une réappropriation de l’espace public lyonnais

Dans le cadre du mouvement mondial « Black Lives Matter », qui a pointé le racisme structurel de nos sociétés, autant aux Etats-Unis qu’ici en France, et particulièrement dans la police, nous avons décidé de constituer une cartographie des lieux qui, dans l’agglomération lyonnaise, exposent des vestiges esclavagistes ou colonialistes, autant de reliquats racistes qui n’ont plus lieu d’exister dans notre société actuelle. Retour sur une initiative participative de création d’une carte recensant les statues, les rues, les places rendant hommage à des figures esclavagistes ou colonialistes à Lyon et dans ses environs.

Mémoire Militarisme / Armements

L’armée française envoie au massacre des Africains les 19 et 20 juin 1940 à l’entrée nord de Lyon !

Les massacres racistes de tirailleurs sénégalais, qui ont été provoqués et réalisés par l’armée française lors de la Seconde Guerre mondiale, sont trop souvent occultés de l’histoire « officielle ». À l’entrée Nord de Lyon et dans les monts d’Or, les 19 et 20 juin 1940, appelés délibérément là où le combat était perdu d’avance, 1333 « tirailleurs sénégalais » ont été férocement tués par les Allemands. À Thiaroye, près de Dakar, c’est carrément l’armée française qui les a abattus dans la nuit du 1er au 2 décembre 1944.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info