À Londres aussi ils ne veulent pas payer leur crise !

1811 visites
10 compléments

Voici quelques infos des événements de ces derniers jours en Angleterre à partir de la traduction de la manchette du site d’Indymedia Londres
pour suivre ce qu’il se passe là-bas sans le filtre des médias classiques.

De nombreuses manifestations ont lieu depuis plusieurs semaines contre la politique de rigueur imposée par le gouvernement tory, qui prend prétexte de la crise économique pour faire libéraliser et s’attaquer aux plus pauvres.

Environ 50 000 étudiant-e-s sont descendus mercredi dans les rues de Londres contre les réductions budgétaires dans l’éducation dans une « manifestation et destruction nationale » (jeu de mots autour de « demo » : demolition and demonstration) appelée par deux syndicats universitaires. Récits et photos (1, 2, 3) et vidéo de l’entrée des manifestants dans le siège du parti conservateur.

JPEG - 121.2 ko

L’immeuble du quartier général du parti conservateur a été occupé et en grande partie saccagé, et des manifestant-e-s ont occupé le toit, à partir duquel illes ont fait une déclaration :

Nous nous opposons à toutes les réductions budgétaires et nous sommes solidaires des travailleurs du secteur public, et toutes les personnes pauvres, handicapées, âgées et les travailleurs. Nous occupons le toit en opposition à la marchandisation de l’éducation imposée par la coalition gouvernementale, l’aide aux plus riches et l’attaque des plus pauvres. Nous appelons à l’action directe contre ces réductions bugétaires. C’est seulement le début d’une résistance à la destruction de notre système éducatif et nos services publics.

JPEG - 33.4 ko

Plus tard, Parliament Square a à nouveau été occupée par l’Open University et jeudi, la campagne contre les frais d’inscription et les coupes budgétaires appelle à un rassemblement contre les personnes arrêtées tandis qu’un blog contre la répression a été mis en place.

Une trentaine de personnes a été arrêtée suite au saccage du siège conservateur, et des appels ont même été passé dans la presse pour reconnaître et dénoncer des manifestant-e-s. Un appel à la solidarité et à l’unité du mouvement face à une campagne de presse contre « les casseurs » a été largement diffusé. Voici une traduction parue sur ArticleXI :

Nous avons besoin d’unité

« La manifestation nationale de mercredi organisée par le NCUS/UCU [2] qui a mobilisé 50 000 personnes a été une magnifique démonstration de force en réponse aux attaques sauvages des conservateurs et démocrates contre l’éducation. Les tories veulent opérer d’énormes coupes, introduire des droits d’inscription de 9 000 livres et des coupes dans l’EMA (système de financement des études N.d.T.). Ces attaques vont fermer les portes de l’éducation supérieure et de la formation continue à des générations de jeunes.

Durant la manifestation, plus de 5 000 étudiants ont montré leur détermination à défendre l’avenir de l’éducation en occupant le quartier général du parti conservateur et sa cour pendant plusieurs heures. L’humeur était à la gaieté, avec des slogans, des chants et des feux. Mais 32 personnes au moins sont maintenant arrêtées, et la police et les médias semblent sur le point de lancer une chasse aux sorcières condamnant des manifestants pacifiques présentés comme "criminels" et "violents".

On fait beaucoup d’histoires pour quelques vitres cassées durant la manifestation, mais les vrais vandales sont ceux qui mènent une guerre contre notre système éducatif.
Nous rejetons toute tentative de caractériser l’occupation de l’immeuble Millbank comme minoritaire, "extrémiste" ou non-représentative de notre mouvement.
Nous saluons le fait que des milliers d’étudiants ont voulu envoyer aux Tories le message que nous nous battrons pour gagner. Les occupations sont une longue tradition établie dans le mouvement étudiant, et devraient être défendues. C’est ce genre d’actions en France et en Grèce qui ont été une inspiration pour beaucoup d’ouvriers et d’étudiants en Grande-Bretagne, confrontés à une énorme attaque contre l’emploi, les prestations sociales, le logement et le secteur public.

Nous sommes aux côtés des manifestants, et de quiconque subit une répression à cause de la manifestation. »

D’autres textes, parus notamment sur le site de la contestation des restrictions budgétaires, Anticuts.com, font vraiment écho à ce qu’il a pu se passer en France ces dernières semaines et à la notion de casseurs. On peut lire notamment « La violence d’une minorité ? Les raisons pour lesquelles nous devrions féliciter les manifestants de Millbank » (Millbank étant le surnom du QG des conservateurs).

Le blog Anthropologie du présent a également rassemblé de nombreux articles de la presse marchande anglaise et des vidéos sur cette journée du mercredi 10 novembre.

D’Athènes à Londres en passant par Lyon, nous ne paierons pas leur crise !

P.-S.

Le logo de cet article est une photo de Russel.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 24 novembre 2010 à 22:07, par Pif Paf

    Je relaye ici une lettre ouverte cosignée par de nombreux docteurs et professeurs britanniques et publiée hier 22 novembre 2010 dans The Guardian (grand quotidien national britannique réputé de gauche) :

    We will fight with students over fees

    Une traduction :

