Appel à une grève dans toutes les facs et les lycées à partir de jeudi

1439 visites

Appel à la Grève dans les facs et lycées a partir de jeudi 13 Novembre 2014

Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.

Après plus de deux semaines de lutte suite à l’assassinat par les Gendarmes de Rémi dans le nuit du 26 octobre sur la ZAD du Testet (Tarn), nous nous retrouvons de plus en plus nombreux dans les facs, dans les lycées, dans nos villes à vouloir amplifier le mouvement et à se saisir ensemble de la situation pour exprimer notre ras-le-bol de la police et du monde qu’elle défend.

Si nous avons été autant à nous retrouver, sur des places, devant des préfectures, des mairies, à occuper des centres de recrutement de l’armée, à s’affronter avec la police dans les centres villes, les avenues, c’est qu’il y a en ce moment une envie, un désir en tout point partagé de se retrouver dans la rue, à nombreux, pour renverser cette peur que la police et l’Etat aimeraient distiller à chaque tir de flash-ball, à chaque tir de grenade, à chaque fois qu’un ami, un proche, un camarade se fait humilier, mutiler, assassiner.

Devant l’ampleur du mouvement qui commence à prendre, par peur de la contagion, au vue du caractère hautement politique et rassembleur de ce qu’impliquerait de « désarmer la police », le message du ministère de l’intérieur à ses préfets est clair, tout doit être fait pour nous empêcher de nous retrouver après la mort de Rémi.

A l’heure ou nous rédigeons cet appel, plusieurs manifestations ont déjà eu lieu, d’autres ont été empêchées. A Paris, la semaine dernière, c’est plusieurs centaines de personnes qui ont été bloquées par les flics à Stalingrad avant qu’une partie (80 personnes) ne soit emmenée au commissariat. A Lyon c’est déjà deux rassemblement de plus de 200 personnes qui ont été pris dans une nasse mise en place par un dispositifs de plus d’une centaine de flics. Celui du jeudi 6 a donné lieu à 18 interpellations après que nous ayons pu nous retrouver un peu plus tard à 80 pour partir en manif. A Rennes, la manif de samedi a elle été interdite, n’empêchant pas des centaines de personnes de se retrouver pour braver le dispositif mis en place. Tout comme à Toulouse où les manifestants ont réussit à braver l’interdiction.

Mercredi, à Rennes le Président à décidé de la fermeture administrative du campus pour empêcher très clairement la tenue d’une assemblée étudiante qui s’apprêtait à discuter des suites à donner au mouvement. Ceci est une attaque contre tous les étudiants et c’est pourquoi, prenant acte de la situation nous appelons toutes les facs et lycées à braver ces menaces et ces interdictions.

Le gouvernement l’a bien compris : soit il mate dans les plus brefs délais toutes les formes de solidarité qui se tissent en ce moment, soit c’est la France entière qui va s’embraser.

Aujourd’hui, demain, nous appelons toutes les facs et lycée à se mobiliser, organiser des assemblées, des blocages, des occupations et à appeler à des journées d’action et de grève dès Jeudi. Appel à se joindre à la journée d’action contre les violences policières à Nantes et pour des actions décentralisées samedi 22 Novembre. Appel à converger sur Lyon contre la tenue du congrès du Front National le 29 Novembre.

Retrouvons nous nombreux à la fac et ailleurs,
n’ayons pas peur de prendre la rue,
restons audacieux
Désarmons la police.

Il y aurait une ag jeudi 13 à 12h amphi B à Bron

P.-S.

Note : Ce texte signé Comité en lutte, Lyon 2 n’émane pas de l’AG ou du « Comité de lutte de Lyon 2 ».

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Naissance de Ricardo Flores Magon le 16 septembre 1874

Olt nous présente en BD la vie de l’anarchiste mexicain Ricardo Flores Magon, né le 16 septembre 1874 à San Antonio Eloxochitlán (Oaxaca) et assassiné le 21 novembre 1922 au pénitencier de Leavenworth (Kansas, États-Unis). Précurseur de la Révolution mexicaine, son mot d’ordre était « Tierra y Libertad ...

› Tous les articles "Répression - prisons"