    Nous combattrons avec les étudiants la hausse des coûts

    Nous soutenons la journée de protestation contre les frais d’inscription ce mercredi, suivant ainsi la magnifique manifestation des étudiants, lycéens et personnels d’universités du 10 novembre. Nous sommes entièrement opposés à la destruction des fondements de l’éducation, l’enseignement critique et à son remplacement par un enseignement pour le marché qui est préconisé dans le rapport Browne. Nous ne défendons pas seulement notre travail mais les valeurs que nous portons à l’enseignement supérieur, reflet de l’importance de l’éducation de la société. La coalition propose de fusionner les arts et les sciences sociales et humaines au risque de perdre pas uniquement une génération d’artiste mais également une génération de penseurs critiques et créatifs.
    Le plan d’augmentation des frais de scolarité signifie une disparition de l’université des classes laborieuses (et les accords avec l’institut fiscal de l’éducation sont insignifiantes pour les imposables). La fin des allocations de maintien d’étude et des cours pour adultes révèle la supercherie du projet de la coalition qui explique que ces ménages à bas revenus auront des accès réservés -ces étudiants n’auront pas les moyens de rester à l’école après 16 ans pour obtenir les qualifications qu’ils ont besoin pour leurs futurs demande d’emplois ou d’accès à l’enseignement supérieur. La coalition n’a pas de mandat pour cette politique de classe - la colère étudiante est sans surprise. Nous avons l’intention de combattre avec les étudiants, dans nos institutions d’enseignement supérieur et une meilleur éducation pour tous.

  • Le 21 novembre 2010 à 20:18, par Zarc

    Je précise qu’une journée d’action nationale est prévue pour mercredi 24 novembre, des manifestations sont prévues dans pas mal de villes, affaire à suivre.

  • Le 15 novembre 2010 à 00:23, par daffy_duck

    En complément de skf à dublin le 2 novembre
    Action similaire aux anglais
    http://www.indymedia.ie/article/98070

  • Le 15 novembre 2010 à 00:10, par damien

    il faut(je l’espère) beaucoup de monde pour la journée d’action du 23 novembre,moi je serais présent mais j’espère que certains lycéens,travailleurs et autres nous suivront dans le mouvement( comme ce fut le cas lors de la semaine du 19 octobre avant les vacances de la toussaint)et faire quelque chose de concret car nous ne pouvons pas nous laisser marcher sur les pieds par le gouvernement encore une fois !

    police partout,justice nulle part !

  • Le 14 novembre 2010 à 21:34, par skf

    j’ai eu une info comme quoi il y a eu une manifestation étudiante à Dublin, ce qui est ouf, étant donné qu’ils ne manifestent jamais ces irlandais !!!
    Je suis pour que l’on suive ces mouvements (Allemagne, Grèce, Irlande, Angleterre, Espagne...) de très près !
    à Lyon comme ailleurs,
    Une coordination internationale, je n’ose même pas rêver de quelque chose comme ça !
    et si l’insurrection venait ? Finalement ? et si le vent était en train de tourner ?
    ne lâchons rien
    tenons nous tous au courant et resserrons les liens !!
    affaires à suivre !!

  • Le 14 novembre 2010 à 11:11, par luttes internationales.

    BERLIN (AFP) — Près de 100.000 personnes ont manifesté samedi dans plusieurs villes allemandes pour protester contre les coupes dans les prestations sociales, a indiqué la confédération des syndicats allemands (DGB), organisateur du mouvement.

    [---]

    Avec pour slogan : « la justice sociale, c’est autre chose. Nous avons besoin d’une nouvelle politique », les manifestants entendaient protester contre le gouvernement, qui, selon eux, fait porter les conséquences de la crise économique aux moins fortunés.

    « Les conditions de travail et de vie des gens se détériorent », ont dénoncé les manifestants. Dans leur collimateur, notamment : la retraite à 67 ans —actuellement à 65 ans, elle doit être portée graduellement d’ici à 2029 à deux ans de plus—, les coupes dans le système de santé et les salaires pas assez élevés.

  • Le 14 novembre 2010 à 01:31, par Dav’

    et où en est-on côté espagnol ?

    ici, partout
    bloquons tout !

  • Le 13 novembre 2010 à 18:12, par salakiss

    bonne idées tenez nous au courant

  • Le 13 novembre 2010 à 16:03, par @lutin

    Exactement !
    C’est le moment d’unifier notre lutte qui est globale et de créer des dynamiques et solidarités transnationales face à un système qui lui est établi au delà des frontières.
    Je pense qu’un rassemblement devant le consulat Britannique de Lyon serais dans un premier temps une bonne chose.
    On peut essayer d’organiser ça dans la semaine prochaine ça nous laissera un peu de temps pour faire ça bien (une banderole/ des pancartes en Français / anglais serais à mon avis une bonne chose , entre autres ).

  • Le 13 novembre 2010 à 15:00, par lutin

    A voir comment ce mouvement là évolue.

    Sinon les Grecs ont bien fait des actions de soutien pour le mouvement français, nous si les anglais tiennent, on peut faire des actions/rassemblements/manifestation de soutien aux étudiants anglais...

    A Lyon il y a un consulat du royaume-unis, des banques anglaises, des intérêts anglais, plein d’endroit pour faire des actions de soutien.

    Après y’a plus qu’à leur envoyer les photos pour leur montrer que nos solidarités sont internationales. ça fait toujours chaud au cœur.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>La guerre se fabrique près de chez nous

L’Observatoire des armements publie un nouveau rapport sur l’impact des entreprises d’armement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur les conflits. Il documente notamment 11 sociétés qui alimentent les guerres et répressions actuelles : Palestine, Yémen, Égypte, République démocratique du Congo... À...

>La guerre se fabrique aussi à côté de chez vous

Débat sur l’industrie de l’armement en région Rhône-Alpes-Auvergne, avec l’Observatoire des armements, Samedi 7 Mai à l’Atelier des Canulars, et appel aux groupes, individus et collectifs à lutter contre les industries de l’armement et de la...

>On ne dissout pas la révolte qui gronde

Dans cette nuit du 29 au 30 Avril 2022, le consulat général de France à Zurich a reçu de la visite. Les façades et la voiture postée on été endommagées. Ceci est une action de solidarité avec le Collectif Palestine Vaincra et le Groupe Antifasciste Lyon et Environs, tous deux touchés par une décision de...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"